Geneanet > Pesquisar > Biblioteca

La France protestante

Registo reservado a membros Premium

Aceda à totalidade da Biblioteca de Genealogia: livros antigos, monografias, jornais antigos, etc. Mais de 3 mil milhões de pessoas indexadas, uma mina de ouro que pode enriquecer a sua genealogia!
A partir de US$ 4,13 por mês

La France protestante

La France protestante

Fonte : Internet Archive

La France protestante

La France protestante

Fonte : Internet Archive

Resultados : DE-


Página 21

de la prédestination, seule, " Pierre de Camon + sieur de Dado ", puis l'Église catholique a trouvé le moyen


Página 21

" Pierre de Camon + sieur de Dado ", puis l'Église catholique a trouvé le moyen " Pierre et Guillaume


Página 22

conclue pendant les confésant messire Pierre de Caumont chevalier, rences de Loudun, violence dont il obtint baron de La Harye,


Página 22

Py r. E1392) par lequel Jean de Dadou, prendre sa retraite. On ignore en quelle seigneur de Camon et de


Página 23

pour le roi , en Isaac de La Rochefoucauld baron de Rois1527 il fut Tun des gentilshommes dési- sac, 2°


Página 24

ne peult tousjours estre DAGONEAU, famille de riches bour- bandé soit a prêcher, cathôchiser, respondre geois de Cluny et de


Página 24

de la sidération. ville, comme Henri de Mars trésorier du Théod. de Beze nous apprend (Hist. chapitre, les élus Touillon,


Página 26

et y Ait également C'était Claude de Guise, abbé de S.-Nicaise notaire , on a ses minutes depuis 1591 jus-


Página 27

assistée à Genève, 15 mars Bénigne de Serres président depuis l'an 1535. 1692.- La veuve de Philibert Dagonneau La mére,


Página 27

a faire les horologes, et Claude de Guy se, abbe de Cluny. Contenant horologes a resveille matin, comme aussi les


Página 27

toire (a très illustre prince Henry de Lord'une demoiselle de Serres (Lég. de dom raine duc de Guyse, pair et


Página 28

Angélique Guillotin, sa cousine germaine, Élisabeth de Mornay, 1601 , l'autre Phiet qui convoqué comme seigneur de La lippe de


Página 28

Germain, né du mariage de Jacques de Stgarde du roi, marié, 25 oct. 1775, à Franç. Germain, sr de Fontenay


Página 28

La Vallée de ses petits-fils, Philippe-Samson de St (parr, de Dompierre), gendarme de la Germain, né du mariage de Jacques


Página 28

années entières dans cette DAGULLES (RENÉ DE) OU d'Aguiiles, famille illustre qui conçut pour lui une gentilhomme provençal, porté sous


Página 28

marié, 25 oct. 1775, à Franç. Germain, sr de Fontenay - Husson avec Angélique Guillotin, sa cousine germaine, Élisabeth de


Página 29

sa gràce Jaussaud de Castres, Amédée de Choudens, et de sa clémence, * le président de l'as- Amyraut, Blondel, David,


Página 30

peut-être à ses ehêfo de famille de Saumur, demandait à intimes liaisons avec Conrart, mais ils étre confirmé dans son


Página 31

à Charenton, le., [sic], Charent., Louis de Charenton, le 22 mai 1633, Charent., Mon- Vendosme, 1636, in 12 de 43


Página 34

docteur Williams. Pierre , - Olle de Yépitre aux Romains LVII. De auctore confessions fidei Al- depuis le chap. VI,


Página 36

de sortir on son frère Jacques II de Tun desquels il clandestinement, c'est ce que montrent tenait son bénéfice, il


Página 36

Limoges, 20 juill. 1685 : Mr de Oourgues, du gouvernement de Guillaume III qui avait le s* de Daillon cy


Página 38

des réformés en France, pour Benjamin de Daillon eut un fils qui était justifier l'innocence de leur religion , Amst.,


Página 40

Hollande à Naples et de Marie de Caze- plus anciens propriétaires on rencontre nove. De cette union naquirent 9 enfants


Página 40

1580 Marthe de Pomarède, dame de Gis-Le gouverneur de la colonie, van Aersen sac. Il mourut


Página 41

verneur par intérim 4707-4727 , Jean de Rotterdam, le 25 mars 1686, pour trois Courtier, 4748-4724 , Karel Emilius Henry


Página 42

fut donné Fay 1749, et Albert de Milly 1768. de la rendre à sa famille sous peine de Parmi les


Página 42

Charles LANDRÉ, descendant Auguste et d'Aurore de Koenigsmark, jeude réfugiés français, né à Amsterdam en 1805, 1


Página 43

suite de son mariage avec Jeanne de Rooenque, réfugiée à Lausanne à l'époque de quette dont il eut 5 enfants


Página 43

à Anduze à la DALGAS, famille de St-Jean de Gardo- suite de son mariage avec Jeanne de Rooenque, réfugiée à


Página 44

les La Salle (Gard). La famille de Manoël existe auteurs de tous les maux que nous avons encore dans ce


Página 45

Almeras. Coninck, dont une fille, Philippine de CoDALVERT [Haag, IV 191], normand et ninck, née le 25 déc. 1775, épousa


Página 45

mariée, 7 janv. 1770 à Frédéric de DALMERAS, voy. Almeras. Coninck, dont une fille, Philippine de CoDALVERT [Haag, IV 191],


Página 45

quit, le 22 juillet 1747, Marie de Joncourt recueillis et assistés à Londres, 1705. qui fut mariée, 7 janv. 1770


Página 45

la charge de se et Louise de Lamorte sa femme se reconcomporter si sagement qu'il en puisse estre naissent débiteurs


Página 45

la requète de noble François Didier M. de Chasteauneuf à l'Intendant de Caen, Dambel se191" de Maille en Dauphiné, plu-Versailles,


Página 46

fils d'Anne de D. et d'Anne de Neuchâtel - Christ n'aurait guère été de Hénault, marié au temple de Charenton,


Página 46

pareils - partiennent : lo Jean de Dampierre sieur toujours au rapport du fougueux pasteur de Jonquières, fils d'Anne de


Página 46

> de Dampierre, fille de Jacques de Dam-fussent soumis par le prochain synode de pierre et de Catherine Muyson, baptisée


Página 46

en quête d'aventures. rite, avec Jean de Lacger conseiller à la Dans une de ces courses, il rencontra un chambre


Página 46

lesquels, oubliant les devoirs DAMPMARTIN (PIERRE DE), gentil-de leur profession, avaient peis les armes homme natif du Languedoc [Haag, IV


Página 46

le 19 fév. 1668. - Mme de Calv. Op. XIII 139 (H. VUILLKUMIER). Dampierre, enfermée aux Ursulines de DAMOURS, voy.


Página 47

de Saintonge. Le deuxième frère, Jean de Talbot, l'un des plus renommés Pierre Dancé, eut un fils, William, qui chefs


Página 47

méme d'Annaeus - né vers Pierre de Dampmartin jouissaient encore 1530 à Beaugency-sur-Loire, mort à Cas-do droit d'exercice du culte


Página 48

(Cholet ?) et noble Marguerite de Sponde. Depuis longtemps déjà il penchait vers Au reste, nous ignorons qui ce


Página 48

Bourg, professeur Coudreceau, veuve de M. de Quincampoix, dans < l'Université des loix d'Orléans " en 1562. C'est du moins


Página 48

Enseigna-t-il réellement la philosophie damlle Johanne de Pourtau. Ce dernier est ou méme le droit à Genève cette année-là?


Página 48

présenté par nob. Armand de Verteuil et Enseigna-t-il réellement la philosophie damlle Johanne de Pourtau. Ce dernier est


Página 48

brasser la Réforme. Le martyre d'Anne du de Gaches, édit. Pradel, p. 459). Bourg le décida.


Página 51

nat. rier?] 1565, 8°, Gen., Jean de Laon, de Castres (1626) prend la décision sui- 1580, 8°. - U est,


Página 55

tats, Matthieu de Launoy, prestre, et 21 mars, 1579, ma dissertation (disputatio) Henry Pennetier, naguères ministres


Página 56

XXXV. Ad Stephanum Gerlachium et Jean de Laon, 1580. Ulius Anti-Danoeum necessaria responsio.


Página 61

du reste Lambert Daneau qui Marie Dupré de Dujau, fille de Paul et avait provoqué cette union. Le contrat d'Olympe


Página 61

à Nérac, où parrain fut Moyse de Baux, pasteur à Maza- demeurait (et demeure encore) la famille met , elle


Página 61

souleva con-De son mariage avec Marie de Comtè tre luy une caballe, a H y resta cependant (1614), il eut


Página 61

provoqué cette union. Le contrat d'Olympe de Constant et soeur d'Etienne, avait été signé à Poumarède le 20 janvier dont


Página 61

Sr Daneau ne Daneau et Marguerite de Cabrol femme les livres qu'on lui avait pris, que les Jédu seigneur du


Página 62

a-t-elle déj A paru.) - Paol de Félioe, Lam- arpenter terres, bois, prez et faire plans de bert Daneau, de


Página 63

avec les partenait au cardinal Odet de Châtillon, pins habiles mathématiciens de son temps, office précédemment occupé par des mementre


Página 63

conseil privé, et de dame Loyse de Chenac. Dangicourt fut choisi pour le remplacer, On l'enterra dans l'église St-Hilaire. Son


Página 65

hist, sur Pierré Daniel) par Paul de Félice, pas-Il a publié beaucoup de livres. Ses outeur, Orléans, 1876, 58 p.


Página 66

ad Rom., 1634, Adriani et Petri de Walenburch deliquia , in - 4". quibus accessêre Nuthetici Bartholet Nihu-


Página 69

dans la Hesse. dame " (Catherine de Bourbon), 1601 , L'un, CHRÉTIEN-GÉRARD, conseiller de ré- registres de Charenton [VII 188


Página 70

permission d'aller desserDARGENT, nom d'une famille de San- vir l'église de Favières au pays Chartrain, cerre (Haag, IV 204) qui


Página 72

la permission de continuer les Anne de Penna, le 5 fév. 1686. U fut un ouvrages commencés , mais il


Página 72

messine, il faut noter que Marie de Morlaas, d'Oloron, tem. Bernard dès 1482 on signale à Metz un atelier que


Página 72

+ Maçon. chant bourgeoys et citoyen de Lyon, lequel Un avocat de St-Mihiel, Jacques Busselot, suyvant le privilege a luy


Página 73

aux despens d'iceluy Dar- nève (Petrus Dartenaeus de La Hoguette, ras a lafinde chascune impression et telle- Sanlaudensis, de St-Lô),


Página 74

son nom. Les hisrié à Louise de Reynaud, dont il eut un toriens de Montpellier et les généalogistes fils, ANNIBAL,


Página 77

épousé, 25 déc. 1575, d"* Hélix de de Molières, 30 avril 1680, André Vial Bonnau, qui le rendit père d'un


Página 77

que Mes- SUZANNE, femme de Jean de La otai sr de sieurs auront esgard à sa qualité. Il a res-


Página 77

De son mariage avec d"* Clauda de Gabriac naquirent : CLAUDE Rien d'antre n'est venu à notre connaisqui mourut colonel


Página 77

Mr le Lieutenant et le sr de La suite du roi Jacques , 5° DIANE baptisée Maisonneuve rapportent que le


Página 77

legarde avec son frère utérin Louis de Monts r d'Assaz a reçu cent escus et a promis calm, étant tous


Página 78

remercierai Dieu deleine, fille de Jacques de Foucquet sieur " aussi longtemps que je vivrai. + de Boyssebart, fillette de


Página 78

1707. . ce fille de Louis Lévesque de Ponronce et Le premier de ces enfants, François de Bénigne de Royère


Página 78

à prendre ce tables du sieur de Serres de Montpellier, mari. A cette condition on lui rendit les touchant ce


Página 78

Le premier de ces enfants, François de Bénigne de Royère sa femme. C'étaient d*Assas, s r de Gaujac, fut capitaine


Página 78

for the sake of mourut Magdeleine de Foucquet, 28 mars conscience, Londres, 1723 '.


Página 79

à la prise de Pra- Fulcrand-Charles de Pistons (descendant gue en 1741, fut nommé capitaine en 1743, du pasteur apostat


Página 79

td. 1789 90, ANNE, 1575, Marguerite de Belcastel, dont la fa-née à Alais, 12 oct. 1791, mariée au Vigan, mille


Página 79

FRANÇOIS-LOUIS - FUL- son cousin Jean d'Assas de Saint-André-de-CRAND, né et mort au Vigan, 1788-91 , DE- Majencoules, et épousa


Página 79

fév. 1792. Il devint conseild*Assas sr de Gaujac avec Suzanne Finiels ler de l'arrond. du Vigan en 1807 et préétaient


Página 79

13 mars 1749, Marie-Anne-Charlotte de Gi- ce dernier qui, à la mort de son oncle nestous, et se


Página 79

et de Claire-Jean-Charles-Marie d'Assas, né Hortense Creuzé de Lesser, dont deux fils au Vigan, 6 oct. 1756, seigr de Lavit,


Página 80

de SLMartin-de-Gorconac, Suzanne fille de Jean de La Farelle, dont il qui s'expatria à la Révocation. Il servit eut 1©


Página 80

en 1668, seigr de SLMartin-de-Gorconac, Suzanne fille de Jean de La Farelle, dont il qui s'expatria à la Révocation. Il


Página 80

Brandebourg, puis le marié avec Anthoinette de Fabre, union prince d'Orange et passa de Hollande en d'où naquirent : 1°


Página 80

comme coupade Raymond d'Assas et Marguerite de Bel- ble de lèse-majesté. L'arrêt ne fut pas exécastel, épousa le 2 aout


Página 80

contoulon, seigr de Serres et François de Tour- damné de ce chef, 1633, par la chambre toulon, seigr de la


Página 80

1717, à ses deux neveux Michel de Tour- Gaston d'Orléans contre le roi et fut contoulon, seigr de Serres et


Página 80

des ordonnances hérité des droits d'Esther de Saunier sur portant que c ses bois seraient coupés à la baronnie de


Página 80

quitta l'Espagne pour fille de Pierre de Brun sr de La Croix et


Página 80

réJEANNE, femme en 1650 de Jean de Tour- giment de Calvière par commission du toulon, sieur de Serres, ancêtre de


Página 80

Raymond d'Assas et Marguerite de Belcas- Jacquette Petit. Paul embrassa chaudement tel eurent 3 enfants qui leur survécurent


Página 80

261, a.] dont elle eut Jean de Assas, seigr de Mourmoirac ou Marmeyrac, Plantavit de la Pauze, ministre qui apos-


Página 80

qui s'était mariée avec Christophe de Plan- Nous savons fort peu de chose sur cette tavit de la Pauze,


Página 81

colonel au nis, fille de François de Ginestous, seigneur régim, du Cap, où il a cru pouvoir se rendre et


Página 81

sont les journées des Pierre sr de Peyregrosse, 2* fils de 14 aout et 2 Septemb, de l'année dernière où


Página 81

de Ferrières, 2" fils de Pierre de St-Louis en 1777, colonel du régim, du d'Assas-Peyregrosse et de Suzanne Duma-Cap en


Página 81

en se mettant à la Marguerite de Faure, et c s'obligea pour tète d'un régiment qui a donné tant de


Página 81

2 ® de Montfaucon et Marguerite de Roure, et LOUIS-ANDRÉ, né au Vigan le 2 avril 1749, mourut au Vigan,


Página 81

natio- riage avec d Ue Anne de Ginestous-Mont-nale de cette ville et qu'il n'a quitté la dite dardier, dame de


Página 82

1739, 6° fille de Jacq. Louis Aguze de Lavalette et LOUIS-CLAUDE, né le 23 juin 1741, capi- de Marie Del


Página 82

bourgeois de Ganges 1768, avec Élisabeth de Faventine et mou (8 juin 1709), 2° avec Gentille de Billan- rut au


Página 82

1733) à Pierre de Bonzes de Dourdon. nestous, né le 3 juin 1769, entra au service François-Claude,


Página 87

se décida à l'envoyer Dacyer citoyen de Lyon, et honn, fille étudier son art à Paris chez Mangers, gra-Helyenor Lefevre


Página 87

y avait en Savoie, à Laurent de Montmain t maitre graveur Exert, mandement de Mornex, lont près cizeleur, > d'une


Página 88

Hommes il- à Tournay le sr de Hiéville, et qu'il a relustres, Histoire romaine et Réformateurs. fusé d'emmener diverses personnes.


Página 90

qui, du reste, sont famille, Jacques de St-Julien-Thoumeyrot* bien loin d'étre ni exactes ni complètes, et les qui fut, à


Página 92

p. 706) l'ana[IV, 381], l'autre Jean de Grimaudet [V, lyse d'un procès plaidé en 1730 sur l'hoi-


Página 92

et Daulhaet, d'ailleurs l'épouse du sr de Montfiquet est demoiselles fugitives de Vellines, juridic- absente dn royaume depuis trois ans,


Página 95

nouveaux alliés, réclamaient le ou Anne de Romain, fille de Charles Rolibre exercice de la religion réformée dans main, sieur


Página 95

Après avoir justi- fille de Jacques, baron de Poussé, et de fié leur prise d'armes par le droit de légi-


Página 95

il fut repoussé par le César de Laur, sieur de Marmoulières , -parlement d'une manière si blessante, qu'il 5° ANNE


Página 95

celle d'en- JEANNE, alliée à Jacques de Dreux, sieur terrer leurs morts en plein jour , ils de- de Morainville,


Página 95

sieur de Be U, et d'Anne de Sernhac, tout le royaume, l'autorisation de prêcher de laquelle il n'eut qu'un fils,


Página 95

par le droit de légi- Charlotte de Longuejoue, naquirent lo time défense, les protestants, de concert JACQUES, sieur d'Esraines, marié


Página 95

d'y mettre un 1573, avec Anne de Genibrouse, veuve de terme pour rendre au royaume son anti- François de Villette,


Página 95

pour six ans, et l'en- Paule de Pins, qui mourut en 1572 et vou-voi des troupes dans les villes frontières.


Página 95

Chambres mi-parties, sur la confirmation François de Béthune, l'autre, JACQUELINE, de la vente des biens ecclésiastiques faite à Gontaut sieur


Página 95

rendre au royaume son anti- François de Villette, seigneur de Montle-que splendeur. Henri III l'écouta gracieu- dier. L'influence de sa


Página 96

seulement. (PRADEL.) Étienne Barifale et Domingo de Brunet, de Mauvezin, s'épousaient le 29 octob. 1570. DAUZOU (PIERRE), fils de Raimond


Página 96

Marie de Sola, Louis Roux, citoyen de Lausanne, de la-+ veuve de Pierre de Minhan, père et mère quelle il


Página 96

Jean Faget, de Gouts, et Jeanne de Garipuy, de Bajonnette, 10 juin. - Mi-Les documents de cette espèce et de


Página 96

maria toutefois, Du Pin et Jeanne de Vaure, de Mauvezin, dans sa ville adoptive, 24 juin 1693, avec méme date.


Página 96

pouvant sub-Gimat, de Serempuy, et Georgette de Roux, sister pour n'avoir pas d'écoliers, recoit 10


Página 96

U ouvrit one St-Christie, et Madeleine de Cordier, 26 nov. école, mais avec peu de succès, car on lit


Página 96

vérité, " nique Gissot et Catherine de Savoie, de qui indique que des souffrances lai avaient Mauvezin, 12 nov. -


Página 96

Lausanne, et y fot inscrit Jean de Ville, de Sercos, et Antoinette de sur les registres de l'assistance publique La


Página 96

Marie de Sola, Louis Roux, citoyen de Lausanne, de la-+ veuve de Pierre de Minhan, père et mère quelle il


Página 96

Bernard Bordes, de Montfort, et Anne de Vaure, de Mauvezin, 25


Página 96

Montfort, " épousa Jeanne de Castanet. - Jean La Briffe, de St-Christie, et An-Cette union, la première inscrite


Página 96

et sa constance, simars. - Blaise de La Gr andre, de Mauve- gnés par Baschi d?Aubaîs, de La Roche, zin,


Página 101

trouvaient c forclos de l'usage d'Armand de Piles, lorsqu'il s'était emparé


Página 102

faire recevoir dans l'abbaye de Marie de Laleu, 30 nov. 1664.- (Daniel), Sa-Denys, en recommandant à l'abbé de le de


Página 102

parlem, de Bordeaux comme ne Antoine de Bourbon pour lui enjoindre de faisant aucun exercice de la rel. cath., non


Página 103

fois 5 ocl. - Une famille de Limoges du méme maire en 1615 et 1625. U fut député en nom


Página 105

d'Evreux n'ignorait pas que le César de Ligni, son secrétaire, n'a-t-il eu meilleur moyen de faire sa cour au roi


Página 107

st.)-1702 et ann. suiv. - Isaac De-


Página 108

une tra- fille de feu Alain de Blény, 1587 (f. Joveduction allemande sous ce titre : Die Bes- non, VI


Página 108

assez apprécié pour qu'il d'honor. Nicolas de Sartières et d'Anne devint un jour prébendier de la cathédrale Belyn sa première


Página 108

se retira en feu honeste Michel de Bleny et de Claire Angleterre, entra dans l'Église anglicane Besset, épouse à Genève


Página 108

peines Le 14 octob. suivant, Alin de Bleny filsde portées, contre les relaps. Il se retira en feu honeste Michel


Página 108

les Jésuites le firent mettre Pierre de Blayreville, libraire, deveno en jugement comme relaps, en 1683 , mais le bourgeois


Página 109

180), un viatique, 1706. - Jehan de Buyre, mort en 1815 (H. Wagner, Pedigree of the + natif d'Auchy, du


Página 109

Berlin, 1698. - 1708. - Jehan de Bry dn Pont-St-Mars, Mathieu Debonnaire, 62 ans, assisté à Lon- Picardie, habit, de


Página 109

de la vante, 1698. -= Henry de Brun de Molla- paroisse de Cathcart sous le nom de Mar-


Página 109

tenans petites escolles t Noble Charles de Boursede Chauqs en pour les enfans en la ville de Rouen et y


Página 110

Terre-defugié à Mttnchberg, 1700. - Jean De- Feu, et des observations curieuses sur set chateaux, d'Aubusson, tapissier, Marie La habitants,


Página 110

du Recueil français [Recueil des Pierre De Costau, escolier natif d'Onsse ea voyages de la compagnie des Indes]. L'au- Béarn,


Página 110

n don" II 137). - François De Charie, de Sarive, ne des notions très justes sur la route à étudiant


Página 111

enfants longs services. (Crottet) - Claude Dé- qui viendront se retirer en ceste cité dedans m e t , pasteur


Página 111

Meury en Tarantaize, avec noble Laure de Cucharmoys 1548, 8 aout... Sire Jehan de Cuchar- fille de nob. Michel de


Página 111

Cucharmoys 1548, 8 aout... Sire Jehan de Cuchar- fille de nob. Michel de Cucharmoys commis moy", marchand de Lyon, agissant


Página 111

de Cuchar- fille de nob. Michel de Cucharmoys commis moy", marchand de Lyon, agissant en son ordinaire de par le


Página 111

Claude Levrat borgeys de noble Guionne de Cucharmoys sa tante de Genèsve ung debtes de mille et quattre et soeur


Página 111

de France à et seigneur Françoys de Bourbon conte Thurin, marie Hiéronime sa fille avec nod*Anguiain gouverneur du Piémont et


Página 111

(9 pers.) à Hal- spectable Anthoine de Lautrecht bourg, de berstadt, 1700. - t Charies De Creue, G., présents honnestes


Página 111

Ge- de S. Lô escollier, Jacqs de Lastre libraire nève, 22 mai 1559. - De Crey, de Nimes, natif de


Página 111

semaus), 1613.- Jean-Claude De Crez, de Ragueau not. U 245, V 917). - 17 aout Finis, étudiant


Página 111

sce- fév. 1581, honnête femme Lucrèce de Cudule signé et scellé des armes du d. prince charmoys, veuve de feu


Página 112

en 1615. - Isaac fils d'Isaac De- fants. Un Defert, son beau-frère, était alors din imprimeur, et de Sara Bareille,


Página 112

cette persécution riage de dame Lucrèce de Cucharmoix força Deffère à s'éloigner momentanément veuve de feu honn. Nicolas Lullier, avec


Página 112

1760, par Ie DE CURY (SUZANNE), fille noble de Vi- synode du Languedoc. Deliere retourna tré en Bretagne, 60 ans,


Página 112

du a ce présent noble Jehan Girard sr de Vil- consistoire de Saint-Géniez qui l'interdit lecontre. Cette dame Lucrèce mourut


Página 113

< voulant passer en qu'à PIERRE-MARIE Dehault de Pressensé, Brandebourg, " id. 1690. - Michel Degre- écuyer, fils de CHARLES-PHILIPPE,


Página 113

De phinal Delliriparii) 1605. - François de Hague, réfugié à Norwich à la méme épo-Gkemin, de Saint-Marcellin, assisté à Ge-


Página 113

nées suivantes. - De Gast (Joannes De- de M. Degreses qui me marque la grâce gas! dictus ab Hauterive, chalaiciensis


Página 113

avec des de Berlin : Magdelaine de Malzac née additions et histoires propres pour la poé- de Castries femme de


Página 114

appliqué aux questions sociales, sur Jaques de Hu, de Fresne en Tartenoys, + le catholicisme en France (1851), sur la


Página 114

suffrage universel, de Verny et d'Anne de Flavigny, était née en 1871, à siéger dans l'assemblée natio- à Metz en


Página 114

le christia- dres, 1710. - Gaspard de Hu *filzde feu nisme appliqué aux questions sociales, sur Jaques de Hu, de


Página 114

moralité. Digne d'un tel époux, Mme de Sévennes, qu'ils devoient se disposer à Pressensé, Élise-Franc.-Louise de Plessis- suivre l'exemple de


Página 115

Sâturnin, ancien prétre converti, condamné Henri de Navarre et à Condé, le triste état sn feu comme hérétique, en 1552,


Página 115

, il nous apprend bûcher Pierre de Lavau, natif de Pon ti Hac, seulement qu'il laissa un fils, nommé JACqu'il


Página 115

mais en méme niers instants Maurice Secenat de Saint- temps, pour lui représenter, ainsi qu'à Sâturnin, ancien prétre converti, condamné


Página 117

en Ana arresté à Paris Catherine de la Croix, gleterre. Il paraîtrait (d'après des docufille de Pierre de la Croix


Página 117

paraîtrait (d'après des docufille de Pierre de la Croix marchand de la ments anglais) qu'un Nicolas Delamain ville de Caen,


Página 117

1708. - Suid. novemb. 1557, Fabian De la Court zanne Delair, du Béarn, dont le mari, tail+ natif de Sergyer


Página 118

mathemati- 2 enfants, 1706. - Nicolas de La Pierre col ring, London, 1630, in-12, et The + cordonnier, natif de


Página 118

entièrement éteinte et ce Colliette, Madeleine de la Mare et Marie Jacques Delamain, homme d'une haute au- Bacon, lesq. sont


Página 118

ainsi qu'une foule Abraham et Jacques de la Mothe, libraires de marchands, distillateurs, raflineurs de à Rouen vers 1685. -


Página 119

Abraham thés, epist.). - " Gilles de Lastre, Coustu-Delarcus, gal lus narbonnensis, 12 sept. rier, fils de feu Masso v


Página 119

à Genève 1707. - c André de Lasne, cordonnier, nn viatique pour l'Angleterre, 1702. natif du port Ste-Marie en Gascogne,


Página 119

de temps dura cette associa1699.- Jean de La Rue prédicant à Caen, tion. Mariette cite de lui 22 jetons, médailles


Página 119

(?). Une - Gaspar, id. (Gasparus de la Rue filius médaille de lui, avec cette dernière date, Gedeon) 1659 ,


Página 119

dame t Jehan et l'aultre Jehan de la Sale, frères, Delaravanne et sa fille, de Blois, assistées natifz du lieu


Página 119

sa nièce 1555 , < Suzanne de la Salle, de Marizabal Susanne) du Vivarais, âgées toutes deux aux Cévennes, "


Página 119

font naître en ss femme, Claudine Beuvez de Montpel- 1520, et prétend qu'il naquit en 1510.


Página 121

avait offert, en 1599, noir. Stephanus de Laune inv. excudebat son fils NATHANAËL â l'église de Dieppe anno Do. 1573,


Página 121

l'obtenir, portraits : i . Claude de Verth, moine de sa mauvaise humeur jeta tant de trouble et Cluny ,


Página 121

et Cluny , - 2. André de Valois, historien , de désordre dans le consistoire, qu'on finit - 3. Ambroise


Página 122

1644 , - Jacques et Jean De- mon corps et mon âme, et diray avec sainct launay, enfants de feu


Página 122

c qui est venue et Véronique de Prunet sa femme, 1573 abjurer " à Genève, y reçoit assistance, (reg. de


Página 122

1559. - Jehan Delavergne capitaine Etiennette Delaye de Lyon, c qui est venue et Véronique de Prunet sa femme, 1573


Página 123

d'une fille de frote, 1702. Pierre De Usseau sieur de St-Fort et de SuDELBÈS (Louis et Pierre), du consist. zanne


Página 124

Lan (Erman, 1X89). Balthazar, fils d'André De- guedoc, apothicaire, réfugié à Lausanne, leuze ou de Leuze seigr de La Rouveyrette


Página 124

de La Rouveyrette 1715. - Corneille de Leuze facturier en et d'Anne Combas, fut le chef de cette fa- bas,


Página 124

Deleuze de l'article une dn" Suzanne de Leuze. Sa petite-fille, précédent. Les Portugais, ces premiers Marguerite, fut mariée en 4705


Página 124

4. DE LEUZE (ANDRÉ), C du lieu de siècle, cette fabrication, si considérable St-Germain de Calberte, cordonnier, t


Página 124

en la boutique du d. sieur De Normande St-Jean de Gardonenque, étudiant à die, 8 avril 1686 (J. A. Compare!


Página 124

Berlin. " La femme de M. de Baudan Jean Renouard, marchand, morte à Laude Montaut était Deleuse de La Liquière


Página 125

et pour l'étendre en- épousa Caroline de Mézerac fille d'un capicore, il s'associa L. Meuron et confia à d'au- taine


Página 127

prédicamort le 23 septembre 4639, Timothée De- teur par les deux uniques sermons qui nous lon fut nommé à sa


Página 128

Saint-noble, tous assistés à Genève. Jacques De- Amour Bihoreau pour les évincer. Il ac-lort ou Debret et sa femme, de


Página 128

ne, naturalisé en 1702. - Abraham De- dont il était ministre honoraire en 1719 , il comptait alors 86 ans.


Página 128

1669-1673 , autre, ancien de Marie de Tullières, épouse au temple de St-André de Valborgne, 1682. - Une dame Charenton,


Página 128

ce mariage naquirent : JEAN, Claire de cette ville, 1745 (E 3506). 1671, PIERRE, 1673, SAMUEL, 1674, JOADELONNEX (ANTOINE), OU


Página 128

Réfugiés, M. Burn Daupniné, 1695, Jean de Lor, d'Uzès, raconte qu'ennemi de ses nouveaux collè1703, Catherine Delor, d'Alais, 1705, (Gi-


Página 130

Delrieu, de Saverdun, 1690. - Augustin De Mar, du Dauphiné, td. 1707. - Delrieu, condamné aux galè- tailleur, assiste maintes


Página 130

inti- près Alais, 1674-81. - Louis De Marsai tulée : Prières pour les fidèles qui veulent de Metz, étudiant à


Página 130

jugement et la destruction des Claude de Meaux c natif de Fontenailles ouvrages saisis que l'exécuteur de la haute en


Página 131

étudiant à Genève, 1623. - Marthe Dé- pendant les Cent-jours. A la Restauration, nestré, 50 ans, arrêtée près Sarlat, voulant


Página 131

séjour, 12 déc. 1578. - Etienne De- - Jean Demoyeu, de Libourne en Guyenne, monceaux, graveur, fait baptiser son fils


Página 131

1682, et sa fille Charlotte, Honoré-Lucas de Demuin, seigr de Demuin juill. 1685, au temple de Charenton , Su- (en


Página 131

le 7 janv. 1674. Il Louis De Monferrant, de Comminges en se distingua aussitôt comme persécuteur Languedoc, reçoit à Genève


Página 131

tée par François de Mont, 1579. - Marie DENAISIUS (PIERRE), né à Strasbourg, Demont et ses enfants,


Página 131

de Sainte-Livrade en 1559. - Daniel de Mierre*, de Meaux, Agenais (Jacobus Demophons sanctoe Liétudiant à Genève, 1672. - Deminot


Página 131

", DE MOINT (JEAN) et Gabrielle de Las s* reçoit à Genève un viatique pour l'Allefemme, de Mauvezin, font baptiser


Página 131

1710. - DEMONT, descendant d'une famille de la Lorraine par les persécutions [Haag, protestante réfugiée en Suisse [Haag, IV IV


Página 132

et l'empire effondré, il La famille de Denaisius était nombreuse. fut porté par la République au grade de Ses frères


Página 133

- Charles de Nielles, pasteur de l'église longtemps cessé de l'être, car le méme auwallonne de


Página 135

- Marie De Noix, de Guienne, assistée à grande entreprise fut de tenter la réforme Genève,


Página 139

trois, en quoi vous blesse Chrestienne de Tornay, Envoyee à la Royne la liberté de l'Église ! Ni l'un ni


Página 141

romains, dont il à noble Claude de Chasteauneuf, frère d'un envoya des exemplaires en France. - Elipremier syndic de la


Página 142

temps, l'imagination encore toute imprésiécles André de Rodon, écuyer dane le Bour- gnée de paganisme, pour comprendre et bonnais, et


Página 145

l'impiété ou traitez qui dé- David de Bodon, prof, de philotophie à Die, montrent par raisons naturelles : I, qu'il


Página 145

atomes pour expliquer 1701. Enfin, M. de Rodon, d'Orange, procertains faits de la nature. posant, obtint à Genève un viatique


Página 146

mort, abandae d'Orléans,filsd Hector sr de Lus- donnant l'école d'Islington, il se rendit à semont et de Suzanne Viriot,


Página 148

sordide avarice des Arrois et Domenge de Grateloup aïeule. ou à de lâches terreurs. Castelnau affirme Id, Abram fils de...


Página 149

deux peinde Bordeaux et de Marguerite de Flament, tres de portraits, Constant et Joseph Desétait ministre du S. Évangile et


Página 149

des armoiries, ressource plus Chétive Susanne de Courcelles, (voy. t. IV col. 790) encore à pareille époque. Constant avait et


Página 150

date l'illustration de sa fa- Louis de Montolieu, et en a eu un fils el mille. une fille, - 8°


Página 150

pour quelque antre motif. tenant-général James de Rosslyn , - 3° il alla se fixer à Cantorbery, où il pouvait


Página 151

le 8 fév. 1811, avec Fanny de Pusey, et en 1789, il fut nommé mem-Sneyd, fille d'honneur de la reine


Página 153

écuyer, sr de Bertranet, réfu- Anne de Raffinel, étaient nés deux fils qui gié de Poujols en Agenois à la


Página 153

Montpellier, d'Aubigné. Il avait épousé Aliénor de Rauréfugié à Genève où il est plusieurs fois lin qui le rendit père


Página 153

réfugié depuis à Genève, 1560, Suzanne de Raucourt, de longtemps à Lausanne, demande une attes- Flumesnil au bailliage de Gisors.


Página 153

Septemb. 7. DES CHAMPS (FRANÇOIS) sr de Fon1545 (VUILLEUMIER). taine, vivait à Metz en 1592, safemme


Página 153

couvent de la Visitation de Jacques des Champs sieur de Bussac, capi -Loudun, en 1713 (E 3399). taine à Saintes,


Página 154

ses fils, ce prince ne sr de Fontaine, Vouzy, Courcelles, Fre put se décider à la lui accorder. Cependant court,


Página 155

voulut, par jusqu'en 1749, que Guillaume de Hesse lui esprit d'opposition contre son pÚre qui fit offrir une chaire de


Página 155

afin de s'y remplacement de Paul de Convenant, il faire ordonner, rebuté qu'il était des diffi- remercia le prince de


Página 155

Bén^fieencc royale en tié avec Mme de Neufville, la Sapho d'Am- faveur des Français réfugiés. Jean Des sterdam, avec de


Página 155

27 logie et philosophie , M. de ChaufepiÚ son mai 1709. En 1723, il fut envoyé à Ge- collÚgue, M.


Página 155

fut envoyé à Ge- collÚgue, M. de Wetzstein, professeur des nÚve avec son frÚre Jacques pour y faire Arminiens ,


Página 158

1706, premier Marcoul, du Cotentin, Mme de Lo Pau Uire trésorier de l'hôpital des réfugiés protes- de Fontaines avaient été


Página 159

régim, de Picardie, fils de Jean de Vivant s r de Doissac.


Página 159

riée, 19 fév. 1634, à Henry Le Bey de Ba-Lugd., 1513, in-8<>. tilly fils du président Denys, colonel au


Página 159

addition épousa, 6 avril 1636, Pierre de Vivant, nibus, Lugd., 1513. seigr de Noailles, capit, au régim, de Picardie, fils


Página 163

est précédé Albert Des Landes, Francis de Pontreau, d'une préface non moins désolée que celle John de La Fargue et


Página 165

si charitablement. . 1575. - Estienne de Fos, ministre de La Chastre en Berry, 1560 , reçu habitant de DESFÈVRES


Página 165

d'assistance, augmente encore consi- Forges sr de Germinon, commissaire pour dérablement par plusieurs de ceu^ qui l'exécution de l'édit de


Página 166

du contilorsque le zèle de François de Morel pour nent le désignaient pour étre un des chamla propagation de l'évangile


Página 168

1573, Françoise de Contades (Arehiv. de une glose tirée presque entièrement, comme la ville de Pau


Página 169

Genève de Lyon : nobles Jean de Vassan, Bastien par la Bourse françoise, 1555. - Alexan-Honorat, Jean Badin et Clément


Página 170

lieu, au château de La Julienne de La Tour, fille du duc de Bouil-Barre-Belleville en Thimerais [VII 197], lon, avait


Página 170

de Sedanois. A Genève, chez Jean de Laplan- Kerdaniel , - Jeanne Deshedart, d'Abbeche, 1636, très petit in-8° de 55


Página 170

de son mari qui, huguenot, Gabriel de Malortie, se réfugie compromis dans les troubles du règne de avec son mari


Página 170

Gedeon Du Pré ILe Jay sr de Sedanois. A Genève, chez Jean de Laplan- Kerdaniel , - Jeanne Deshedart, d'Abbeche,


Página 171

d'ailleurs de cer- par dame Françoise de Montfaucon à < nobles tain sur le compte de La Rivière-le-Lys, Antoine et


Página 171

est évidemmarié à d IIe Marie de Grenouillon. Un Des ment apocryphe, et d'ailleurs la prétention8


Página 171

Orsini est dénuée 1688,- DUe Judith-Honorée des Hommes de toute espèce de preuve , par conséquent d'Achères, du Poitou, 39


Página 172

feu Jehan de noblesse, signées Nicolas de Lamoignon, < Hours de Calviac, natif du lieu de S. étaient accordées, le


Página 172

Bernard Rousset dit Gaudet et Jehan de Montalban près Villefranche (1744). Un Cambècèdès, tous de La Sale, et se fondant


Página 172

que Jean des Hours épousa Anne de Bringuier dee Barbuts le 16 juin 1636. Elle était ches de cette famille


Página 172

13 Septemb. 1698, à < Pierre de La Sale en Languedoc '. " En- CHARLES des Hours seigneur de Calviac,


Página 172

se fondant de ses neveux, Louis des Hours de Calviac sur ce qu'ajournés à 3 briefs jours, ils épousa, 7


Página 172

on les trouve, brûlés petit-neveu Jules Dumas de Martinie fils en réalité au dit lieu de La Sale, prononcé de


Página 172

de La Sale, prononcé de Henri-Maurice Dumas de Marveille st & Nismes, 29 Septemb. 1557. Bernard de Louise des Hours


Página 172

& Nismes, 29 Septemb. 1557. Bernard de Louise des Hours de Calviac (mariés le mourut à Genève en 1569. 7


Página 173

ANTOINE, co-seigneur d'Odefred, laissa de Laurent Des Isnards, capitaine d'une sa femme Geneviève de Borne, PIERRE, qui compagnie franche d'Orange


Página 173

par-devant pelé à Orange, avec Bernard de Nions, deux notaires, maistre Guill. Poisson lipar le gouverneur qui leur confia le


Página 173

trouble. En 1604, Blacons lefiten- Louise de Tardivon, dont il eut HENRI, lever par représailles et le retint assez capitaine


Página 173

mourut en 1619, femme de Pierre de Bologne, seigneur laissant de son mariage (1588) avec Mar- d'Alençon.


Página 173

du siècle dernier, cette bran-Rolette Martin de Nismes, dont il eut AN- che de la famille Des Isnards n'était plus


Página 173

époque, Louis Isnard, lieutenant da François Laidet, seigneur de Sigoyer, défen- résidence et demeure. Et outre pour les dit, maie


Página 175

Scaligerana, Thuana, Perroniana, desservie par Jean de Monanges, qui se Pithoeana et Colomesiana, ou Remarques réfugia en Angleterre à Ja


Página 175

abandonnant leur troupeau tunien, de François de Sigogne, de Ta- qui fut bientôt dissipé. Quelques-uns seuneguy Li Fèvre, de Le


Página 176

mariage avec Gabrielle de Mouchy Hilaire de Brethmas de 1671 à 1682.


Página 176

à Saint-de son mariage avec Gabrielle de Mouchy Hilaire de Brethmas de 1671 à 1682.


Página 182

choix des remarques, de Bouillon, Élisabeth de Nassan. Ayant il adopta toujours, sans aucune critique, embrassé la carrière du barreau,


Página 184

ne poussa pas plus loin Jeanne de Quiqueran, fille d'Antoine, ba-son entreprise et vola an secours du baron ron de


Página 184

toute son influence, du cardinal Jean de Lorraine, qui l'attacha toute son autorité pour sanver l'évêque et à sa personne


Página 185

constituée à SLNicolas. Les protecteur, Jean de Lorraine, s'employait pasteurs de Metz venaient la desservir et auprès de Henri II


Página 185

en 1543, avait de Lorraine, Christine de Danemark, n'eut été loi aussi, secrétaire du cardinal de pas de peine à


Página 185

(en vers latins) pour messire Henry duc de Montmorency, sei+dressée au cardinal de Lorraine en 1552. gnenr et baron de


Página 186

huées. Dès le jour méme, Pierre de Cologne étant malade et Jean les autorités furent prévenues, et le substi- Taffin


Página 186

(S*4-Marie-aux-confiée au bailli de Nancy, Jean de Savi- Mines) au XVI*siècle, Paris,in 80, 1882).


Página 186

à qui appartenait la mai- Jean de Lorraine, datée < de la chambre son où l'on avait prêché, furent surtout


Página 186

malheureux, nommé Florentin, resté au- Charles de Lorraine, sous la date du près de sa femme en couches, fut arrété


Página 186

fut pendu incontinent sien, Lion, Jan de Tournes, 1560, in-V>, par ordre du bailli. Il mourut avec une pp. 666,


Página 187

de III. OEuvres poétiques, Lyon, Jean de Paquot, on n'eu compte pas moins de huit, Tournes, 1557, pet. in-4°. On


Página 187

c'est méme là son monseigneur Charles, duc de Lorraine, et principal mérite. de mad. Claude de France, son espouse, Le


Página 187

et principal mérite. de mad. Claude de France, son espouse, Le nautonnier Charon qui fait horreur, St-Nicolas du Port en


Página 189

un titre modifié? fille de Jacques de Mathefelon, se191" d'Or-On trouve aussi quelques poésies latines feuille et de La Charrière,


Página 190

duchesse de Thouars, femme de Henri de La qu'elle répandait autour d'elle et par l'es- Trémouille duc de Thouars et


Página 190

droites , elle s'y as- Charles de La Trémouille prince de Tasit ostensiblement et légalement au lieu rente.


Página 191

de Brunswick. Elle Eléonore-Charlotte fille d'Olivier de Maraccoucha, 15 Septemb. 1666, d'une fille connay, se191" de Beaulieu, grand veneur du


Página 191

personnages français contra le duc Georges-Guillaume de Bruns- qui vivaient soit à sa cour, soit à Zell, de wick -


Página 191

t. III col. 827). - Gabriel de Mafamille qu'elle consentît à une simple lortie, se191" de Villars en Normandie, cheunion


Página 191

de novembre 1665, il lui Marie-Julienne de Cruet s , 2° à Charlottesigna une simple promesse, également si- Renée Gourgeault


Página 193

3379), finit par entrer 1603, Anne de Mornay, fille du célèbre Du dans leur ordre, et se fit donner, en


Página 193

de ses fils, mariée à Louis de Dangeau , - 3° ANNE, on avait annulé le testament à cet égard,


Página 193

des Pères (ci-rain et marr. Josias de Robillard sr des dessus col. 28), c à cause des propos qu'on Fontenelles


Página 193

téme par de Bessay et Mme de Thenie, et selière l'ayant nommé tuteur de ses fils, mariée à Louis de


Página 194

84 pour confrère Charles ou Jean de Bouques, ans, assistée à Londres, de 14 shell. pour son compatriote. Unis d'une


Página 194

il était sur le point M. de Laval, 1577 , dans le Berry, 1582 de le livrer à l'impression, lorsqu'il


Página 197

Rayne de Navarre , Lyon, Jean de Tour- pet. in-12. Dans un avis au lecteur, sous nes, 1544, pet. in-8°,


Página 198

Marans par les Le Moine sr de Goy, se plaint de ne poucatholiques. En 1587, au siège de Fonte- voir


Página 199

année, le l l mars, d'Estienna de Saconnex l femme de nob. un Baudoin Dommissents, d'Armentières, J.-Fr. de Charrière seignr


Página 199

r de Castillan, capitaine 1558. Pierre Desprez sieur de La Court de an régim, de Navarre, 1614. Messire Chiré, dit


Página 201

Mulot. - Pierre Desroy, de Jean comte de Salm, 18 Septemb. 1575, et Bsrsy-le-château (Aisne), habit, de Genève, sa veuve


Página 201

Rosiers on du Rosier, épousa René de Beauvau, baron de Rorté, ministre, 1572, voy. Sureau. seigr de Mérigny, dont elle


Página 201

remaria, 28 juin 1596, avec Jean de La-Nicole dame de Vernancourt, Gombervaux vardin. Elle mourut en 1607 à Abainville et


Página 202

20 novembre suivant, il épousa Henri de Navarre, qu'il servit avec zèle. Élisabeth de Mérode, fille d'Evrard baron Sa femme


Página 202

Navarre, qu'il servit avec zèle. Élisabeth de Mérode, fille d'Evrard baron Sa femme étant morte, il lui érigea daus de


Página 202

Henri épousa, 28 riée à Claude de Verrières seigr d'Amanty, août 1572, Catherine de Rivière, fille de le 14 mai


Página 202

Verrières seigr d'Amanty, août 1572, Catherine de Rivière, fille de le 14 mai 1596 et morte sans postérité.


Página 202

137 a] Claude de Baodoche comme femme d'Alof - (la veuve de Charles) de Montelimar, de Beauvau,


Página 203

enfant, il se remaria avec Judith de DES TAMPES (LÉONARD)EUR de Champagné hausserai qui le rendit père de Gui, seien


Página 203

que çois Des Vaux et d'Urbaine de Quincé, et Lucas d'Urdes avait fait circuler une péti- seigneur de Loresse du


Página 203

à Londres avec sa femme Samuel Des Vaux, seigneur de Loresse, et 4 enf., 1705 et années suiv. - Jean


Página 203

la fin de l'an 1696. Gabriel Robin, sieur de Chambrun, âgé Daniel Destremeau son fils fut pasteur à son de


Página 203

20 a n s , Henri de La Barre, thieu Majal. - Desuge, étudiant à Genève gentilhomme du Poitou, 21


Página 204

Cailhaut de La Groizardière et Marguerite de Cail- l'édit de Nantes et sa terre passa dans la haut, 17 ans,


Página 204

350). Dès l'an 1682, Alexandre d'Armand de Brion fât Dans cette difficile situation, il ent un nommé gentilhomme de la


Página 204

lni furent accor- Guillaume avait Adhémar de Brion au dées, au mois de janvier 1688, mais dès nombre de ses


Página 204

combattu gne de Frédéric I*r, Charles de Brion ba-quelque temps dans les armées de la répu- ron de Lux remplit


Página 204

ds Demont-Sorbier, 18 ans , Marie de Cailhaut de La Groizardière et Marguerite de Cail- l'édit de Nantes et sa


Página 205

qui était selon lui d'éprouver Claudine de Durant et il épousa en 2 e8 nol'immortalité de l'âme ou plutôt la


Página 206

de janvier en 1533 avec Gérard de FEspée à Fontenay- (1562) les protestants de Milhau abandonle-Comte et probablement le méme


Página 206

aucun renseignement i. DE VAUX (GILBERT) fut le deuxième sur De Vaux jusqu'en Tannée 1573. Averpasteur de l'église de Milhau


Página 207

IV 277], né normand, Gédéon Chéron de Houdan, Jean à Laon en 1616 ou 17, fit ses études en Mettayer


Página 207

où il soutint de Paris, Etienne Chamaillart de Châtillon, sous la présidence de Dn Moulin, nne thèse Pierre Gantois de


Página 208

à François Boutet de Casteljaloux, David De- Vezenobres, 1581. - (Godefroid) ministre rodon de Die, Samuel Bochart de Rouen. à


Página 208

famille ori-Bures de Dieppe, Pierre Fleury de Lou- ginaire de Suisse, mais qui descendait par dun, Samuel Papin du Poitou.


Página 208

marchand de soie de David Hébert de Dieppe, Michel Carvé de Tours, avec sa fille, 14 ans, infirme , assis-Caen.-1631.


Página 208

1655. Abraham Chéron de Sedan. - 1656. naitre par un coup d'éclat : la naissance Antoine Guérin


Página 208

italiens et par la mère Jacques Gantois de Sedan, Philippe Cattier de réfugiés français. U dut à son frère, de


Página 208

- (Suanne), veau de Paris, Lucas Jansse de Rouen, 53 ans, veuve d'un marchand de soie de David Hébert de


Página 208

de David Hébert de Dieppe, Michel Carvé de Tours, avec sa fille, 14 ans, infirme , assis-Caen.-1631. Pierre Coignard de


Página 208

1539-72, à St-Hippolyte, 1574, à François Boutet de Casteljaloux, David De- Vezenobres, 1581. - (Godefroid) ministre rodon de Die, Samuel


Página 208

(Godefroid) ministre rodon de Die, Samuel Bochart de Rouen. à Bourdeaux en Daupniné, 1593-95 , des-


Página 208

14 ans, infirme , assis-Caen.-1631. Pierre Coignard de Saumur, tée à Londres, 1706. - Antre Susanne, 22


Página 208

fepié de Niort. - 1633. Jean Bonnelle de Méhun.-1634. Paul Le Nepveu, normand, DEVÉRIA (EUGÈNE), entré (ou rentré) Paul Du


Página 208

pasteur à Clermont en Beauvoisis, Pierre Berchet de Grave où il exerça de 1682 à 1692, à Sedan, Michel Loride


Página 208

1682 à 1692, à Sedan, Michel Loride de Belesme, Antoine Vidal du Béarn. - 1627. Pierre Pinet Haarlem, de 1692


Página 208

DEVÉRIA (EUGÈNE), entré (ou rentré) Paul Du Soul de Chinon, Jean Bouvier dans le protestantisme par accident, s'y de Caen.


Página 208

, à La Barre, 1647, Isaac Marchand de Sedan, Isaac d'Huis- à St-Loup, 1669-71 , à Bacqueville, 1675-seau de Paris,


Página 210

ce simple titre : Souvenirs d'Eugène De- d'entrailles qui l'obligèrent à interrompre veria. la séance , le mal augmenta le


Página 211

Pau.) lomb à la cour d'Isabelle de Castille, les DE VERN AC (Deux frères), de Nérac, readieux de Calvin (c'est


Página 211

prend un air moqueur , Henri de Guise reste froid et hautain, Henri de Condé, annonçant leur embarquement, est datée


Página 211

Guise reste froid et hautain, Henri de Condé, annonçant leur embarquement, est datée celui qui devait être empoisonné par sa


Página 212

comme elle, unique jours, par M. de Villiers, employé au Volks- héritière à son tour, transporta la seigneulend-Oflice, à Cape-Town


Página 213

Devisme, sans compter l'armurier < Jeanne de Cayeu, dame de Vismes, Do- parisien François Devisme (1804-66) qui est " minois


Página 213

peine Les nombreux enfants de Jean de Mon- à comprendre l'erreur d'une famille de chy et Jeanne de Cayen continuèrent


Página 213

d'une famille de chy et Jeanne de Cayen continuèrent glo- cette catégorie qui, malgré la triple extincrieusement cette noble lignée


Página 213

les plus hauts grades (Charles de Monchy, Cette famille a fait récemment des remarquis d'Hocquincourt, maréchal de cherches pour


Página 214

Stde la méme province , Jeanne de Vismes Valery-sur-Somme , cimier une aigle , sup-épouse de Mathieu de Cayeu avait


Página 214

Stde la méme province , Jeanne de Vismes Valery-sur-Somme , cimier une aigle , sup-épouse de Mathieu de Cayeu avait


Página 214

des Franks, Jean, Marin et David de Visme naquirent, après avoir massacré sur son passage les les deux derniers en


Página 214

plaisante si je ne cite Jean de Visme et Marie Thierry, tous textuellement quelques morceaux de ce d'ailleurs parfaitement inconnusl.


Página 214

une aigle , sup-épouse de Mathieu de Cayeu avait des cou- ports deux anges , devise : T aspire !


Página 215

jusqu'en embrassé la Réforme lorsque Gérard de Beauvoisis d'une part, jusqu'en Hainaut Vismes fils de Philippe I er établi en


Página 215

Capet, elc... - Guillaume de YUinei" frère à Quiévy (Nord). Son église était bien respuiné de Jean 11


Página 215

satisfaction de " riage de Jeanne de Visme héritière du fonder dix ou douze petites églises, c'est * fief avec


Página 215

églises, c'est * fief avec Mathieu de Cayeux, chevalier la moitié de celles qui existent actuelle- seigneur de Sénarpont. Jehan


Página 215

en la personne de " Jehan de Visme, né vers 1580, était leurs pères. Le nombre en a toujours aug<


Página 216

1809. - Le pasteur Jean de Visme, de "comme estant de garde, pour empes-Quiévy, avait nn frère cadet, JEAN-LOUIS,


Página 217

ARBES. Élisabeth - Julie d'Harbes MM. de Berne, 1691-96 , assistée de nouveuve de David de la Tessonnière, réfu- veau


Página 217

ARBES. Élisabeth - Julie d'Harbes MM. de Berne, 1691-96 , assistée de nouveuve de David de la Tessonnière, réfu- veau


Página 217

, assistée de nouveuve de David de la Tessonnière, réfu- veau à Lausanne, 1702. " - Jean Domgiée à l'étranger


Página 218

théologie à l'acad. de Genève (Isaac qu'on enroulait autour de ses jambes et Dhuissens salmuriensis) en 1665. Peut- auxquelles on


Página 219

d'un maitre ha- Arrestation de Moïse de Diète, nouveau bile, Dirk Kuypers, elle devint elle-même converti, accusé d'avoir contrevenu aux


Página 219

en philosophie, professeur Briançonnais par Lucrèce de Mars qui ne d'économie nationale à l'université de Berpeut plus l'entretenir , on


Página 219

1736, Mme de Boncourt née de Rivery, fille unique devint la femme de Jacques pensionnaire des


Página 219

des États-gén. à Leyde en Pompée de Bardel , voy. t. I, col. 810.


Página 219

en Hollande. En effet épousa Isabeau de Sarrazin , il était mort on trouve Philippe Didier de Boncourt of- vers


Página 219

elle put s'abandonner sanne, 1688.- Guyot Dieppedale de Rouen, sans contrainte à sa passion pour la pein- reçu habitant de


Página 221

en Limousin et en Péri- Louis de Dieu, français d'origine, comme gord pour fabriquer du fer dur. Il a laissé


Página 221

un Mémoire relatif aux DIEU (CLAUDE DE) C cordonnier, natifz de exploitations du Berry, dans le Recueil la ville de


Página 222

: (Michel) admis dans par Charles de Dieu , à Franckental, pour l'église de Dieuà La Rochelle, 19 fév. 1582,


Página 222

écus pour l'aider à ga-neille Agrippa de Mettesheim ayant pro- gner l'Allemagne, 1692. - Dieu-me-gard, fessé dans celte ville de


Página 222

de 1532 et 1535. Il Joseph Digoris sieur de la Fage, membre avait épousé une neuchâteloise de La Neu- de


Página 224

Genève, 1704. - Paques Di- Jean de Beyne seigr d'Eseroux et Berlats, ront, sergier, et sa femme, id. à Staargardt,


Página 224

1585, Annette de Minvielle. - Autre Jean prêcher aux gens des villages circonvoisins de Diserotte, d'Oloron,


Página 224

fit quelques se remarie avec Françoise de Sauguis en voyages à Nancy l, en service, par prêt de


Página 224

borde- personnage, a lais que Pierre de Casamajor avait léguée à JEAN, l'aîné de ses fils étudia la théologie Jean


Página 224

ses fils étudia la théologie Jean baron de Jasses, son fils, pour l'entre- à Genève (J. Di voy metensis, 1621,.


Página 224

Dimier, emprisonné à de Saïx sr de Polignan. - Dives, ministre Bourges, 1690 (M 670). - - Baptiste Duard à


Página 224

en 1590, Magdeleine Marot , Philippe Dissiton sr de Campan, fait ton Eliefilsdeces derniers épouse, 1668, Jeanne testament à La


Página 226

Jean Casimir Docok épousa Jeanne de Cujiif, d'Angers (v. t. IV col. 978) femme La Rochefoucauld, fille de Pierre,


Página 226

femme La Rochefoucauld, fille de Pierre, seigneur de Gilles Doysseau habitant à Genève (Radn Parc d'Archiac, et de Marie de


Página 226

de Dollé. Un + colonel Pierre Dolé de Belimprimeur, fils de Philibert Dodin, gou- 1 éga rd, écuyer, natif de


Página 226

(Radn Parc d'Archiac, et de Marie de Barri. gueau not. II 161) , sire Gilles Doysseau, C'est probablement son fils


Página 226

François s"* de Saint-Trojan et d'Anne de Touraine, 1661. - Jacques Doize, d'O-


Página 226

du Poitou : c Le sr de Couvrelles Crespin 797 a) , mariage, à Genève, en est de la religion


Página 227

à Paris un Pierre Bunel, Jean de Pins si respectable cous d'éloquence latine fait par son docte par sa vertu,


Página 229

ment : Les gestes de Françoys de Valois tion d'un poème de circonstance que le pére com- roy de France,


Página 233

né en 1730, marcha di- sr de la BoulonniÚre, fils de Daniel D. et gnement sur ses traces. En 1765,


Página 233

années d'un dégoût insurmontable contraire, Catherine-Charlotte de Dolon, pour cet état. U s'appliqua dès lors à l'é- abjura sa religion


Página 233

la différence de bable que Pierre-Antoine de Dolon, qui réfrangibilité des rayons lumineux, et il épousa en 1712 Rachel de


Página 233

et il épousa en 1712 Rachel de Casamajor dans leur donna le nom d'achromatiques ou l'église française de Hungerford, et


Página 233

secrétaire du colloque de 297], famille de Bourgogne dont le chef, Sauve, 1671. - Dolivat, ministre à St- mis à


Página 233

elles le conduisirent à dame Élisabeth Voisin de Bretigny, qui appliquer le micromÚtre à ces instruments. était allée aussi demander


Página 234

- c Les femmes Do- Blanche de Guiran, fille d'un avocat de Nîmelon et A6erfm mises à la tour de


Página 234

de Lausanne, Marie fille de Jean de Clauzel et de LucrÚce 1688, Mi-e LucrÚce Doulmet veuve de Jean de Beauvoir


Página 234

par le minist?sre d'un pasteur, Marie de Clauzel : lo FRANÇOIS qui suit , 5 avril 1751. - Doumergue, député


Página 234

, sa avant 1580, épousa Anne de Martinenches postérité, probablement devenue catholiqui lui apporta la terre du Moinas, pa- que,


Página 234

s r de la Matte, Anthoine de Boche seigneur du Petit-Paris fils de Jeanne de Beauvoir du Boure laq. était


Página 234

seigneur du Petit-Paris fils de Jeanne de Beauvoir du Boure laq. était docteur ?ss droits de l'université de Valence, soeur


Página 235

IV 298]. La VD. JACQUES Domergue de Saint-Florent, maison se divisa vers lafindu XV"* siÚcle seigr de SLFlorent, avocat, né


Página 235

protestante. En effet JEAN de Elisabeth de Malbois, appartenant à une Dompierre,seigneurde Liramont,chevalier, lamillé protestante originaire de St-Jean- avait épousé


Página 235

Jean d'Applaincourt mariée à M. Jean-Baptiste-Henri de Roche, qui vivait en 1518 , leur fille, JACQUELINE, officier général d'état-major ,


Página 235

3° SUZANNE- devint la femme d'Antoine de Bayencourt CÉLESTE, née vers 1772, mariée ? M. Fran- seigneur de Bouchavannes, cél?sbre


Página 235

" reçu habitant de GenÚve, Françoise de Potsac , c'est à lui que fut dé-déc. 1358. - Dominge, vaillant capitaine


Página 235

protestante qui est Liramont, 2° Jeanne de Neuville-Witasse encore celle de leur descendance. 11s ont eu qui donna le jour


Página 235

en 1691 [X 402]. - Louis de Dami-Ma tte, Combeméjane, docteur Ús droits, gny c natifz de la ville de


Página 235

sur le corps, 1577. - Antoine Domivalier de Saint-Florent, capitaine au régim. nique, c de la terre d'Usés en Languedoc,


Página 236

à de Lannoi, fille de Pierre de Lannoi se191" St-Quentin et l'appuya dans ses démêlés de Rouvet et de Françoise


Página 236

démêlés de Rouvet et de Françoise de Rouy dame avec le duc de Bouillon, auquel il offrit en de la


Página 236

fé- XVIme siÚcle, laissa de Charlotte de Ruvrier de l'an 1600 (Bull. XIl, 273). bempré sa femme : CHARLES, deux


Página 236

de la Sablière, marié A Charlotte de Canosse, et une fille, Antoinette, qui prit alliance dans la très i Le


Página 236

lesquelles les assiégés luttÚrent ou Marie de Warmoises, sa femme, un jusqu'à la derniÚre extrémité et obtinrent fils l savoir


Página 236

enfants: 1° ANNE , 2° François de Dompierre parait avoir terANTOINE né en 1552, 3° FRANÇOIS qui miné sa carri?sre


Página 236

CATHERINE, mariée en 1574 à Jean de Poix dont il est question ve,s cette époque, seigr de Séchelles, Fretin et


Página 236

If. sant de sa femme, Jeanne de Certieux, fille ch. 17). En 1587 il combattit sous les or- d'Antoine seigneur


Página 236

il combattit sous les or- d'Antoine seigneur de Bouqueval, nn fils, dres du duc de Bouillon et du comte de


Página 236

embrassé le avec Chamerolles et Fabien de Bebours protestantisme. U entra de bonne heure au (De Thou, liv. 87 et


Página 237

réfugia à La Haye , Anne de Hénault, fils de Nicolas de Hénault 3° JEAN, cornette des chevau-légers du sr


Página 237

Anne de Hénault, fils de Nicolas de Hénault 3° JEAN, cornette des chevau-légers du sr de la Tour-au-Fay, et mourut


Página 237

Encore ne fut-ce pas de Jean de Ruquidor seigr d'Eglan et de longtemps car, sur les soupçons jaloux de Marie


Página 237

sur les soupçons jaloux de Marie de Ménisson et en eut quatre enla Cour, son maître le renvoya, dès le


Página 237

de Coucy de sa femme Antoinette de Pesivien (fille et député au synode de Vitry en 1665 (Bull.


Página 237

l l janv. 1656 à Aloph de Gonie obtint une place de conseiller et maître seigr de Naucourt, morte en


Página 237

et du Pont-St-Marcq et de Marie de de Travecy et leur fils JEAN, épousa Made-Piton) qu'il avait épousée en 1555,


Página 237

de Martin de Pesivien seigr de Beaure- VIU 442), il épousa Élisabeth Laumosnier paire et du


Página 238

7° VALEN- range et épousa Cécile de Coninck, fille de TIN sr de Montolu, lieut, au régim. d'Her-Jean de Coninck


Página 238

envoyé en possession vinces-Unies eut d'Anne de Larrey, fille de la terre de Jonquières, mais il en fut de Jacques


Página 238

étaient trois fils: 1° ANNE, d'Anne de D. et d'Anne de Henault (ci-capitaine de cavalerie au service d'Angle- dessus ,


Página 238

ANNE, d'Anne de D. et d'Anne de Henault (ci-capitaine de cavalerie au service d'Angle- dessus , IV) était seigneur de


Página 238

, il épousa sa nièce Silvie de Malortie Dorthe baronne de Courcelles près Melz, et mourut en 1803, ayant continué


Página 238

sa nièce Silvie de Malortie Dorthe baronne de Courcelles près Melz, et mourut en 1803, ayant continué la des- fille


Página 238

, mais la mort de Jeanina-Emilie baronne de Stampe, duquel sa femme, 3 avril 1690, le rappela à La mariage


Página 238

25 Septemb. 1729. De IV. DAVID DE DOMPIERRE, fils puiné ses enfants étaient trois fils: 1° ANNE, d'Anne de D.


Página 238

de Burtoncourt et de fils GUILLAUME-PAULIN de Jonquières de- Loyville et de Suzanne Le Goullon, morte vint lieutenant-général de cavalerie


Página 239

Princes > l'avaient nommé receveur Constance de Bèschevel, fille de Gabriel seigr des deniers publics, et Ton trouve de lui


Página 239

Toussaint Gorribon, 1565. - Pierre Marie de Noir de Cambon, reçut le baper Domzieux chirurgien de Montauban, admis téme le


Página 239

fut recue à la communion Éléonore de Bernas dont il eut: 4" Jean, en 1696 , en 1699, elle épousa


Página 239

de Saint-Amand, lieutenant-co- et par Claudine de Chaylu Sj femme du con-lonel au service des Provinces-Unies, fils seiller de Suc,


Página 239

intéresantes dans la correslandaise et d'Adrienne de Blocq. Il eut pondance de Coras (voy. ci-dessus IV col.


Página 239

, antres biens délaissés par Jacques de Dom- (Jacques) de S1-Jean de Gardononque, id.


Página 239

mort au combat de Cieuépousa Jean-François de St-Jean de Monso- tat, en 4587.- Pierre, capitaine, eut pour lans, major de


Página 239

avril 4624 , 2° Fran-de Philippe-Claude de St-Amand, général çois, né le 48 février 4623, - Isaac Dona-d'infanterie en Hollande


Página 240

son et femme, fille de François de Rozel, avocat rare mérite, lorsqu'il lui donna le bonnet général à la Chambre


Página 242

laissé d'en- les calomnies de Jean de Monluc evesque de fants. Valence. - Monluc, chargé d'affaires en " Génie synthétique


Página 244

- Donsi, famille de Montbéliard établie à DORAIN, enfermée an For-l'Évôque à Payerne (Vaud) dès 1612. -


Página 244

ébéniste, assisté gleterre, 1697. - Jean Donnant de Saint- ft Londres, 1706. - Lucrèce Dorciére, Bonnet en Dauphiné, réfugié à


Página 246

de L u veau avec Lazare de Ramezay, sieur de rent [Haag, IV 304], né à Strasbourg, le Lumeau, pour


Página 249

ont été soutenues udicii théol. Ernesti de Eusebiis op- à Strasbourg, les deux premières sous , Rostoch., 1656. Froereisen, la


Página 250

réformation de l'Église femme de Charles comte de Douglas , (Strasb., 1652, in-42). Si l'on ajoute à tous MARIE-ADRIENNE (4690-1775)


Página 250

Theosophia paulina in mariée à Jean-Claude de Salus, catholi-Epis t. ad Romanos, qu'il laissa manus- que, 5° JEAN-MANASSR, né à


Página 250

truits. Louis Dorthe de Fontaine, capitaine au DORSEL (ABRAHAM), de Mantes, 53 ans, régim, de Turenne (4642-84)


Página 250

été imprimées séparément, mais dont David de Dompierre et de Judith Lespe** nous n'avons pu nous procurer aucun gal ,


Página 250

el srde Vanneau et de Jeanne de Serriera les derniers Sermons de Martin Bucer avec (de Châlons), mort à Metz


Página 251

la plupart réussirent de la famille de Tessan. Dès l'introduction à franchir la frontière. De ce nombre fut de la


Página 251

les familles du rang dit Anne-Catherine de Dompierre et l'ayant le plus élevé tinrent à honneur de faire perdue, il


Página 251

la religion marquis d'Avèze , Etienne de Lafabrègue protestante paroissoit insurmontable, et docteur ès droits , Loys Lautal , Jacques


Página 252

autour de lui. Il dlle Philippe de Saurin , ils eurent sept habitait avec sa femme, Magdelaine Chausenfants, dont Taine


Página 252

La Voulte. Le comques d'Hortet sieur de Camprond et de mandant de la Voulte, nommé Perret, les l'Espigarié, docteur ès


Página 254

trainé sur la claie après Jaquette de Ferroul, fillede Guill, de Fer- sa mort, à Calais, comme relaps, 1687 (Tr


Página 254

- Char- tillerie, oncle, et François de Harbe coules Dotire, de Tours, marchand, réfugié à sin (reg. de Charenton). -


Página 256

prix chelle août 1574, par Jehan de Machecou, d'une abjuration, et sur son refus le parleécuyer. - Dounous, avocat, ancien


Página 256

Nimes, 3 enf., 1698. - Marie de Doux et son mari assist. à Genève, 1693. - Raoul de Douhin Annibal


Página 256

assist. à Genève, 1693. - Raoul de Douhin Annibal de Rouzet, fugitifs de Castres à Ia srde Bellevue (1568-1648) inhumé


Página 256

1693. - Raoul de Douhin Annibal de Rouzet, fugitifs de Castres à Ia srde Bellevue (1568-1648) inhumé à Paris Révocation


Página 258

notice snr les im- fille d'Antoine de Gelain baron de Tenisprimeurs d'Orange) , autre François Dra- say. Il était gentilhomme


Página 258

juill. 1653 (reçu par sautoir. Moyse de Limon tabellion royal aux bailANTOINE de Drée est inscrit au Livre du liages


Página 258

des songes, par Fr. 1579, Claudine de Gelain dame de Soubi-Drapier, Orange, Éd. Raban, 1650, pei. ternon, Méré et La


Página 258

LOMON de Drée, assisté de Paul de Drée octob. 1572. - Pierre Draud, Sainton- son frère et de nob. Jérémie


Página 258

Franchart, maintenu daans sa d"" Antoinette de Thiardz, fille ainée de noblesse en 1667. - Mme Draud des Ro- feu


Página 258

Draud des Ro- feu nob. Théodore de Thyardz, capit, de ches, mise à l'Union chrétienne de Poitiers, 50 hommes d'armes


Página 258

3386) , dun, assistée de Cyrus de Thyardz évéque MH" Draud mise à l'Union chret, de Lu- de Challon son


Página 258

3371). - David Draye, d'au- Ponthus de Thyard, ancien évéque de près Grenoble, assisté d'un viatique à Ge- Challon son


Página 258

Cluny établie à Salornais sur Albertus de Drecis assista comme témoin Guye pour le venir voir avec deux ancien à


Página 258

dans la famille de Drée la moindre atta- 6 d. de rente à ceux de l'église réformée


Página 259

Calton, 2 août 1620, par Robert de Lalouette vin d'immortelle mémoire et MM. ses excelavocat au parlement et Claudia Ozanne.


Página 260

pas moins Robert de La Mark, duc de Houillon. Bien remarquables par la méthode, le sage emque je fusse des


Página 260

Drelin- 1625, in-12. Dédié à Charles de Harlai, court prêcha avec un succès toujours crois- baron de Dolot. Ce volume


Página 260

Dreincourt ne sont pas moins Robert de La Mark, duc de Houillon. Bien remarquables par la méthode, le sage emque


Página 263

1659 par Ch. Drelincourt et Raimond de Richelieu. (Voy. ci-dessus, t. H, col.


Página 265

De partu octimestri vivaci, diatriba, Maurice de Lauberan sr de Montigny, pas- Paris, 1662, in-12 , Lugd., 1666, in-8° ,


Página 265

teur de Senlis et de Marthe de Goris, était Lugd. Bat., 1668, in-16. - Drelincourt veuve en 1676 et ne


Página 266

De conceptione adversaria, Lugd. lippe Rose de Caen, De calcula vesicoe, no-Bat., 1685, in-12. - Il entreprend la ré- tes


Página 267

1 Septemb. 1558. - " Marie Cabanis, femme Daniel de Malnoé était his de Jean, sr de la Picardière et


Página 267

sr de la Picardière et d'Elisabeth de Maumus seau. Ilavait de M. Dnolle, cordonnier à Montpellier, deux frères , Benjamin,


Página 267

comme ayant IX, 473 a]. Honoré de Drevon, ancien abjuré à Paris, le 7 janv. 1686 (Supp L garde du


Página 267

ils abjurèrent les soins de M. de Normandye, " xv flor., 1 Septemb. 1558. - " Marie Cabanis, femme Daniel


Página 267

t. IV, col. 385 , M. de Drevon, LOTTB-SCSAKNK épousa, en 1690, à Lon- prisonnier à Lyon, se convertit, oct.


Página 268

ses ne- Popincourt, fille de François de Popincourt veux, le Dr Charles Landré, fils de Jeanne- et d'Hélène de Parenteur.


Página 268

Landré, fils de Jeanne- et d'Hélène de Parenteur.


Página 268

Charles Drion, magistrat fran- 4571, Charlotte de Mauregard, qui lui çais, président du tribunal de Schelestadt, donna un fils, nommé


Página 268

nés de ce mariage vécu- Charles de Racquet et de Marie de Fleury, rent à La Haye, Leyde, Amsterdam et


Página 268

Charles de Racquet et de Marie de Fleury, rent à La Haye, Leyde, Amsterdam et et il en eut un


Página 268

habit, de Genève, temps que François de Racquet, qui y remai 4556. - Florent-Robin Droche, lieu- présenta l'église de Lisy


Página 268

1708. - Jean Drogue de Châteaudouble, DROUBLET (Suzanne veuve de Pierre), assisté à Genève, 1688 , (Pierre)


Página 268

ment Durgniat, farnille d'Orange réfugiée, Madelaine de La Haye, dont il eut DANIEL, lors de la Révocation, à Genève, où


Página 270

habitude pour soeur du roi, Marguerite de Navarre, ho- mettre à la place, en toute occasion, un norait de sa


Página 272

Françoise de Vivans de Castelvieil, fille de Non seulement Bourry ne périt pas dans Jean


Página 272

ral de France, et de Madeleine de Bean- Moissonnière et du capitaine Teil, chervillers-St-Aignan, prit les armes pour la chait


Página 272

MM. Haag appellent Mé- par Renée de France. A peine ces malheubretin (i), s'était emparé de cette ville, reux, au


Página 273

de Veilly, conseiller au parépousa Jacques de Mornay, sieur de Buhy, lement de Rouen : CHARLES, JEAN et NICOet fut


Página 273

nos guerres de religion de Jacques de Pardieu, seigneur de Mausous le nom desa terre de VARDES. Comme comble ,


Página 273

Vardes) de se join- avec Marie de Cléry ou Clercy, dame de dre au parti huguenot, qu'ils abandonnè- Gonce ville,


Página 273

Philippe, devint ar- Jacques ou Georges de Pellevé, baron de chevèque de Rheims , l'autre baptisé sous Tourny , CHARLOTTE,


Página 273

croire, au contraire, que son Henri de Couedic, baron de La Boissière.


Página 273

lafinde la môme année. - Adrien Du-de Montgommery. " Plusieurs, ajoute la ban, d'Autun, étudiant à Genève, 1564. -Popelinière, firent


Página 274

était lieutenant de la que Louis de Beauvau (t. II, col. 164), à c** de chevaux-légers du prince de Gene-


Página 274

fants de son mariage avec Marie de Boroi de Navarre, comme son père et U la gier , mais il


Página 275

lui-même est nommé nymique de Jean de Baulac et de ses frè- Sylvius. Son père, Isaac Du Bois ou Del


Página 275

(TT. 235). Elle mou- Bouays sr de Mesneuf, épousa Jeanne de rut à Berlin, le U juillet 1712. à l'âge


Página 275

thieu de Bédat, Pierre de Lousteau natif L'ainé RENÉ, comte de St-Gilles et de d'Ousse, tous trois ministres,


Página 275

le protestantisme en 1562. de David Chauvin sr de La Muce. Celle-ci, était leur soeur. Née à Niort, cette dame


Página 275

se maria en 1602 avec Catherine de Ta Farel (Herminjard. Corresp, des réf. t. IU, Roussardière, dame de Poligné qui


Página 275

de St-Jean en Viva- épousa René de Montbourcher, sr du Borrais, assistée à Genève d'un viatique pour dage. Pierre, marié


Página 276

Saint-Pierre à Leyde, et son Jean de Bosque, de Thonon, pour rempla-collègue Luc Schacht se chargea de pro- cer à


Página 276

deux fois, la première avec Anne de Ligne, congé de l'église de Lausanne au mois de morte en 1657, et


Página 280

faites dans les et opulente, Marie de Gabiano, mais qui archives de Lausanne et de Genève pour se fit condamner


Página 280

de ville de Genève et Jerôme de Bara bonne, et la permission de faire prêcher était un peintre lyonnais (Voy.


Página 280

celui-ci : c En tre-échevin, Gaspard de Heu, et au voisipremier lieu le dict testateur dict et de- nage du


Página 283

asile, son bête fils de Louis de Chaumont-Guitry, et d'Isaeffrayé refusa de la garder plus longtemps. beau du Breuil de


Página 283

avaient procuré secrètement. Après 1624, Éléonore de Beaujeu, dame de La avoir pris le costume d'un jeune garçon, Maisonfort en


Página 283

Charleville où son guide lafitpasser Marthe de Regnault. En 1626, il remplit pour son valet. Us venaient de s'arrêter dans


Página 283

épousa plus MARTHE, mariée à Claude de Teillier , 3° tard Jean-Biaise de Durfort, et mourut en AMOS , 4°


Página 283

plus anciennes fa- Grossetière et Rachel de Mouy veuve milles du Perche, protestante vraisembla- d'Elisée de Beaujeu , 5° ÉLÉONORE.


Página 283

depuis ANTOINE DU Bois des Gédéon, seigneur de Favières, baron de Gours, seigneur de Favières, chef des mon- La Maisonfort,


Página 283

milles du Perche, protestante vraisembla- d'Elisée de Beaujeu , 5° ÉLÉONORE.


Página 283

deux enfants, ADRIEN et soeur Susanne de Jarry (veuve probableJEANN s. Gentilhomme ordinaire de la ment de son frère AMOS)


Página 284

de l'année catholique. Nous parlerons Anne de Condé, à Berlin , sa femme y ailleurs de la bataille ou plutôt


Página 284

conduire one épousa en 1659 François de Goué s"" de partie de la cavalerie qui s'était rangée Marchay. LEA du


Página 285

avec de Thou, fille de Philippe de Gineste sr de Najac, et que c'est lui qui fit, en 1593 et


Página 285

fille de Philippe de Gineste sr de Najac, et que c'est lui qui fit, en 1593 et 94, Ja d'Antoinette


Página 285

personne pour le Isles-Maisons, épouse Rose de Genibrouse seconder. (XVIIm" siècle) , leur fils, Jean, capitaine A partir de cette


Página 285

siège de Saint-Jean-d'An- man). - Jean Dubosc de Vaure, sieur des gely, mais il ne trouva personne pour le Isles-Maisons,


Página 286

contre aucun sut" fils de Louis du Bosc, sr de Radepont et sans informations bien et deuement faites." de Marie


Página 287

Beziers) l'acte de baptéme de Pierre de Dieu sur la terre, et l'obéissance pas-Da Bosc par lequel cette assertion est


Página 290

de maria avec Anne, fille d'Etienne de Cahail'église wallonne de Rotterdam, le 15 Sep- gnes, sieur de Verrières, professeur de


Página 290

il mourut. lille qui épousa Michel de Néel, écuyer, Du Bosc arriva en Hollande à la fin du s-* de


Página 292

ennemis le liront tuteur de Catherine de Parthenay, fille de imprimer à Paris, en y intercalant diver- Jean, qui devint


Página 292

fief, pour les acadé- et Mlle de Pena fille du médecin), 31 sept.


Página 292

Les Du Bouchet le professeur Étienne de Brais (1678) sur du Poitou étaient dès le XV""" siècle seil'interprétation de divers


Página 292

Esséniens et surtout un Ser- Jean de Parthenay s r de Soubise , les termon sur Matt. I, 23, prononcé


Página 292

présentés au Roy , Requète M. de Lescun conseiller au parlem, de Pau pour les ministres de fief, pour les


Página 293

la troisième guerre, le prince Madeleine de Fonsèques, avait rejoint à qu'il avait escorté jusqu'à La Rochelle, lui Orléans Condé


Página 295

traite Pontiac en Poitou, et d'Anne de Cai vau. ayant été longue, il s'arrêta au château de Il mourut sans


Página 295

du secours, mais son lieutenant sieur de Sourches, natif de Montmaur, Bouteville ne le voyant pas revenir au figure dans


Página 295

dans La Charité me de Baptiste Maréchal, sieur de la Lau- avec Guerchy. A l'époque de la foire de bretière,


Página 296

the Anniversary of his Majesde M. de Rabat. L'église de Lafitte, à qui ties birth and Restauration, by Issac Du


Página 300

relevant L'ainé des trois frères, Louis baron de de St - Montan - de-Tor, à mi-chemin entre Saillans, figure aussi


Página 300

mention de Ce dernier épousa Nicole de Clermont, lui. La branche de Saillans s'éteignit en soeur du capitaine Piles qui,


Página 300

janvier 1724, sur le re- Charles, seigneur de Saillans, n'est connu tour du roi de la Grande-Bretagne dans non plus


Página 300

dans l'intention d'y mettre garnison, Philippe de Lignières), et de plus une dé- et que Mme de Saillans, femme d'un


Página 314

Oraison prononcée à Bourg, l'un, Eustache de La Porte, échappa MM. des comptes par le seigneur de Oueau supplice en


Página 315

1647, dans cette seigneuministre de M. de Ners, 1668-70, d'Aubus- rie, et vers la même époque, Benjamin de


Página 316

notaire de Paris, nardières, fils d'Élie de Beauchamp, sei- déporté en Amérique, mort sur mer, 1688


Página 316

gneur de Grandfief, épousa Sylvie de La (Relation de M. Serres). - (Vincent), du Rochefoucauld. - Du Breuil de


Página 316

mariée, l"r oct. 1575, à Pierre de Com- dans les prisons de Niort. L'intendant reminges, sr de Guitaut. Ses vassaux


Página 317

tailleur de pierres, filz de Ennemond de de Chastillon sur Loing '. Sa mère et plu- But, du lieu de


Página 317

se réfugia d'abord à Laucomme Odet de Chastillon, par arrêt du sanne où il fut élu, l"r septembre 1688, parlement


Página 317

réfugiés à Hanover. " - Pierre de Bruc, appartenait, sans aucun doute, à sa famille de Grenoble, assisté à Lausanne,


Página 317

sans aucun doute, à sa famille de Grenoble, assisté à Lausanne, 1698. (t. f. col. 259, et 260, lig. 41).


Página 317

" François de Corselles ' ayant charge et 1559. - George du But, de Compienne, gouvernement


Página 317

inséré par les auteurs héritiers Louise de Bellenave, sa fille, Jacde la Gallia christiania dans leur volumi- ques Du Broullat,


Página 320

chancellerie. Il épousa, roi et Catherine de Launay fireut baptiser juin 1648, Susanne de Beringhen,fillede à Charenton, en 1602, leur


Página 320

Launay fireut baptiser juin 1648, Susanne de Beringhen,fillede à Charenton, en 1602, leur fils ISAAC (par- Théodore de Reringben et


Página 320

1602, leur fils ISAAC (par- Théodore de Reringben et de Suzanne rain Daniel de Launay, sr de la RaviniÚre, Grillet


Página 320

Vigier, fille MADKLAINK ' (parrain Pierre de Lau- conseiller en la chambre de l'édit de nay, marr. Marguerite, femme de


Página 320

Cévennes, assisté à Lausanne, aprÚs Michel de Launay). 11 est bien probable avoir fait réparation, 1696, et à GenÚve, que


Página 320

Reringben et de Suzanne rain Daniel de Launay, sr de la RaviniÚre, Grillet (regist. de Charenton). De cette marraine M1-*


Página 320

le 9 août 1693. - M. de Méjanelle, gentil- le 23 janv. 1613 , en 1614, un autre JAChomme vivant


Página 320

né le 31 mai (parrain M. de Jau (Gard), est indiqué dans un rapport de court, sieur de Rouvray, marr.


Página 321

Isaac Du Ponchel, Amiens, Misson, François de Racquet, sieur de Abr. Couet, J. de Cleves, J. Pigou, St-Cuisy , Meaux,


Página 321

son commissaire I ^ Plessis, Isaac de Combles, sans a n c , auprÚs du synode de Charenton. Ce fut


Página 321

est celui ou Anguenet, vice-président, Samuel de La quels furent ceux à qui le roi déféra par Cloche, Jacq. Jacobé,


Página 321

déféra par Cloche, Jacq. Jacobé, Claude de Marollet, Châlons, Jérémie Ouriet, J. Varnier, Ay, cinq fois le titre de son


Página 321

propos de confier ces fonctions. Honoré de Candomer, J. Jacquemin , Bar-Pour la premiÚre fois, Louis XIV nomma sur-Sey n


Página 323

ville sous la protection de Charles de Con-de cette ville en 1535. C'était un homme cis, qui en était seigneur


Página 324

il fut appelé à avec Françoise de Cailhoup de Bélesta, Cantorbery avec le titre de commissaire et dans la famille


Página 324

vistau (4611-64), et 3° ANDRÉ sr de Lan- Pierre Du Cau, ministre dans le diocèse dre. L'ainé, Pierre sr de


Página 325

plupas cru devoir donner à M. de Chèvreville le sieurs ouvrages qui sont de pieuses instrucbrevet de don que S.


Página 325

est probable que c'est lui Antoine du Caylar, sieur de Minolan, député qu'on retrouve à Saint-Maixent en 1653 avec à


Página 326

Pierre du Chastelet et de Bonne de Baudoconclure que l'auteur fut protestant, sur- che, neveu du célèbre ligueur Jean du


Página 326

[VIII 99], Genay, etc. - Paul Du de Jésus-Christ, " 5 fév. 1558 (Crespin).-Chaine, " escarcellier, natif de Beaumont, (Jean)


Página 327

qui nous a quelquefois vi-gendre), Antoine de Vienne sr de Clervant f sites, vous pourra asseurer plus ample-et M. de


Página 327

à Claude Pi-de Russy (aujourd. Hélène de Roucy), de cart pour avoir porté un mandement du la maison de Montfaucon.


Página 327

quelquefois vi-gendre), Antoine de Vienne sr de Clervant f sites, vous pourra asseurer plus ample-et M. de Haraucourt d'A craigne,


Página 327

vous pourra asseurer plus ample-et M. de Haraucourt d'A craigne, de pren- " ment de l'estat et condition de nostre


Página 327

a payé 18 gros à Claude Pi-de Russy (aujourd. Hélène de Roucy), de cart pour avoir porté un mandement du


Página 328

vérité du (1562) et nommé Bernard de Melet, fils de St.-Ev. et de son salut, Se soyt retirée en Pierre


Página 328

advisée et soy disant ma- Miles de Marcheguay se soutenant mutueljeure de 25 ans a cédé, quitté, remy s, Îte.


Página 328

de l'Ev. a la cognoissance César de Chastellier, sr de la Coustardière duq., par la grace de Dieu, ilz avoyent


Página 331

et reçut en gien et Mathieu de Cheradame. - (Pierre 1701 une pension de 300 livres (E 3387).


Página 332

une femme riche, c noble Henri IV de Dieppe jusques à son retour, damoiselle Anne Trye, > issue du mapar


Página 336

une portion de cet ou- Henry de Bourbon prince de Condé. Trois vrage que l'auteur avait envoyée à la reine


Página 337

Siayant eu de sa femme Anne de Crecy, gonzac en Saintonge, du professeur Antoi veuve de Gabriel de Broutel, un


Página 337

feu Pierre Carrier et de François de Harmes, sieur de La Fon-Marie Arquier (Elie Gineste, not. à Montaine , -


Página 337

Robin, sieur de et de Jeanne de Sanson [Haag, IV 363] Montison, et de Marie Lhuillier. S'il ne servit, dans


Página 339

l'envoya, ainsi que sa femme, Marguerite de Guibal, en 1599, à un de ses frères établi à Heifille du sieur


Página 339

un feu Bertrand et de Anne de Lalane, épouse cours de logique qu'il alla terminer à Seà Charenton, mars 1668,


Página 339

frères établi à Heifille du sieur de Cavaillac , les frères de delberg, dans l'intention de lui faire apcelle-ci (Iii,


Página 340

s r de Camas, fils d'Isaac de Filhol la colonie française à Berlin , JEAN, né en sr du Mas-en-Agenois


Página 340

de sa religion, 11 M. Alexandre du Clos, seigneur de Retonépousa, 1676, Jeanne fille de nob. Jacques fay [Moselle, arr.


Página 340

SAMUEL (le IY°), taine d'infanterie, François de Filhol, né à Metz en 1664, plus tard médecin de écuyer, s r


Página 340

sr du Mas-en-Agenois et de Marie de Gor- 1670, qui devint Conseiller privé à Ber-dière, - 2 > SAMUEL (le


Página 340

du parlement. II était avec David de Dompierre (ci-dessus, col.


Página 340

mort dans 2°, en 1660, Dorothée de St-Aubin. En la méme ville, 3 oct. 1681. Il suivit la 1663, il


Página 340

médecin entretenu par la avec Antoine Le Bey sieur de Batilly, pois ville et de médecin du parlement. II était


Página 341

1669, Anne fille de feu Antoine de Carqu'il a demeuré à Lion... puisque c'estoit a rouge, architecte, c de Critok


Página 343

homme de grande maison, Gui de Laval, Les advocats Sevin ou aultrement Champet le roi lui avait donné, en


Página 345

13). - (Jean), beau de Louis de Bourbon, prince de Condey retiré en Angleterre, y épouse Antoinette un poème de


Página 345

Jacq. Ducret, batteur de feu M. de Pluvianes originaire de Die en cuivre, réfugiée à Berlin, 1700. - Noël Dauphiné,


Página 348

entasser les victimes, donna ordre Jeanne de Ginestoux, " Quelques années de l'embarquer pour les îles de l'Amérique plus tard,


Página 349

cros avocat et de M. Guiraud de Car Céfigure humaine, elles finirent par abjurer nat. La première fut arrêtée du


Página 350

1720, déporté en Amérique. - Henri de Dieu et sous sa protection... " - Autre Dufai, de Marvège en Languedoc,


Página 350

d'une prodigieuse épaisseur où on Louis de Bourbon, premier duc de Monta ménagé de petits cachots dans lesq. plu- pensier


Página 351

le droit où, dit avocats, Colin de Bonnefoy secrétaire du Sainte-Marthe, " on void briller une infi- roi, Ceré bourgeois


Página 352

naire de la chambre de Henri de Navarre, vif et hardi. > Arrété avec Du Bourg, et il remplit pendant


Página 352

remplit pendant quelque temps la Paul de Foix, Antoine Fumée et La Porte, charge de gouverneur de Montpellier. C'est et


Página 352

Selon du chefde sa femme Jacqueline de Bozène, de Thou, c'est lui qui signa, au nom de occupa dans le


Página 352

il fut envoyé avec Causonne, Guiot de Preignan, dame d'honneur de Pierre Maltrait premier consul de Nismes.


Página 352

femme du roi, et de Suzanne de Normandie , de Michel Hurault de L'Hôpital, chance- So MARGUERITE-CATHERINE, épouse de Jeanlier


Página 353

dont le fils est porté sieur de Manteyer, qui épousa la fille d'un sur une liste, dressée en 1685 par


Página 353

trou- épousa, 1598, Marie ou Marguerite de Saint-vons encore son nom au bas du serment Nectaire ou Senneterre, fille de


Página 353

son congé avant la clôture Pierre, seigneur de Langesse, mourut en de l'assemblée. Il mourut peu de temps 1652. Il


Página 353

gentilhomme ordinaire du duc avec Marie de Chandieu de Lurbigny, la d'Anjou et de gentilhomme de la cham- seconde, avec


Página 353

du côté Ce dernier épousa Anne de Gueribalde, des protestants. Dès 1588, il accompagna dame de Bondaroy, dont il eut


Página 353

MARGUERITE, qui s'unit à Balthasar de Borcht vice , - 4° DANIEL et 5° MICHEL, qui se (Voy. 1.1


Página 353

le premier dans il épousa Louise de Varas, dame de Man- l'ordre de Malte, en 1631, le second dans teyer,


Página 354

t. de lée, fils de Josué de la Taillée et de Per- Metz, Grand, de Grenoble, Louis, de geante de


Página 354

et de Margue- en 1719 Marie de Vignolles, mariage d'où rite Poussard de Fors. De ses trois fils, naquirent sept


Página 355

procuré les le sentiment de Philippe de Mornay, sieur moyens de fuir. Du Plessis, de d'Aubigné confident intime Après la


Página 356

qui avait été négociée par Guillaume de NAUD Du Ferrier, seigneur du Villa, qui Rozet, sieur de Causse, la ville


Página 357

Paris, id. mai 1559. - Jean Du- de Normandie et le descendant d'une ausfez, de Nimes, ouvrier en serge ,


Página 358

, toutefois les menaces de Adolphe de Bôrstell de la principauté Saint-Etienne le firent bientôt relacher, et d'Anhalt, 1646. -


Página 361

d'Orient et appelée par les Anne de Dannemarc " pour le fort S. marchands grecs xa X' iu.Tz6p.tv, bon marché?


Página 362

principe fondamental de la Réépousa Anne de Saluste, fille du célèbre forme. une sévérité si grande paraîtra expoêle Guillaume du


Página 363

DUGAS. Famille de cultivateurs, feu Pierre de Fresne, natifz de Chortoy originaire de Peyremale dans les basses dyocèse de Sasso


Página 366

enfermée à l'Union Gobelin, marr. Esther de Riberolle*. chrétienne de Luçon, en 1726 (E 3412). (Guillaume), peintre de Troyes, inhumé


Página 368

riche horloger. En de feu Simon de Meufves sieur de La 1664, il donne procuration pour recueillir Chopinière, près de


Página 368

a la declaration particulière de Michel de Normandie (B. Grosjean, XLII la vaccation de chacun "le ces offices... et SOI)


Página 368

veuve de David, de Diep-de Spencer. pe, 50 ans, assistée à Londres (2 liv.), 1705 , Nous ne savons si


Página 369

le prince royal le plaça Jacque de Rogemont, proposant. Ce cousin auprès du duc de Brunswick, et lorsqu'il Jean était


Página 369

à re- une demoiselle Du Han de Jandun, mariée couvrer la liberté, nous ignorons par quel à M. de La


Página 370

de la Gironde, carton 1563, Eusébie de Pons, fille du comte de


Página 370

avait épousé M. de Benépousa Claude de Xonot, sgr de Maizeroy, nes, gentilhomme normand. En 1791, je-Villé, Allamont, 3° RACHEL


Página 370

les prisons d'Orbec pour leurs Jacques de Fauster, sr de Ronvaux en par- opinions royalistes, ils parvinrent à s'évatie, écuyer


Página 370

parvinrent à s'évatie, écuyer d'écurie d'Eric de Lorraine der et, après avoir couru les plus grands évéque et comte de


Página 370

chevalier le 17 juillet 1586, Blanche de Briey de du Houssay, avec son mari, dans les hom-Landres. Il servit fidèlement


Página 370

Embarquée pour Quiberon, Citons encore Marguerite de Haultoy, elle y fut faite prisonnière. Pendant trois


Página 370

Hauf, ministre à Marennes et d'Anne de Parthenay dame Tonneins en 1637. d'honneur de Renée de Ferrare ,-François DU HAUTOY,


Página 370

Tonneins en 1637. d'honneur de Renée de Ferrare ,-François DU HAUTOY, maison d'ancienne che- du Hautoy qui épousa en 1566


Página 370

1557 avec Anne de Housse, fille de Claude de Verdun.


Página 370

Anne de Housse, fille de Claude de Verdun.


Página 370

de Housse et d'Isabelle de Vigneulles, il DU HOUSSAY. Louise-Françoise-Claueut : lo GEORGES qui suit , 2° ESTHER


Página 370

du château de Woimbey. 1792. Mme de Bennes, vêtue d'habits Georges du Hautoy, épousa à Richemont, d'homme, entra sous le


Página 370

frère, prénommé Guillaume. En effet Jeanne de Pouilly : 1° GUILLAUME, qui on lit dans les minutes des not. de


Página 370

suit, 2° FRANÇOISE, mariée à Jean de Mou- (Ragueau, II 297) qu'un Guill, du Hault ssy , 3 > JEAN,


Página 370

de feue noble d Ue Alix de Fally, ment en 1592. De son mariage conclu vers natif du d. lieu


Página 370

dine du Houssay avait épousé M. de Benépousa Claude de Xonot, sgr de Maizeroy, nes, gentilhomme normand. En 1791, je-Villé,


Página 371

des lettres Madeleine fille de Salomon de la Fonds patentes les maintenant dans le droit " de faire entrepreneur des


Página 371

1604, Daniel et Osias de Condé écuyers allèrent sabeth de la Berge, épouse à Charenton, fonder, avec un


Página 371

nombre d'autres colons en 1672, Élisabeth de Hérault , il est noté le village de Ludweiler, dans les terres du


Página 371

dans les terres du comte Louis de Nassau - Saarbruck, A quelques lieues de en 1686, avec Florestan du Houx


Página 371

une af- ver ti, avec Françoise de Foucault sa femfreuse misère et à d'horribles traitements, me. A la méme date,


Página 371

et fut condamnée à et Marie de Condé sa femme, fugitifs en mort. Le jour de son exécution, elle s'éva-


Página 371

Jean, Pierre, Abraham, Benjamin et Nicolas de Condé marié à Charenton, en janv. 1646, avec demandent et obtiennent d'Henri IV


Página 372

d'Etienne Parenteau, 34 ans, avec Marie de Chevry Bigot, sieur de la Chouardière, et de fille de feu Jean, sieur


Página 372

1721, la fils de Du Jon de La Rajoue fut enlevé A ses mettre sous la protection de la Cour,


Página 372

de Vimbré et de Joa- Jeanne de Saumaise 1 : - LOUISE, mariée chime de Popincourt. - Dujol, docteur en


Página 372

palatin qui le fdle de Jean de Laforcade, maître de four- fit entrer dans son conseil et l'employa en rière


Página 372

et l'employa en rière de Catherine de Bourbon (archiv. des diverses ambassades, comme nous l'apB.-Pyr.). Samuel Dujac était encore mi-


Página 373

retirât de l'école. Ses études Marguerite de Vohis, la traitant d'héréti- préparatoires terminées, il s'appliqua, penque digne d'étre cousue dans


Página 381

converty et accusé à Berlin Catherine de Castillon, de Béziers, d'estre mort relaps, deffendeur et accusé, d'autre. Veu la procedure


Página 381

32). - Dulac ou Dulacq, famille de Loumoire demeurera esteinte, supprimée et dun sortie de France en juillet 1730, père,


Página 382

lui confia le soin ds Susanne de Budos de Hauterive, d'une fa- dresser, sur tous les points débattus entas mille


Página 384

à Amsterdam en 1764, femme Catherine de Ségur deux fils dont avec Du Lignon, nn des collaborateurs de le cadet,


Página 384

droguiste, " mes, fille de Jean-Pierre de Mesmes, sieur est assisté à Londres (6 liv.), avec sa femme de Garein,


Página 384

mort vers 1662, laissant de Marguerite de Genève, 15 sept. 1572. d'Abbadie, sa femme, un fils nommé DU LION, famille


Página 384

sur la-guerite, fille unique de Jean de Pelalty, quelle il garde le silence, celle de CAMPA* sieur de Maurin et


Página 384

sieur de Maurin et de Jeanne de Maliot. GNAC, qui a donné à l'Église protestante De ce mariage naquirent JBAN,


Página 385

d'un coup de séduit une Dlle de Siorac et ne pouvant l'épouser, hache. Pour se venger, il fit mettre le


Página 386

plus affectueuse, et etc., de Josué de La Place. U fut pasteur aurait extorqué d'un habitant de Lander- dans la


Página 389

(Jean-Antoine) de Beau- 1739 , Delphine-Isabeau de Farel femme mont en Dauphiné, 1708, (Jean), du Vi- d'Elysée Dumas, 50 ans,


Página 390

un fardeau de linge qu'on Jeanne De Leuze x et plusieurs autres ad- luy avoit fait porter qui luy avoit


Página 390

que les ordres de l'évêque Daniel de Cosnac, [deux servantes de l'hopital] vinrent contre et par les mains de son


Página 393

vie, il alla demeurer chez Mme de Nan- prendre les armes (1580). D'Allemagne tia à Vaujours, où il mourut à


Página 394

Bretagne. C'était, dit Taillandier épousa Scipion de Villeneuve. Il avait (Hist, de Bretagne), " un homme sage, ai-deux frères :


Página 394

Languedo- église envoya deux anciens, MM. de Sarciens, il osa se présenter devant les mun reteau (ou de Moreteauf) et


Página 395

l'armée de Mercoeur qu'il se Isaac de Mur, nous apprend qu'il servit décida à charger après de longues irrésoaussi dans


Página 395

intrépidité, le brave Raton, La Gillette de Fontenailles. Du premier lit Fosse, Moussy et Michel, tomba sur les sortirent deux


Página 396

Henri réta- Chauvin, fille de Pierre, baron de La Mublit ce fidèle serviteur dans son gouver- ce, et de Catherine


Página 396

de Vitré, quence, le proposant Jean de Pesters fut dans l'intention de conserver cette place nommé second pasteur (mss. de


Página 397

de sûreté, tophe Justel et d'Olympe de Lorme. En ainsi que des arrérages. Ils se plaignaient,


Página 397

parler d'aider, en assisté de René de Laudrière, sénéchal de quoi que ce fût, à la reconstruction des l'Aunis, de


Página 397

magistrats de Poitiers qui à Mme de Montmartin, comme nous l'ap- avaient frappé les habitants réformés d'un prennent les actes


Página 397

la reconstruction des l'Aunis, de Gilles de La Baraudière, de temples de Charenton, de Tours, de Romo-Grenon et de J.


Página 398

" le gouvernement Sa veuve Marguerite de Roussay, décédée avait porté de nouvelles atteintes à l'édit à Francfort.-s.-O. en 1732,


Página 398

leur religion. eut de safemme Susanne-Judith de Martel, En outre, malgré des promesses réitérées, outre une fille, nommée MARIS-WILHILlé fort


Página 399

pour retirer le bien d'Olympe de Vetel sa 1572. - - Du Mesnillet, voy. Bochart. fille des mains de


Página 399

fille des mains de noble Loys de St-Bonet Jacques Dumet massacré à Arles, 1562.


Página 400

orfèvre de la cornette du sieur de Quincerot et un de Paris " qui, retiré à Genève, y renoudes plus


Página 403

il resta deux fille de David de Brouard, chevalier, seiannées chez " l'illustre " pasteur et pro- gneur de Grosménil,


Página 403

parvenu dans la compagnie Cét Isaac Dumont seigneur de Bosta- de Royville, il se confina dans la vie de quet


Página 405

connaissance de cet écrit à Pierre-Henri de Frotté, père du comte l'esprit investigateur de M. Charles Read Louis de Frotté,


Página 405

en communication, des 1761, avec Anne de Canivet de Colleville, mains de son possesseur, le doyen d' Ossory dont il


Página 405

petite nièce de Vignoles, épousa Marie de Ligonier, d'on gendre de Samuel Bochart et visitait soeur d'un célèbre officier du


Página 408

Du MOLIN, famille 1538, avec Louise de Beldon, fille d'un d'une ancienne noblesse de l'Isle-de-France, greffier su parlement, et en


Página 410

en prison l'auteur sous prétexte Louis de Villereau traduisit en grec. L'ap- qu'il avait publié son livre sans permission proche


Página 412

Paris. L'université s'y opposait, Du Antoine de Bourbon. Moulin entreprit cet ouvrage pour justifier


Página 414

Calvin, Paris 1S avril 1551. Christien de Wurtemberg à da Moulin, Bibl, de Genève , imp. dans Opera Cal- Stuttgardt,


Página 416

de fille de feu noble Nicolas de Lacotte, Paris et du roiaume pour 9 ans. + U vécut écuyer, de


Página 417

suivre re prédication chez Mm" Catherine de Bar, durant trois ans, dans cette ville savante, soeur du roi, à l'hôtel


Página 427

la restituer cette satire à César de Plaix, religion romaine de ce temps , Sedan, sieur de L'Ormoye, avocat au


Página 428

de Meynier provençal , Paris, Anne de Hériot, femme du s-" dé Béfau et Rousset, 1618, pièce in-8°. fille de


Página 428

1618, pièce in-8°. fille de M. de Chetainville , 2° JOACHIM,


Página 428

Moulin de Geslay et de Marthe de Bussu. U ent de expliqué par un cordonnier, Paris, 1619, ce second mariage


Página 430

vi Hers, d'une famille de Metz. Elle le ren- VI. Concerning the power of the Chrisdit père de


Página 432

le port, Ton fit partir Jean de LÉ vrages : de la traduction des Commentaires Place, pour demander à Élisabeth,


Página 435

retira à Lon- soins de Thomas de Scorbiac conseiller à dres où il décéda en 1697. Bayle cite di- la


Página 435

le régent de première d'arriver Paul de Montaigu, missionnaire. Mais enfin à l'académie. Il y fut nommé procette conversion était


Página 435

de ses membres de se M. de Cominges. Il avait épousé, 27 juin rendre dans cette ville pour mettre fin


Página 436

son art. A miration de Thomas de Scorbiac ainsi que la Révocation, il ne put se résoudre à de tous


Página 436

bien des choses dans dn" Anne de Duncanfemmede Piene Dula nature dont on ne peut donner une ex- born bourgeois


Página 437

séjour de dix an- DANIEL Duncan, dernier pasteur de nées à La Haye, il finit par se rendre à l'église


Página 440

de La femme, en 1731, d'Auguste de Heideretadt, Hitole , DANIEL, qui servit dans la marine, qui la laissa veuve


Página 440

le 23 mai 1565, comme Jean Du Périer, sr de la Hitole épousa, parrain de Lydie fille du célèbre pasteur


Página 441

appelé veuve se remaria avec Philippe de Cham dans ses bans de mariage passés à Ams- brier, de Neuchâtel, colonel


Página 442

depuis 1614. Il avait époosé Elisabeth de de Charenton). - (Jean), réfugié à La Ligonier, qui le perdit lorsqu'il était


Página 442

et six enfants, id. 1703née Marie de Fournée. - Après la prise 1705. - (Pierre), de Bourgogne, réfugié de S1.-Antonin


Página 442

Castres qu'il Charenton, déc. 1663, Esther de la Bourde, exerça les fonctions pastorales, au moins dont il a JACQUES-DANIEL, juill.


Página 444

a croire que c'était la famille de Sanit, gouverneurs de Lyon. Cremyeu, Trevoulx, Feurs etc., Vienna 1 Galliarum proton Antonin*


Página 445

de fait, Sire, les tra- Pierre de Changy (1546, 52, 59). Après verses de maintenant ne sont les premières lui


Página 449

de cette prédiction, d Ue Marie de Monmejan, testa en 1621, et Benjamin du Plan commenca dès lors son laissa


Página 449

pour con-marié en 1680 à Louise de Baudan, et soler les affligés, visiter les malades, réu-JACQUES, seigneur du Rouveret et


Página 449

déc. 1679, à d Ue Marie de Fabre, de les secours d'argent nécessaires, il alla Is ville d'Alais. C'est de


Página 455

ans, Anne, fille du médecin François de Et met distence entre les plus prochaines), Monginot et d'Anne Le Goux, laquelle


Página 455

U : Vous mariage avec Renée de Teligny, tante du Rois, soyez sages et entenduz. De l'impr. célèbre Teligny, gendre


Página 461

barra le Rhône fille de Melchior Gauvain sr de Pouilly, et y leva des contributions. Assiégé dans dont : ELIZABETH,


Página 461

autre On trouve encore nn Jean de Beschevel da méme nom exerçait les fonctions pas- sr du Pont-Blagny, gentilhomme de


Página 461

et brûlé sa 1681 à Samuel de Collignon sr de Bligni- maison, le duc l'assiégea. Il fit pendant court, commissaire


Página 461

les capitaines fils de Guillaume sr de La Mothe-Blagny Doussac, Subleyrac, Bourdier, et presque en Normandie, lequel demeurait en ce


Página 461

1649, épouse en 1669 de Richard de Chau- d'abandonner cette place et se retira avec venet sr de Soudaille et


Página 461

1627, que nov. 1649, avec Louise de Lalleville, 43 Soyons eut à soutenir un premier siège, ans, veuve de Guill,


Página 462

d'étre fait prisonnier par noble Arnaud de Cassagnes, seigr de La Ies catholiques avec Le Ghraveron, premier Balme, habitant de


Página 462

4 > FRANÇOISE, < 1594, Françoise de Bossuges, dame d'Esfemme de Jean Brun, sr Du Mas, d'Olmes- pinassous, héritière substituée


Página 462

descendants continuèrent à professer la Anthoinette de More, veuve de feu Gareligion réformée jusqu'à la révocation de briel de La


Página 463

pont, sr d'Entraigues, fils du sr de Boncélibataire, 2° PIERRE - PHILIPPE - GASTON, neils ou Bonniels, deux morts héroïques


Página 463

nièce d'Etienne en 1732 de Marie de Maillan, veuve de Dumazel avocat au Vigan , laquelle testa Pierre d'Albignac, les


Página 463

le 14 oct. 1711 avec Jean de Boyer, Meyrueis, célibataire, 6° JULIE-AMAÏDE, sr de Catusse , en elle s'éteignit, à


Página 463

capitaine dans la comp" de Françoise de Molinier , tous deux abjurè-Provisy, marié à Jeanne de Manoël de rent, le


Página 463

tous deux abjurè-Provisy, marié à Jeanne de Manoël de rent, le 7 nov. 1685, avec les deux aînés Nogaret, dont


Página 463

1691 , épousa en premières Suzanne de Soliès, 6° CATHERINE, née le 24 mai 1693, morte dont il eut un


Página 463

de Caladon du Cau3° avec Isabeau de Galtier dont il n'eut rel et de Louise Dupont de Serres.


Página 463

nov. 1698. Il avait épousé Catherine de La Rodde. - I. Noble ANTHOINE Dupont, Boyer, soeur de Jean Boyer de


Página 463

ANTHOINE Dupont, Boyer, soeur de Jean Boyer de Catusse et écuyer, sr de La Boissieyre, membre de avait, avec elle


Página 464

avril 4 juin 1714, d-" Louise de Latour, fille 1688, pour y servir à l'hôpital de l'évêché, de Jean de


Página 464

s'est rendu à Guillereau. - Philippe de Corguilleray, S. Cloud, près La Rochefoucaud, où deux seigr du Pont, voy. Durand


Página 464

3° JEAN, né Alais, et Antoine de St-Jean de Broel près le 14 janv. 1717. Ces deux derniers durent Alais,


Página 466

Grenoble. Le crime imputé à Mme de de Villefranche en Bourbonnois, dioc, de Montjoux, alors agée de 75 ans, était


Página 466

Hollande, père de trois enfants, JEAN II Du Prat, sieur de SAINTE-AGNÉS notamment de. MARIANNE, qui épousa à ou Saint-A


Página 466

dn marquis Pierre de Beaufort), et mariée aussi la note 3, col. 623 de notre troisième à


Página 466

Jean Chabet, Raimond 239). Itier, Jean Baile de Chirac et autres au to MOÏSE, né à La Mure, le 4


Página 467

d'Orthez et l'était et de Jeanne de Bagnols, naquirent PIERRE, encore en 4634. - (Pierre), fils du précéjuge d'Issoire, mort


Página 467

que Pierre Du Prat, ministre sieur de HAUTERIVE, avait eu de son ma- Làisy, fils de Pierre ministre d'Orthez et


Página 467

: De imagine Dei in Antoine de Baile, sieur de Saint-Mandé, nomine et De discessione ecclesiar. refor-MARIE, femme, en 4620,


Página 467

roi. L'aîné des présence de Jean de Montmorin qui, fils avait été tué en duel en 4549. Le secourroucé de


Página 468

obmis de son defille de Claude de Gombaud, médecin de la voir. Au bout de quelques heures il fut duchesse


Página 468

fut duchesse de Bar, et d'Anne de Lafon. En trouvé, pris, et amené en place publique, 1665 et 1667 on


Página 468

par le Martyrologe de J. Crespin de Nérac, 1665 (TT 167). - Mme Duprat (fo 854 d). Un auteur moderne


Página 468

même his-Hui. eec L). - Jean Du Prey de Favan- torien, une chose surprenante. La potence court, ministre d'Ozillac en


Página 469

d'Armagnac, marié par le pasteur Étienne de Noai Uon, siège de Lectoure, par résignation d'Odet dans la métairie de maître


Página 469

Réf. avec Olimpe de Constans,fillede M* de S. Faust, et en 1609 un autrefils, Jean, Estienne Constans,


Página 469

nob. Paul et d Ue Olimpe de Constant, deconsistoire de Nismes prend soin de sa fa- meurant à Montauban, assisté


Página 469

Bahonnière, lieutenant du roi et Anne de Momin, sa femme, mariés té en la ville de l'île Jourdan, accordé le


Página 469

mai 1618).- près Mauvezin, à Jeanne de la Briffe ds Contrat de mariage de noble PAUL Dupré Ste-Christie, l l


Página 469

les retint l'un et de-raison d'Etienne Dupré de Dujuau, l'antre en prison sous divers prétextes, ci-devant capitaine au régim, de


Página 470

lui forent noircis se-Gédéon Dupré sr de Querdaniel, épouse à crètement, faisans courir le brait qu'il Charenton, oct. 1650, Sara,


Página 470

1573. - Duprinces Michel et Nicolas de Russie. Il pui, pasteur à Lalande et Badefol, 1578.


Página 470

A une branche de la sr de Marsy, conseiller au présidial de même famille, réfugiée en Suède, apparte- Bourg, ancien


Página 471

trice. Il épousa, en 1679, Catherine de La B 80, années 1669-70 (Archiv. de Lot et Chevallerie, fille de Gilles,


Página 471

Revel, à une marié à Geneviève de Milleville, et père amende de 500 livres, et ordonna qu'un d'un fils unique


Página 473

se voyant abandonné successive-Jean de Suzanne, baron de Cardaillac et ment par presque tous ses soldats, Vatan de Montbron en


Página 474

Sa femme, Marguerite de Magrin, Jean-Louis de Roux, ss' de Lacadicié , 6* fille de Raymond de Corneillan, commande PAULINE,


Página 474

Lacadicié , 6* fille de Raymond de Corneillan, commande PAULINE, épouse Jacques dè Châteauvervaillamment alors le fort de Puibélou, dun,


Página 474

Sa femme, Marguerite, dame de Magrin, Jean-Louis de Roux, ss' de Lacadicié , 6* fille de Raymond


Página 474

épousa Hugues de Rivals, st."* de Greusses, Vers ce temps, il changea de religion. On PIERRE,


Página 474

la manière suivante che-Comté, et Jean, sgr de Salagade et Ma- dans une liste de catholiques douteux, dagrin. Ce dernier,


Página 474

Cal-en 1614 qui avait épousé Suzanne de Bon- vière, mort au siège de Langon, 1646, 2" vilar, le 5 janvier


Página 474

de Guitalens, lequel, à son Anne de Laval, 20 février 1650 , 3* ROSE, tour épousa Gabrielle d Escoperie qui


Página 474

moment où il s'occuqui épousa Madeleine de Lespinasse et fut pait d'un grand procès de succession conpère de GUILLAUME, marié


Página 474

marié avec sa cousine tre David de Châteauverdun, s*r d'Aragon, Marie Dupuy-Cabrille, PIERRE, s"r de Beau- que son fils, Saint-Amans,


Página 474

avec Marie de Ramejan, naquirent : lo danes, le 22 juillet 1605, qui loi donna PIERRE,


Página 474

Lalagade, né ea RIE, épousa Sébastien de Châteauverdun, 1608, plusieurs fois dépoté et oommissain tutr de Larasarié, gouverneur de Saint-


Página 475

d'eux. Cependant en 1556, avec Paule de Durfort, fille du Fune de ses soeurs. MARIE probablement, seigneur de Montbel et


Página 475

seigneur de Montbel et de Lucrèce de Rotenait encore à sa religion. Trente mili- chefort, étaient issus, sans parler de


Página 476

rég. de Grandval, gentilhomme épousé Marie de Rotolp, fille d'Abel, sieur ordinaire de la chambre dn roi par lettres de


Página 476

France après ls Révocaqui épousa Pierre de Brad, sgr. de Molins, tion, mais il ne renonça pas de sitôt à


Página 476

eur'1649, et moorat ISABEAU, épouse Antoine de Mauzy, pro- en 1678, laissant: JEAN, qui soit, SAMUEL, cureur du roi à


Página 476

de château sn milieu de Philippe de Gineste, morte eh 1696. < des bois, paroisse de Prades, partage Jean, sieur


Página 476

Marc-Antoine Dupuydétenus de Paymiral où Pierre de Brad était en- Labousquetié , JEAN, capitaine aa réf. de fermé, loi dit


Página 476

Dupuy dm Tour. Jean oncle, Honoré de Terson, 27 mai 1608. ent encore deux filles : JEANNE, qui époisa Jérémie


Página 477

en 1636, qui avait épousé Marguerite de Elisabeth de Madaillan, et en eut un fils, Quinquiri. De cette union naquit,


Página 477

aout 1641, Hastel et par Marie de Botolp, femme de par le mi* de Pardaillan et la baronne Dupuy, juge


Página 477

Quercy. Le 29 janv. 1614, Jean de Brassac France, entraînant avec lui ses parents, lieutenant criminel, assesseur et commis-Pierre de


Página 478

commissaires chargés et place de Pierre de Thomas qui s'était de veiller au pansement des blesses. Il démis de cet


Página 478

ap- les députés qui assistoyent M. de Rohan provisionnements avaient été rassemblés ont nommé trois gentilshomme et tro" ds en


Página 478

pas de méme des munitions MM. de Montmartin, Du Parc d'Archiac de guerre , mais pour y suppléer, il orga-


Página 479

de Marseille, qui livré par René de Voyer d'Argenson, am- se distingua à la bataille de Cérisolles bassadeur du roi


Página 480

avait épousé en 1564, d"* Bonne de Prunier. la nièce, en sorte que La Motte-Gondrin Dans sa ferveur de néophyte,


Página 482

s'emparer d'Orange , trie de Pierre de Briançon (Voy. H, col. 116) mais son entreprise échoua, et la conclu- cette


Página 483

éloigné que les ca- phin, François de Bourbon , puis, secondé tholiques mirent le siège devant Loriol. par Stoblon, Comps,


Página 483

surprit en personne Livron, Lo- André de Rozan", puis il alla avec Lesdi-riol, Allex, Grane, Roinac , pilla le riche


Página 485

- généraux, as- en 1626, Jean de Raphélis ou Rafael**, semblés en 1615, et s'opposa à la publica- seigneur de


Página 485

de la JUSTINE, s'allia à Balthasar de Gérente noblesse ayant demandé que le roi fût sup- marquis de Sénas ,


Página 485

RITE, devint la femme de César de Vausuivant le serment fait à son sacre, et re- cerre baron des Adrets,


Página 485

faveur des Réformés, Montbrun épousa François de Philibert seigneur de déposa, le 21 fév., une protestation, si- Venterol. Deux des


Página 485

progrès, le roi ren- de Marc de Vesc seigneur de Comps. Du voya Lesdiguières dans le Dauphiné, et second lit


Página 485

qui ISABEAU, se maria avec Jean de Bologne l'invitait à maintenir les édits de pacifica- sieur d'Alençon, et la cinquième,


Página 485

1620, la terre riage avec Françoise de Bonne, le marquis de Montbrun en marquisat. U leva donc de Montbrun épousa


Página 485

par Champoléon, puis, en 1637, Diane de Caumont,fillede Comps, Beaufort, il se saisit de Molans, Henri-Nompar de Caumont et de


Página 485

il se saisit de Molans, Henri-Nompar de Caumont et de Margue-de Raillannette, de Puy-Giron, de La Bau- rite d Escodéca.


Página 485

méme espérer de s'emparer avec Laurent de Perissot, président au par-de Grenoble où il entretenait des intelli- lement de Grenoble,


Página 485

ce nom était grande. Mont- Alexandre de Faret, marquis de Saint-brun, s'il faut en croire Le Vassor, ne Privat, ALEXANDRINE,


Página 490

prix, et il quitta 1641, Louise-Madelaine de La Fin-Satout la Cour , mais il oublia bientôt son mécon- dame de


Página 491

l'édit de épousa, en 1763, Susanne de Lambermont, Nantes, emmenant avec lui plusieurs de fille d'Abraham de Lambermont et d'Elises


Página 491

avec lui plusieurs de fille d'Abraham de Lambermont et d'Elises soeurs et une demoiselle de La Jon- sabeth Chappon de


Página 491

OLTMPIE, épouse d'un sieur de Blacons , - né en 1794, et père d'une nombreuse pos-Ho MARGUERITE ,


Página 491

Il avait son mariage avec Isabeau de La Forêt-Co- épousé, en 1739, Jeanne Monnereau, qui lignât, dame de Jonchères, contracté


Página 492

DU QUESNE, famille de marins de la Quelques années après, il retourna es céte de Normandie [Haag,


Página 492

commandeur de Tordre de Saint-M. Etienne Du Puy de Montbrun dans lesquelles Louis et commandant de la marine dans ce


Página 493

hauteur de Stromboli. Le comépousa Gabrielle de Bernières, d ,,e catholi- bat fut acharné, et l'avantage resta à l'amique qui


Página 496

coreligionnaires et de sa pa-mé Charles de Sailly. Les États-Généraux trie d'adoption. En 1709, il accepta des l'autorisèrent à équiper


Página 496

obtenu l'autorisation, mais à peine Étienne de Frègodière, capitaine du génie, informé de sa présence à Paris, le régent qui


Página 497

avait plusieurs autres, fille de Laurens Bosc sieur de Servies cons, au pari, de T. et de Françoise de Maro


Página 497

pari, de T. et de Françoise de Maro de la Cal- particulièrement en Normandie, dont deux mette de St-Clément (Rég.


Página 498

de Londres, Sara fille de Jean de Fran- D'après certains renseignements que queville, née à Londres, de cette union MM.


Página 498

Jal, Dictionn. Louis, marié à Madelaine de Folinet. De Critique et dans le Buii. I, 222. ce mariage naquirent Lonis,


Página 498

de Clairfontaines, Eloge historique de Michelle de Villy, un fils appelé DAVID, Duquesne, 1766, in-8. - Lerat, Esquisse de la


Página 498

Esquisse de la qui épousa Elisabeth de Folines et en ent vis de Duquesne, 1844, in-8. - A. Jal, Dictionn.


Página 498

naquit à Lille en 1591, Charles de La Haye et alla s'établir Flandre. Il étudia la médecine et prit le


Página 501

ver- termes : c Je Nicollas de Villegaignon, bales. Le jeune homme prétendit s'expli- " chevalier, seigneur du dit lieu,


Página 501

sa de la reine douairière, Marie de Lorraine, ville natale , mais bien peu, car le 15 juil- que les


Página 502

lettres qu'il a reçues de M. de Montmo- projet devait sourire à son chef immédiat rency, lesquelles démontrent que le


Página 503

s'était découvert parmi ceux-ci, du Hector de Corguilleray, de Gatinois. moins parmi ceux qu'on avait recrutés dans


Página 503

'. 11 comptait les main- Jean de Lery, jeune ministre qui nous a tenir sons une autorité de fer, ce


Página 506

Espa- qui frappa le roi Antoine de Navarre d'un gnols. coup mortel, le 15 oct. 1562 (ci-dessus, If.


Página 513

U me repropubliés contre N. Durand de Villegagnon, che ung Jacobin renié le quel, se dit-il, par le méme, Lyon,


Página 516

de Villegagnon que nons épousa Gaspard de Lastic, fils d'un capiavons pn voir sont imprimés avec un bon taine huguenot,


Página 516

avec un bon taine huguenot, Raimond de Lastic, vailgoût parfait. Us sont généralement d'une lant défenseur, contre les catholiques, dn


Página 516

pu- ci-dessus col. 41) un Jacques de Durand a bliées contre qui que ce puisse étre. " qui remplit les


Página 516

introitu in Sancta sanctorum interiora Claude de Durand de Riconières épousa velaminis adversus Bezam cum refutatio- en 1588 Sarah Bonnard,


Página 516

6. DURAND de RICONIBRRS et de PON- torum composées, 1715, par Mencke, traTAUJARD, famille noble du


Página 517

elle, a sortit CÉSAR de Durand de Lamolinière, A cette famille dauphinoise il faut ratbaron de Loyette, dont une soeur,


Página 517

du recPHINE de Durand épousa François de Ro- teur de Genève en 1604 (Caesar Durando" chas d'Aiglun, dont le petit-fils,


Página 517

de la Bâtie, et épousa Mary d'Armand sr de St-Jacques et SARA, mariée en 1647 à Corneille, fils de des


Página 517

doute sur l'in-et sa cousine Claudine de Durand, épouse timidation que sur son éloquence, eut soin de Daniel du Thau,


Página 517

de la Châtre, avocat aa Anne de Durand, fille aînée de César, parlem, de Dauphiné, épousa, 1647, Anne blessée en


Página 517

Voici dame de Baix, femme d'Isaac de Chabrie- l'histoire de cette conversion d'après le res, conseiller à la Chambre de


Página 517

leur an-Le l"r déc. 1677, César de Durand testa, nonça, en terminant, que S. M. " vouloit en présence de


Página 519

mai 1598, Madelaine fille de Michel de Duchat de Dorville.


Página 519

famille que celle lement que Charles de Durand de Bonne de Sénégas. Un de ses descenbaron de Sénégas, à la


Página 519

Jorion ministre de Castres, Texier Auguste Durand de Bonne, baron de avocat du roi à Lectoure, et / . Guérin


Página 526

fois sentée par + messire François de IA Noue, sans doute, ces infortunées aperçurent la " vrai chevalier de nostre


Página 526

retiré à Genève à cause Pierre de Brosse, 135, Abr. de Bompar, 111, de la persécution, > dit Tallemant des


Página 527

Hesse, puis de la duchesse Catherine de Variorum poematium liber, Lugd., J. Tor- Bar. Il devint ensuite pasteur de l'église


Página 528

Durant mourut en 1626. Outre Jean de Gravelle, sieur de Bauterne, an- la part qu'il prit (1617) aux écrits de


Página 528

adjoint comme vice-prési- Quinson et Jean de Lanneau, pour La dent, David Blondel ministre de Houdan, et Ferté , Louis


Página 528

de Galland le synode députa Maurice de Lauber an, ministre de Bai-au roi Bugnet, Edme Aubertin, ministre gnolet.


Página 528

les, ministre de Heiltz , Jacob de Roussy, VI. Seize sermons sur le LIII* chapitre ancien de Falaiseau , Ezéchiel


Página 529

Mémoires de Castel-pour gouverneur de Henri de Rohan et de naud et ordonnoit de toutes choses, et M. son frère


Página 529

que l'auteur de l'Histoire puis sieur de Mercey, conseiller an prési- Universelle ayant écrit aux Seigneurs de dial de Bresse.


Página 530

Sillol, les inclinations de feu M. de Haultefontaine veuve de Joseph de Bonne, seigneur de vostre frère d'heureuse mémoire. La


Página 530

de Sault, et fille de Louis de Sillol, cond'autant plus sensible qu'elle ne nous tou- seiller au parlement d'Orange, et


Página 530

parait s'être réuvaillon, fille de Barthélemi de Cavaillon, nie de bonne heure à l'Église romaine et seigneur de Cabassolles, et


Página 530

1612. De son mariage avec Diane de Ca- branche de Roireau, qui parait s'être réuvaillon, fille de Barthélemi de Cavaillon,


Página 530

vrayement le 21 février 1656, Antoinette de Sillol, les inclinations de feu M. de Haultefontaine veuve de Joseph de Bonne,


Página 530

Sillol, les inclinations de feu M. de Haultefontaine veuve de Joseph de Bonne, seigneur de vostre frère d'heureuse mémoire. La


Página 530

M. de Haultefontaine veuve de Joseph de Bonne, seigneur de vostre frère d'heureuse mémoire. La perte Rochefort, lieutenant-colonel du régiment


Página 531

protestants de Bolbec s'étaient L'aîné, Alexandre, baron de la Grève, adressés au synode national de Saumur se191* de La Roussière,


Página 532

" Francoys de Dureil natife da pays d'An- les roi. Nous voulons qu'à l'avenir dans jou,


Página 533

de s'op- Prieur, les arquebusiers Antoine de Fo poser désormais à toutes ces violations. lambert et Jean Le Clerc, le


Página 533

autres restèrent dans d'Ingrande, Jean Briant de Craon, Jacla ville sans étre inquiétés '. ques Meignan, Macé Raguin, sans parler


Página 534

Le Tondeur, en' angl. par François de La Pillenuière, lequel, à son entrée en la ville, à son re- et


Página 535

sous la conduite de Puch-Par- Pierre de Salignac dict le capp M Salignac, daillan, d'Auros et de Salignac, et Duras


Página 535

au moment de l'exécution, Arnald d'Andrieu de Gaudeyran dict Boy entrai), manquant de coeur ou chan- Porges, geant d'avis, refusa


Página 535

de huguenots, et par 30. Michel de Lest rades, l'exécution des deux ministres, Pierre Estienne Perrin chandelier, Gassiot et Neufeliastel


Página 535

que voici, complétera ce richon, Pierre De Lliomme dict le mary renseignement. de la Torte de Morlanai, Jehan Carbouyeu, Pierre


Página 535

crimes de rebellion, sédition, infidélités, Jehan de Camon facteur de Gervais de prinses et saccagements de villes, chas- Nouhault de


Página 535

et bourgades, insidiation en 50. Guillaume de Gands courtier, chemins publiques, voleries, meurtres, te- M* Amanieu Douret cordonnier, nemens de


Página 537

emme-à cause du meurtre du sieur de Montlau- nant toutes les compagnies étrangères, à sun c homme, dit Bèze, de


Página 537

leurs projets de défense, que Jacques Pons de Mirambeau lui ame- mais il ne put les convaincre. Il se décida


Página 538

l'autre, que pour la commodité Jacques de Durfort, marquis de Dures, de ceste artillerie, il s'amusa à battre par comte


Página 538

le jour que ceux de Symphorien de Durfort avait épousé la Religion abandonnèrent la ville jusques Barbe Cauchon de Maupas,


Página 538

qui devint la femme de Georges de Foix, canons quant et ses troupes, il marcha pe- baroi de Rabat.


Página 538

au siège de cette le sieur de Penchot, qui se révolta bientôt ville. Sil assista à la bataille de Dreux


Página 539

la avait épousé, en 1619, Elisabeth de La campagne du Rhin, capitaine des gardes Tour S fille de Henri de


Página 539

gardes Tour S fille de Henri de La Tour et d'Eli- depuis 1672, duc et pair en 1689, après sabeth


Página 539

déjà de Da mariage de Jacques de Durfort avec la religion du roi , mais il n'avait proba-Marguerite de Montgommery,


Página 540

ne laissa pas Le sixième, Louis, marquis de Blanque- d'enfant de sa femme, Marie, fille de fort, avait été destiné


Página 540

Duras en 1634, mou- liberté. Louis de Duras mourut le 19 avril rut à Paris, en 1661, sans avoir été


Página 540

en Angleterre. Char- les n, Catherine de Portugal. L'église les II le créa lord sous le nom de baron qu'il


Página 541

fille du colonel de cavalerie Jean de La que de piété véritable, illustra sa conver- Salle, et en eut des


Página 541

C'est elle qui, connu, épousa Marie-Elisabeth de La Salle, par un motif de vanité féminine plutôt fille du colonel de


Página 541

de Frédéric-Charles de La Roche-Hunaud,fillede Pierre, seigneur de Lanta, foucauld, mourut à Londres, en 1715, à et de Marguerite de


Página 541

en 1715, à et de Marguerite de Montbrun. Il en eut l'Âge de 82 ans. La 4"ne, enfin, MARIS trois


Página 541

la duchesse d'Orléans, née MAS. Isaac, seigneur de Deyme et de Cauen 1648, abjura en 1678, et mourut en jac,


Página 541

Clermont de Piles, de la famille de Durfort tenait un rang dis- Gimel-Paluel, nous ne nous croyons pas tingué dans


Página 541

, non plus que Jean Blaise de Durneur. En 1586, il guerroya dans le fort, né au fort Saint -


Página 541

en 1573, Catherine femme de Frédéric-Charles de La Roche-Hunaud,fillede Pierre, seigneur de Lanta, foucauld, mourut à Londres, en 1715, à


Página 541

tenus par les mariage avec Marie Du Bois de Metz, nn Ligueurs le long de l'Agout, jusqu'à Vil- fils nommé


Página 543

1779 1634 , parr. nob. Hugues de Calvet, sr de pour l'ordination de Monsieur Durieux, La Motte, Jean-Jacques, fils des


Página 543

J.-Jacq. Du Roi, et d"* Jeanne de Seuilh, tants de Mas-Sainctes-Puelles à l'assemblée fille de feu Pierre Seuilh, avocat, et


Página 543

voy. Cambois (IH, col. 644). sieur de Juvigny, fils de Philippe du


Página 543

séminaire en 1772, qui dn" Françoise de Valada, mère du dit était pasteur à Buchhoitz de 1779 à 1781, David,


Página 543

thazar du Roi et de Marguerite de Pagès, mon sur Prov. I, 7, dans : Sermons et dis- bapt, en


Página 543

de Grenoble, Roi et de Jeanne de Seuils, avec Jeanne, t. f. pièce 24). - (Jacques), de S. Vincent fille


Página 543

pasteur à line, fille de Jacques de la Grange, sieur des Murs, et de Marguerite Bochard. i On trouvera plus


Página 543

la chambre de Hauterive, marr. Suzanne de Tonnac, l'édit de Rouergue, en 1659, par noble femme d'Etienne Basset, sr de


Página 546

liv, neur du pays nommé M. de Villefranquon, sur l'avoir de son mari dont tous les meu- lequel voyant que


Página 548

fille de Jacob de Burge, horloger à Blois, Paul Du Ry avait épousé, en 1691, une mars


Página 549

comme les affections nerveuDU SABLEAU, famille de La Rochelle, ses, se communiqua à ses jeunes disciples.


Página 550

de par son mariage avec Madelaine de Chapguide à ces pieux pèlerins, d'ineffables pon, dame de Chastillon le Désert. II


Página 550

populations protestantes accou- Chastillon, mari d'Isabelle de Montauban raient au rendez-vous habituellement fixé du Villard, 1650-84, qui fut son héritière


Página 551

se maria, en 1649, avec Marie de Serres, cette ville, en 1679 (TT 239). - Marthe et abandonna plus tard


Página 551

la naissance de Jules-Raimond de Soliers, Le nom de ce ministre a servi de thème dont les parents,


Página 553

méme année, Louis Thibaud de Lou- reformatée ques Millavii est, apud Ruthedun, Pierre Chesneau, Jacques Poisson, nienses, pastore


Página 554

à plusieurs synodes provinciaux , famille de Clairac, réfugiée en Hollande à on le trouve encore mentionné parmi les la


Página 557

il fallut députer en Suisse Antoine de Longus (Paris, 1776, in-12), et le Ma-Duprat, qui ramena six ministres du cannuel


Página 558

Schulemberg, épousa Isnard. en 1657, Françoise-Bonne de Cavrelle, héDUTERTRE, né en Beauce, étudiant en ritière d'Antoine, seigneur du Grand-Corthéologie à


Página 558

Dutertre in det, et de Bonne de Sucre. Il en eut JEAN, Balcia natus dioc. Carnotensis), avril 1564. colonel d'infanterie


Página 558

qu'appartiennent un officier, por- et d'Anne de Carlier. U mourut avant tant le nom de du Terrail, inscrit par 1643,


Página 558

(illes, épousa en secondes noces Paul de Galloway jusqu'en 1697, RODOLPHE-LOUIS-Pehen seigneur du Fay, à qui elle donna SAMUEL qui


Página 559

ADÈLE du Thon, fille gneurie, M. de Haultment, alla visiter d'un banquier de Paris et femme d'un M. Neuchâtel et


Página 561

fondant sur ce et de Louise de Becdelièvre, fut précepteur que la Coutume d'Anjou permet qu'un tel des enfants de


Página 561

que par une doet de Louis Du Tronchay, sieur de La nation pieuse à la maison des Orphelins Forterie. de


Página 564

en Hollande et fut de Girard de Granchamp, tous de l'élection nommé directeur de l'Académie de Ls d'Alençon (TT 270).


Página 565

Duver- dédié à la duchesse Anne de Wurtembergnoy laissa plusieurs enfants, entre autres Montbéliard, arrière-petite fille de l'amiral ,o DAVID,


Página 565

Y Invasion du comté de Sibylle, duchesse de Wurtemberg et com-Montbéliard par les princes lorrains du- tesse de Montbéliard. On


Página 568

naquit à Mont- épouse de Daniel de Raineval, abjura le béliard, le 6 août 1777. A l'art. Cuvier 10 fév.


Página 568

nés ou DU VEZ (JOSUÉ) sieur de Missy, cométablis à Montbéliard dès le XVITM siècle, missaire nommé par le roi,


Página 568

coopération au dépouil- colonel, et M. de Bezannes, se disputèrent lement et à la publication des Papiers bientôt (août 1700)


Página 568

de Granvelle, d'après janvier 1703, M. de Chambry, capitaine les mss. de la Bibl, de Besançon (Paris, 9 au régim,


Página 569

Tranchée, baron de Rroye, Mn" Emilie landgrave de Hesse, princesse fils de Christophe sr de Savigny , Samuel de Tarente.


Página 569

dont les fondations fille de Nicolas de Beaubot et d'Esther de existent encore, dans un champ situé à Boubers. Tous


Página 569

Hesse, princesse fils de Christophe sr de Savigny , Samuel de Tarente. - c La Butte était le temple devint


Página 569

Christophe sr de Savigny , Samuel de Tarente. - c La Butte était le temple devint major de cavalerie au


Página 570

du Candal fille de Jacques sr de Montpellier qui le chargea, avec Chesneau, Fontenailles et de Suzanne de Béringhen, d'une


Página 570

avec Chesneau, Fontenailles et de Suzanne de Béringhen, d'une mission à La Rochelle au sujet des qui, n'ayant pas voulu


Página 570

JEAN, marié en 1646 avec Louise de Cutique de l'Église romaine s'éloigne de mont. Conseiller à la chambre de l'édit,


Página 571

fot ques du Vignau et d'Elisabeth de BUir, nommé gouverneur de Sisteron, et il mit marié au temple de Charenton,


Página 571

lui donnait au 1677, avec Madelaine de Lussan , 2 > Ca- service de la cause protestante. Aussi, les <


Página 571

ayant considérablement diminué le poulo Antoine du Vignau, sieur de Tartouin, voir des Guise, Du Virailh, par l'influence avocat au


Página 572

dans les rangs des Ligueurs. Paul de Laperdry, sculpteur-géographe-in-Cette circonstance nous porte à douter que génieur du roi et de


Página 572

d'autant plus précieux d'Orient par Nicolae de Nicolay, imp. i Anvers, et trad, da lutin par 81eidan, imp. A Paria,


Página 573

et Viret. André Dymonet contre Jean-Louis de Rouvrai, Verdunois, " natifz de Lyon, " reçu habitant de Gequi se réfugia


Página 574

fils. Sa femme était d-+" Suzanne de Renard, fille de Florent Renard sr de St-Jullien 1


Página 574

Suzanne de Renard, fille de Florent Renard sr de St-Jullien 1


Página 576

habui placitum 1677. Il épousa Rose de Botel de La facultatis et, te referente, consensum Caze, fille de Jean-François et


Página 576

en 1679. Sa femme était Marie de Roterodam, confutant leurs erreurs, Goet dont il eut deux fils (1670 et et


Página 576

la fin de xl, septimùm Henrico de Brio pro l'article, ajoutez : L'intendant du Alemania inferiori xl , octavûm cui-Languedoc


Página 577

4) est cité et vers Henri de Navarre pour im- un fragment du testament de Jean plorer des secours en


Página 578

s'était aggravé par suite d'une d'Anne de Lauzat (Protoc. de Guill.


Página 578

convaincu sar les fonts par Jean de Scorbiac, des cas et crimes a lay imposés, pour conseiller aa présidial et


Página 578

pour conseiller aa présidial et Anne de Berréparation desquels la dite cour l'a thelier époosé d'Êlie Constans, avocondampné et condampne


Página 578

a estre cat. Sa veuve, Anne de Plasse reçut deslivré ez mains de l'exécuteur de du consistoire de Nimes, <


Página 579

lettre à Cassiodore de LIARD (Louis) " condamné a estre Reyna (Revue de théol, de Montau- pendu et estrangle pour


Página 583

paoem Phoebus doot" que sorores. Alphonse de Robie, Paris, Labitte, 1877, in-8*, Christo placet Concordia. pag. 6 et 7.


Página 589

au long 106-110, faicte par Jehan de Begnolle, contenu en son dit proces... Pourquoy trésorier des deniers comuns de la


Página 591

ville, Thomas Colonne 1061. CHANDIEU (Jacques de), Malingre. Le 23 nov. 1559, il fut élu second fils dn pasteur, jeune


Página 591

son futur beau-père, Claude de Cossé, ans, puis en 1612 à Romainmotier, sieur de Lurbigny. Ce dernier, réfu-


Página 591

temps l'a requis pour la Henri de Navarre par le baron de confirmation de l'évangile : mais de- Dohna, expédition


Página 592

à femme (Bull. XXXIV, 310). Elizabeth de Oremessieux le l*r de déc.


Página 593

Iahel, laquelle rart, qui épousa Jean de Dompierre depuis a espouzé M" Jan. Hor ten, pro- en 1632, n'était pas


Página 593

direction du Colonne 539. COLOMBIER (Jean de), an- collÚge de cette ville. Cela ressort cien prétre à Besançon, était en


Página 594

David Mauger, 1701, in-8°, < Louyse de Colligni, Princesse d'Au- 4 ff. et 440 pages. - On a supprimé, range.


Página 597

DAUNANT (JEAN), Colonne 1088. Brussy (Jacques de), fugitif de Nimes en 1686 (TT 282). appelé dans la correspondance de Pierre


Página 597

appelé dans la correspondance de Pierre de Daunant, formule dans son Calvin Dominicus Bruxerus, et dans t livre de famille,


Página 597

l'y trouvons encore Condé par René de Cumont sr de en 1556. Voy. Comptes du bailli et Fiefbrun , ajoutez


Página 597

petites - Mort du baron Achille de Daunant, filles. Lui-même fut chargé en 1549 président à la Cour de Nimes,


Página 598

(de la rue député, Jean-Philippe Loys de Che-de la Lormerie de Valenciennes, à seaux " (Papiers Court, no 10, pièce


Página 598

R y avoit une dlle Michelle De Cai- d'août 1749, et près de Montpezat, gnoncle, veufve de Jaques Le Clerc,


Página 598

n'était point de noble maison, Loys de Cheseaux, A. Court, Defferre mais une simple marchande (de la rue député, Jean-Philippe


Página 600

Jean Goulart fils de Sidinal Philippe Babou de la Bourdaisière mon, etc., etc.


Página 601

trouvez chez eux, grand vicaire. Jean de Bury sellier. bruslez avec eulx, leurs biens appli-Loïs De Baillon tixerant. François De


Página 601

pies suivant l'édit, Bucis paticier. Nicolas De Bonnières et bâillonnez afin que le peuple ne orphèvre. Antoine Du Bout, dit


Página 601

et Henri HL Ambassades sans. Odet de Chastillon, évéque et à Venise d'Arnaud du Ferrier d'après comte de Beauvais. Quentin


Página 601

Luther a esté Gaudessant brasseur. Jacq. De Greslier mandé en la Court. Et après quil a esté barbier. Jehan Gambier,


Página 613

à la suite de l'af- Renée de France forcée d'expulser de Montargis faire des placards, 884. 460 religionnaires, 512 ,