Responder

Recherche descendants du stalag VI D de Dortmund et du stalag VI F de Bocholt

ptigilou
male
Mensagens: 1
Árvore : Gráfico
Ver a árvore genealógica
Bonjour !
Mon grand pere était au Stalag VI F ! Kdo 923 Edgard LECOMTE ! 89 EME RI j'ai quelques photo d'une piece de théatre joué a Munster par la troupe théatrale du camp ! "Le proces de Mary DUGAN!" et la liste des nom de famille des acteurs ! ce fut le 3 et 4 juillet 1943.
des que je peut je fournirais des images ! en attendant voila la distribution:
AMOES SUBERVIELLE
BARRY DEBAS
SIMON TRIBOULET
LANTUIT MANEM
VALLEE DEMEUNINCK
JULIEN AURIOL
BOITARD VESCOVO
RENARD PLACE
BALLE
BONNEFON

pantostier
female
Mensagens: 3
Árvore : Gráfico
Ver a árvore genealógica
fescaich Escreveu:
08 outubro 2018, 11:33
Bonjour,
Depuis quelques temps j'effectue des recherches sur la captivité de mon père (caporal Escaich Jean 96ème RIA N° prisonnier 15096) qui a été fait prisonnier à Saint Valéry en Caux en Juin 1940. J'ai pu grâce aux courriers échangés entre mon père et ma mère reconstituer son parcours depuis Saint Valery en Caux jusqu'à son arrivée en Allemagne. dans ces courriers plusieurs Stalags sont mentionnés:
-Stalag VI D (Dortmund en date de Juillet 1940)
-Stalag VI F (Boscholt en date de Décembre 1942)
-Stalag VI J (Dorsten libéré en date d'Avril 1945)
Je suis à la recherche de tous documents, photos, et également les adresses des fermes où il travaillait. Mon objectif étant de me rendre sur place pour effectuer un reportage photos pour toute sa descendance.
Merci pour votre aide.
bonjour,
Je ne sais où en sont vos recherches sur la captivité de votre père. Je fais comme vous, moi je prépare un livre pour la famille qui s'intitulera "la guerre d'émile". Votre message a attiré mon attention, car mon père était au 256ème RALM, qui faisait partie comme le 96 ème RIA de la 31° division alpine. J'ai pu reconstituer son parcours du départ de Montpellier à la mobilisation jusqu'au moment où il est fait prisonnier le 12 juin 40 à saint Valéry en Caux. J'ai pu également par divers témoignages reconstituer à peu près son parcours à pied jusqu'au Pays Bas, puis descente en péniche jusqu'à Emmerich, puis sont immatriculation au stalag VI F à Bocholt au début juillet 40,matricule 24 847, son a.KDO le 343 à Rauchendorf au sud de Bonn. Il change de stalag le 10 avril 41 pour le stalag VI G à Bonn Duisdorf. Je rentre juste d'un périple sur ses traces ( Est de la France, Allemagne, Pays-Bas, Belgique, Somme...). J'ai pu retrouver beaucoup de lieux où il a été. A Bocholt il existe une colonne de commémoration à l'endroit du camp, avec un plan. Cela a été plus difficile pour le VI G car l'emplacement semble correspondre aujourd'hui au ministère de la défense allemand et nous n'y avons pas été les bienvenues ! Malheureusement je n'ai pu retrouver la ferme où il travaillait avant sa libération. j'en ai une photo. Mais je ne perd pas espoir car de visu j'ai pu me rendre compte que son architecture correspondait bien à la région du sud de Cologne . J'ai pu aussi remonter le parcours de la 31° DIA dans l'est de la France, avec les différents cantonnements puis son transfert à Abbeville en mai 40 pour la bataille de France. J'ai quelques photos elle sont marquées VI G. Je ne connais pas le VI J

fescaich
female
Mensagens: 4
Árvore : Gráfico
Ver a árvore genealógica
Bonjour,
Je suis vivement intéressée par votre mail et tous les détails sur le parcours de votre père et il est fort possible qu'ils aient pu se croiser (de près ou de loin?) soit à Saint Valery en Caux soit un peu plus tard au début de leur captivité en Allemagne. mes recherches piétinent depuis quelques temps bien que je sois en possession de beaucoup de documents sur cette période, en autre deux rapports intéressants le premier sur les jours qui ont précédé la reddition à St Valery avec beaucoup de détails sur les derniers combats (rapport du lieutenant Moisy) mais aussi un rapport sur les conditions de vie dans le Stalag VI D. Je sais après avoir questionné les archives de Caen que mon père se trouvait à HOETMAR, mais je n'ai pas pu localiser la ferme, du moins pas encore.
J'ai quelques photos de groupe et de la ferme également. Dans les courriers qu'il a adressé à son épouse, ma mère, est mentionné un nom Aimé DONIA qui était un grand chanteur à l'époque et avec qui mon père entretenait un rapport très amical.
Voilà pour l'instant, nous gardons le contact.

pantostier
female
Mensagens: 3
Árvore : Gráfico
Ver a árvore genealógica
fescaich Escreveu:
24 outubro 2019, 16:31
Bonjour,
Je suis vivement intéressée par votre mail et tous les détails sur le parcours de votre père et il est fort possible qu'ils aient pu se croiser (de près ou de loin?) soit à Saint Valery en Caux soit un peu plus tard au début de leur captivité en Allemagne. mes recherches piétinent depuis quelques temps bien que je sois en possession de beaucoup de documents sur cette période, en autre deux rapports intéressants le premier sur les jours qui ont précédé la reddition à St Valery avec beaucoup de détails sur les derniers combats (rapport du lieutenant Moisy) mais aussi un rapport sur les conditions de vie dans le Stalag VI D. Je sais après avoir questionné les archives de Caen que mon père se trouvait à HOETMAR, mais je n'ai pas pu localiser la ferme, du moins pas encore.
J'ai quelques photos de groupe et de la ferme également. Dans les courriers qu'il a adressé à son épouse, ma mère, est mentionné un nom Aimé DONIA qui était un grand chanteur à l'époque et avec qui mon père entretenait un rapport très amical.
Voilà pour l'instant, nous gardons le contact.
Merci pour votre réponse très rapide. Je suis très intéressée par le rapport sur les jours précédents la reddition à saint Valéry. Pourriez vous me le scanner ? Pour retrouver la ferme si vous en avez une photo avez vous pensé à Google earth,,? J’ai commencé à cette démarche . Malheureusement votre père est arrivé au VI F après le départ du mien pour le VI G. Mais ils ont pu peut être se rencontrer pendant la guerre puisqu’ils appartenaient à la même division et qu’ils étaient artilleurs. Mais mon père n’était pas gradé . Il était originaire de la Lozère. Il s’était présenté aux allemands comme paysan alors qu’il travaillait avant la guerre dans la métallurgie. Bonne Stratégie. Bien qu’il parlait très peu de cette période il avait été plutôt bien traité dans la ferme où il travaillait. Merci de votre attention

fescaich
female
Mensagens: 4
Árvore : Gráfico
Ver a árvore genealógica
oui bien sûr je vais vous envoyer ce rapport, par contre donnez moi votre adresse mail perso car je n'y arrive pas par geneanet. Je ne pourrai pas le faire avant samedi matin car demain va être très chargé pour moi. A bientôt

pantostier
female
Mensagens: 3
Árvore : Gráfico
Ver a árvore genealógica
fescaich Escreveu:
24 outubro 2019, 18:56
oui bien sûr je vais vous envoyer ce rapport, par contre donnez moi votre adresse mail perso car je n'y arrive pas par geneanet. Je ne pourrai pas le faire avant samedi matin car demain va être très chargé pour moi. A bientôt
Merci
.Merci. voici mon mail : comte.nicole@gmail.com Prenez tout le temps dont vous avez besoin. À bientôt.

chantal20
chantal20
Mensagens: 3377
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Bonjour
Il ne faut surtout pas donner votre e.mail en clair sur un forum visible par tous et également par les robots spammeurs. Soit vous le donnez par message privé (sur la messagerie Geneanet), soit vous l'indiquez sur le forum de manière qu'il ne puisse être lu par les robots du style : comte.nicole @ gmail.com (supprimer les espaces en trop) ou comte.nicole avec gmail.com
Cordialement
Chantal

Responder

Voltar para “Armée, vie militaire et périodes de guerre”