Responder

Parcours militaire de mon grand-père

lucipaule
female
Mensagens: 36
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Bonjour,
René URBIN est né le 20 mai 1887 à Epernay et lors du décès de ma grand-mère le 31 octobre 1909 à Reims il était militaire au 40ème régiment d'artillerie en garnison à Reims.
Je sais qu'il était mécanicien d'aviation et j'ai 2 photos de son escadrille pendant la guerre 14-18 mais sans autre renseignement sur le nom de l'escadrille ni s'il était mécanicien à terre ou à bord.
J'ai consulté mémoire des hommes et plusieurs sites mais je n'ai pu avoir aucun renseignement sur ce qu'il a fait pendant la 1er guerre, ni même sur son N° matricule,
Habitant dans l'Ardèche il m'est difficile de consulter les archives départementales de Reims.
Il est décédé à Igny Seine et Oise en février 1950.
Quelqu'un aurait-il un conseil à me donner ou une aide éventuelle?
Bien Cordialement.
Lucienne Coutanceau-Urbin

meucon
meucon
Mensagens: 506
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Bonjour Lucienne
Il faudrait savoir si en 1907 (20 ans) il a été recensé à Epernay ??
Vous regardez si vous le trouvé recensé en 1901
http://archives.marne.fr/   
http://archives.marne.fr/ark:/86869/a011310464761sbbDux/1/1
Cordialement     Jean Claude

atikva
atikva
Mensagens: 310
Árvore : Gráfico
Ver a árvore genealógica
Bonjour Lucienne,

Regardez déjà sur ces pages, vous y trouverez de quoi faire vos recherches...

http://www.geneanet.org/forum/index.php?topic=119923.0

atikva
atikva
Mensagens: 310
Árvore : Gráfico
Ver a árvore genealógica
..... Et voici des adresse qui complèteront vos recherches :

Des adresses pour vos recherches

A tout ceux qui font des recherches sur les conflits contemporains

Tout d'abord, ce que vous devez faire, c'est aller ou écrire aux Archives Départementales du lieu de naissance de la personne pour laquelle vous faites des recherches et leur demander une copie de son registre matriculaire sur lequel vous aurez déjà des indications pour orienter  votre recherche.

Vous pourrez avoir d'autres renseignements en écrivant à :
ITS
International Tracing Service
Service International de Recherches
Grosse Allee 5-9
34454 BAD AROLSEN
Deutschland
et en écrivant également à :
CICR
Comité International de la Croix Rouge
19, avenue de la Paix
1202 - GENEVE
Suisse
et aussi :
Bureau des Archives des Victimes des Conflits Contemporains
Boite Postale 552
14037 CAEN CEDEX
Et si le soldat  ou prisonnier a été blessé, malade, hospitalisé, ou rapatrié sanitaire, il faut écrire à :
S.A.M.H.A
Service des Archives Médicales et HospitalièreS des Armées
23, rue de Châteauroux
87000 - LIMOGES
et aussi :
Bureau Central d'Archives Administratives Militaires
(Fiches Signalétiques des services)
Caserne Bernadotte
64023 - PAU CEDEX
Amicalement 

lucipaule
female
Mensagens: 36
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Merci à Jean Claude et à Atikva.

Impossible d'avoir des renseignements en passant par les archives du lieu de naissance en ligne.
Je vais essayer d'écrire en espérant qu'on voudra bien m'envoyer une copie de son registre matriculaire

Lucienne

ptoullec
ptoullec
Mensagens: 7
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Sur les photos que vous détenez de l'escadrille, que voit-on exactement ? Chaque escadrille portait des insignes distinctifs. A partir de cela, il est possible de reconnaître une escadrille.

lucipaule
female
Mensagens: 36
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Il me semblait avoir répondu hier mais je ne vois pas mon message. J'ai du faire une mauvaise manip.

Pour répondre à Ptoullec, j'ai repris les plaques de verre que je possède et sur l'une j'ai trouvé  une espèce de fanion rigide avec des filins situé devant un avion (dont je vois l'hélice assez loin derrière) qui porte au sommet le N° P891.V

J'ai une photo papier sur mon site d'accueil geneanet qui montre un hangar avec plusieurs avions et l'équipage et les mécaniciens autour de l'un d'eux. Mais pas d'indication de l'escadrille.http://gw2.geneanet.org/lucipaule_w

Sur une plaque j'ai aussi un avion bimoteur avec 2 hélices.
Pas de marque distinctive, au moins pour moi.
Bien Cordialement.
Lucienne

gillereau
gillereau
Mensagens: 2296
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Bonjour

Sauf si ma mémoire me joue des tours, je pense que pendant la guerre 1914-1918, il n'y a eu que des avions monomoteur. Donc votre photo d'un bimoteur doit être plus récente.
Le mieux serait que vous mettiez ces photos sur le site pour que les gens puissent éventuellement détecter des indices

Cordialement

Daniel

lucipaule
female
Mensagens: 36
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Mon problème est que je ne peux scanner les "positifs sur verre pour stereoscope".
il s'agit de plaques rectangulaires qui ont 2 photos identiques et doivent être regardée à travers le stereoscope donnant ainsi des images en relief. J'ai essayé de les scanner mais cela ne donne rien.
Il faudrait certainement un montage spécial, éclairant la plaque et prendre une photo d'une des images avec un appareil professionnel car les plaques commencent à vieillir.

Est-ce que l'inscription P891.V a une signification? s'agit-il d'avions Voisin.

L'avion avec 2 hélices est toujours un bi-plan (2 ailes portantes superposées de chaque côté et de même longueur avec des cables et des mats) et c'est vrai que je n'ai jamais trouvé d'image semblable. Cela n'a rien à voir avec les images des "bimoteur" de la seconde guerre mondiale.
Je vous joins la seule photo papier que j'ai.
Cordialement.
Anexos
escadrille de René URBIN.jpg

gillereau
gillereau
Mensagens: 2296
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Bonsoir

J'avais réussi à scanner des plaques de verre de ce genre en mettant le côté émulsion contre la vitre du scanner et surtout en laissant le capot ouvert. Le côté émulsion n'est pas forcément facile à repérer, mais il suffit de faire deux scans et on voit tout de suite la différence. Quant au capot ouvert c'est pour éviter des réflexions parasites

Cordialement

Daniel

Responder

Voltar para “Armée, vie militaire et périodes de guerre”