Responder

(guerre 1939-1945) maréchal des logis Gérard VILMER (37e RAD puis 2e DB)

jbjv007
male
Mensagens: 6
Árvore : Gráfico
Ver a árvore genealógica
Bonjour,

Je cherche des informations sur le parcours du maréchal des logis Gérard VILMER (1909-1978) - matricule 969 de la classe 1929 à Dijon - pendant la Seconde guerre mondiale, où il a eu deux périodes :

1/ 1939-1940 à la 7e batterie, 3e groupe, du 37e Régiment d'artillerie divisionnaire (37e RAD).

Le musée de l'artillerie m'a envoyé l'historique suivant du 37e RAD (reste à savoir quel rôle la 7e batterie y a joué exactement) :
"Ier, IIe, IIIe Groupes (75 hippo) et 10e BDAC (75, puis 47 à partir du 24-11-1939). A l’AD/16e DI.
1939 : Front d’Alsace (Wissembourg, Pechelbronn) (07-10 à 05-12).
1940 : Front d’Alsace (forêt de Haguenau) (15-02 à 25-05). Front de la Somme : S. Amiens (Esserteaux) (02-06 à 07-06) (matériels des IIe et IIIe Gr. Détruits le 06-06). Retraite du centre : repli sur Breteuil (08-06). Défense de l’Oise (Beaumont) (09 à 12-06). Retraite par le nord et l’est de Paris sur la Seine (13 et 14-06). Pithiviers (16-06) (matériel perdu, sauf 4 pièces). Retraite sur le Cher (18-06). Riberac (24-06)."
Gérard1939.jpg
1939
Il a été fait prisonnier (figure dans la liste officielle n°2 du 16/8/1940) mais j'ignore quand, où et dans quelles circonstances. D'après des souvenirs familiaux, il aurait été emmené dans un camp en bordure d'un bois, peut-être à Compiègnes (le Frontstalag 122 ou 170 ?), d'où il s'est évadé.

2/ Il rejoint ensuite (à une date indéterminée) la 2e DB et figure dans l'annuaire des Anciens comme membre du 11° groupe du 64° Régiment d'Artillerie de Division Blindée (XI/64 RADB). Nous savons qu'il a été affecté comme sous-officier observateur à la 33e batterie après la libération de Paris, sur le half-track "La Balance" (avec le lieutenant de Montmarin) et qu'il a participé aux combats à Hymont (sept. 1944) et Witternheim (déc. 1944). Il aurait ensuite fait la campagne d'Allemagne.
HT La Balance 1944.jpg
Half-track "La Balance" 1944
Je cherche donc à compléter ce puzzle, en particulier :
- son parcours en 1939-1940
- son emprisonnement (quel camp ?)
- ce qu'il a fait entre 1940 et 1944 et la date et l'endroit où il a rejoint la 2e DB
- son parcours dans la 2e DB

Merci de votre aide,

psaliou
psaliou
Mensagens: 11678
Árvore : Gráfico
Ver a árvore genealógica
Bonjour,

La 16e DI, dont dépendent les batteries du 37e RAD, se trouve en repli dans un axe Maisoncelle- NO de Beauvais- l'Oise vers L'Isle-Adam entre le 7 Juin et le 12 Juin où elle semble quasi-totalement démantelée. C'est compatible avec un internement dans le secteur de Compiègne.

Pas de Vilmer dans les listes des engagés des Forces Françaises Libres (Juillet 40- Août 43)==> Peut-être un engagement en AFN lors de la remise à niveau du 64e RANA et la création de la 2e DB avant le début de la campagne d'Italie.?
Le "creux" entre l'évasion d'un frontstalag et un retour au combat en 43 peut s'expliquer par les difficultés rencontrées pour rejoindre l'Afrique du Nord. Un internement en Espagne serait compatible.

Son bref passage par un frontstalag n'a probablement pas laissé de trace administrative mais vous pouvez quand même interroger la DAVCC -SHD de Caen:
https://www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr/centres-shd/caen-division-archives-des-conflits-contemporains

Avez-vous contacté le CAPM à Pau?
https://www.defense.gouv.fr/actualites/memoire-et-culture/le-centre-des-archives-du-personnel-militaire-de-pau-capm
Kenavo,
Pierre

psaliou
psaliou
Mensagens: 11678
Árvore : Gráfico
Ver a árvore genealógica
Si le sujet ne vous intéresse pas je peux supprimer ma réponse?
Kenavo,
Pierre

Responder

Voltar para “Armée, vie militaire et périodes de guerre”