Responder

Positionnement des blasons sur une chevalière de femme

bestoff87
male
Mensagens: 1
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Je veins de faire faire une chevalière pour mon épouse et nous avons un doute sur le posittionnement des blasons sur la chevalière.

Lorsque l'on regarde la chevalière de face est-ce les armes de l'homme ou de la femme qui se trouvent à gauche ?

gondremarck
gondremarck
Mensagens: 16729
Bonjour,

Ahl La nuit du 4 août!
Entendre (voir, plus exactement), des gens s'effaroucher de ce qu'un modèle de chevalière puisse être réservé "aux roturiers seulement" a quelque chose d'irréel et de grotesque...
En plein XXI° siècle, sur un forum internet!

Fait le 19 floréal CCXIV...

G.


louiperretlab
male
Mensagens: 2
Árvore : Gráfico
Ver a árvore genealógica
Madame,
ayant un doute sur le sujet suivant et voyant que vous semblez en être qualifié, je souhaiterez savoir si les armes familiales ne peuvent point être deux écus l'un à coté de l'autre comme les armes de la France et de la Navarre ou comme celles des femmes mariés ? En effet, venant d'une famille champenoise, je sais que la loi salique ne s'y applique pas et que la femme peut tout aussi bien transmettre la noblesse qu'un homme.
Je vous remercie

L. P. de La S.



louiperretlab
male
Mensagens: 2
Árvore : Gráfico
Ver a árvore genealógica
Bonjour,

veuillez me pardonner mais après avoir lu les documents que vous m'avez très aimablement envoyer je ne trouve rien qui contredise mes paroles, du moins je ne les vois pas. Je vous remercie tout de même pour ces informations sur la noblesse utérine qui n'est pas très connues.
Cordialement

fbdg
fbdg
Mensagens: 2
Árvore : Gráfico
Ver a árvore genealógica
Bonjour,
Je trouve ce post sur la noblesse utérine. Ce type de noblesse fut rejetée lors des Grandes Recherches (Louis XIV). Les familles champenoises furent contradictoirement condamnées, je dit contradictoirement car si elle avait prouvé leur noblesse d'après les critères établis (possession d'office, ancienneté, etc.). Elle auraient été sans nul doute maintenues. Celles ayant fait appel auprès du Conseil d'état furent maintenues. Idem de la noblesse de Lorraine, etc.
La noblesse utérine est en grande partie le résultat d'une interprétation extrapolée des termes "anoblissons en ligne masculine et féminine" qui ne signifient aucunement tous les descendants des deux sexes mais qu'à chaque génération, les enfants garçons et filles jouissent de la noblesse de leur père mais les filles ne pouvant la transmettre.
Cordialement,

Responder

Voltar para “Héraldique”