Responder

patronyme KAVALOVINI

cungonde
female
Mensagens: 15
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica

patronyme KAVALOVINI

Mensagem 17 fevereiro 2015, 21:59

Mon père  était  STO à Berlin, et Marina KAVALOVINI aussi dans le camp d'à coté. Lors d'un bombardement, elle et 48  autres jeunes  filles d'Ukraine ont été prises au piège par l'effondrement de leur abri
Aucune n'a survécu.

Mon père et Marina arrivaient à se parler.
Elle est morte dans ses bras
Mon père a été traumatisé par cette histoire
C'est pourquoi j'aimerais retrouver la famille de cette jeune Ukrainienne .
Merci pour les pistes que vous pourrez me donner

cungonde
female
Mensagens: 15
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Bonjour  Christian,

Je me doute que c'est un peu chercher une aiguille dans une botte de foin...       
Je sais seulement qu'il était à Marienfeld, près de Berlin,  le camp STO 77.3.
Celui des  jeunes Ukrainiennes touchait ce camp, juste séparé par un grillage

Mon père a noté sur un carnet jour après jour  les heures des alertes aériennes et si elles étaient suivies de bombardement.
Il a mis une croix rouge sur la date du 3 février 1945
Je pense que le décès de ces jeunes filles a eu lieu ce jour là, mais sans certitude

Pour le nom, il m'a bien  répété phonétiquement  KAVALOVINI.

Bien cordialement

Jacqueline                                       

cungonde
female
Mensagens: 15
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Merci infiniment, Christian, vos infos sont aussi précieuses, et je ne  m'attendais pas à tant de pistes de recherches sur ce qui a  marqué mon père.

Il était chez Daimler, car il travaillait aux méthodes chez Citroën à Paris.

Il m'a raconté les mesures de "protection" que les allemands utilisaient pour "protéger" les travailleurs du STO :. Les  changer souvent de villégiature nocturne, en  particulier les envoyer dormir dans les grands magasins du centre ville. Par rapport aux bombardements.

Ce que vous m'avez indiqué m'a donné froid dans le dos
Pour mon père, ce sont les russes qui les ont libérés. Pas les Américains.
Il m'a bien dit encore avant de mourir en 2013 que ce dont ils avaient une peur immense, c'était ces bombardements alliés terribles qui ciblaient les populations...

Merci encore  Christian, pour tous ces liens  qui vont forcément réveiller tout plein de choses...
Peut-être que je vais y trouver une info sur les petites ukrainiennes qui faisaient un STO de femmes de ménage et petites mains ouvrières...

Avec tous mes remerciements

Jacqueline

cungonde
female
Mensagens: 15
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Bonsoir Christian

Un problème de connexion m'a empêché de vous répondre rapidement, veuillez m'en excuser.

En reprenant certains papiers de mon père, je peux dire qu'il a passé deux ans au STO toujours sur Berlin

Il est parti le 3 juin 1843 de Paris.

Il a été d'abord à Marienfeld, au 77.3
Puis, ils ont émigré à Tempelhof, dans un magasin,
Puis à Mariendorf,
et retour au camp du départ de Marienfeld

Pour le retour
Départ de Berlin le 27 mai 45 par camions puis trains allemands.
Arrivée à Paris le 11 juin 45

Il a indiqué aussi que l'atelier des filles ukrainiennes était le 128,
(Abteilung 128 -7 1 1)
Je n'ai rien d'autre concernant  l'adresse.

Pour la date du bombardement mortel,
deux autres dates sont cochées avec une croix rouge,
le 23 aout 1243, bombardement qui a duré 2 heures 30, de 23 h 50 à 2 h20
et le 31 aout 1943 durant 2 heures.

D'après le carnet de mon père, ils ont subi  au total du 11 juin 43 au 20 avril 45:
273 alertes
163 bombardements

La date du 3 février 1945 étant la seule à être cochée en rouge et en plus soulignée, sur les dix pages du listing détaillé de tous les bombardements qu'ils ont subi, c'est pourquoi j'ai privilégié cette date, mais je pense que la date du 23/ 24 aout 43 est la bonne...

Je vous remercie pour tous les liens fournis, mais il faut que je repioche mon allemand !

Je ne sais si je pourrai retrouver la trace de  la jeune "Marina Kavalovini", mais qui sait...! Ce que vous m'avez  apporté est déja un très bon début, aussi  je garde espoir....

Merci infiniment

Jacqueline





Responder

Voltar para “Ukraine”