Responder

Identification d'un mot - acte de décès Anton Schuck 1814 à Oberstein [résolu]

jpschuck
jpschuck
Mensagens: 586
Árvore : Gráfico
Ver a árvore genealógica
Bonjour

En relisant l'acte de décès suivant, concernant Anton Schuck (page de gauche, année 1814, premier acte)
https://www.geneanet.org/media/public/deces-anton-schuck-15146742

je viens de remarquer un mot auquel je n'avais pas fait attention précédemment, mais que je n'arrive pas à identifier : "praeter___o" (premier mot de la quatrième ligne).

Je suppose que c'est un mot en lien avec "decimo octavo anno". En effet, sauf erreur de ma part, Anton n'était pas âgé de 18 ans au moment de son décès en 1814, car il a été baptisé en 1793.

Merci pour vos propositions. J'aimerais m'assurer que je ne suis pas tombé sur un homonyme.
2019-12-05 11_59_22-Window.png
Última edição por jpschuck em 06 dezembro 2019, 20:58, editado 1 vez no total.
Cordialement
Jean-Philippe

jlouismartin
jlouismartin
Mensagens: 11471
Bonjour,

Je lis "praeterlapso". Peut-être pour dire qu'il était aux alentours de 18 ans ? :roll:

A+
J.louis
------>>>>>  Par choix personnel, mes logiciels N'ACCEPTENT PAS les photos en pdf. Uniquement en jpeg.

jpschuck
jpschuck
Mensagens: 586
Árvore : Gráfico
Ver a árvore genealógica
jlouismartin Escreveu:
05 dezembro 2019, 16:34
Bonjour,

Je lis "praeterlapso". Peut-être pour dire qu'il était aux alentours de 18 ans ? :roll:

A+
J.louis
Je ne connaissais pas le mot. C'est sans doute ça.

Merci beaucoup
Cordialement
Jean-Philippe

demarbaixjose
male
Mensagens: 1674
Salut Jean -Louis,

Bien deviné ,mais il s'agit de Praeterlapsus qui est le participe parfait de praeterlabor (côtoyer)
==> 18 ans cotoyé, soit ' près de 18 ans'
@+
José

jpschuck
jpschuck
Mensagens: 586
Árvore : Gráfico
Ver a árvore genealógica
demarbaixjose Escreveu:
06 dezembro 2019, 17:54
Salut Jean -Louis,

Bien deviné ,mais il s'agit de Praeterlapsus qui est le participe parfait de praeterlabor (côtoyer)
==> 18 ans cotoyé, soit ' près de 18 ans'
@+
José
Merci pour cette précision.
"Environ 18 ans", ça reste quand même vague comme indication pour un jeune homme qui est sensé en avoir presque 21. Les parents et le curé devaient vraiment être fâchés avec les chiffres...
Cordialement
Jean-Philippe

jlouismartin
jlouismartin
Mensagens: 11471
demarbaixjose Escreveu:
06 dezembro 2019, 17:54
Salut Jean -Louis,

Bien deviné ,mais il s'agit de Praeterlapsus qui est le participe parfait de praeterlabor (côtoyer)
==> 18 ans cotoyé, soit ' près de 18 ans'
@+
José
Salut José,

J'ai bien pris le participe "praeterlapsus" qui, dans l'acte, est décliné en "praeterlapso". Pour accorder à anno, I presume .
A+
J.louis
------>>>>>  Par choix personnel, mes logiciels N'ACCEPTENT PAS les photos en pdf. Uniquement en jpeg.

demarbaixjose
male
Mensagens: 1674
Salut Jean-Louis,

Oui, nous avons ici une proposition decimo octavo anno praeterlapso qui est un complément de juvenis : ==> un jeune approximativement âgé de 18 ans.

Ce praeterlapsus m’a fait penser à quelques mémorables leçons de latin reçues d’un des meilleurs professeurs de mon adolescence. Partant par exemple du verbe déponent labor-labi, signifiant glisser,tomber, il comparait avec le verbe actif labo,labare (chanceler, vaciller) d’un sens proche et avec tous les dérivés du substantif labor,oris le travail . Ensuite il retournait au verbe labor et son participe lapsus en présentant les dérivés du mot: elapsus et elapsio,collapsus et collapsio,relapsus et relapsio,prolapsus et prolapsio, praelapsus et praeterlapsus ,beaucoup de mots passés dans le vocabulaire savant.Puis on passait aux dérivés en langue française comme «  laps » de temps ou le sinistre «  relaps » qui a jadis valu le bûcher à de malheureux hérétiques. Autant dire que ce prof n’a jamais été chahuté et qu’il était respecté de tous.Et la plupart de ses élèves ont bien réussi à l’université et pas rien que dans les filières littéraires.

@+
José

jlouismartin
jlouismartin
Mensagens: 11471
Salut José,

Merci pour ces explications et pour tes souvenirs. Puisqu'on y est, notre professeur de latin était excellent. Le seul "hic" était qu'il était aussi notre professeur de français et qu'il adorait nous faire réciter (chanter serait plus juste) "Mignonne, allons voir si la rose" et là ça bloquait pas mal. Si encore il y avait eu des voix féminines, mais la mixité n'existait pas encore :(
Nos lycées étant mitoyens, nous pouvions quand même apercevoir ces jeunes demoiselles lorsqu'elles faisaient "sport". Deo gratias

A+
J.louis
------>>>>>  Par choix personnel, mes logiciels N'ACCEPTENT PAS les photos en pdf. Uniquement en jpeg.

demarbaixjose
male
Mensagens: 1674
Salut Jean-Louis,

Souvenirs,souvenirs, pour nos ‘vies parallèles’ d’écolier Provençal et Belge: moi je n’ai connu que des classes mixtes sans le piment de la séparation des genres, nous n’étions séparés que pendant les cours de gymnastique, ce qui permettait aux filles de déclarer qu’elles ne voudraient pas participer aux jeux brutaux et idiots des garçons et aux garçons de répliquer:c’est jalousie et dépit, car nous sommes les plus forts.
Et notre prof de latin,nous faisait aussi scander les poésies classiques (Virgile,Horace &co) avec quelques passages qu’on connaissait par coeur:
Tityre tu patulae recubans sub tegmine fagi… ou
Maecenas atavis edite regibus ...
Il a cessé de le faire quand un de nos copains nous avait appris à chanter le Maecenas atavis sur un air d’opéra italien que nous avons entonné en choeur à la fin d’un cours.

Deo gratias

@+
José

Responder

Voltar para “Latin (paléographie et traduction)”