Bloqueado

Nom de famille des enfants abandonnés

chrisol
chrisol
Mensagens: 77
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Effectivement l'imagination des personnes qui recueillent les enfants trouvés est débordante. Il le fallait bien quand il fallait trouver des noms... différents pour des centaines d'enfants...
Pourtant, en regardant bien, ce "nom" peut donner un élément sur l'enfant (ses vêtements, son apparence...). "Guidon", à l'époque, pouvait signifier aussi "étendard". ("Petit pavillon national, triangulaire ou à deux pointes, hissé en tête de mât d'un navire et servant d'insigne de commandement. Petit étendard en usage dans l'armée d'Ancien Régime ; officier qui portait cet étendard"- Dictionnaire Larousse)).
L'enfan,t était peut être enroulé dans un tissu rappelant un drapeau?
Mais avez-vous contacté les associations généalogiques belges, car elles ont beaucoup travaillé sur les enfants trouvés à Namur en particulier.

dbassanobarat
female
Mensagens: 1332
Árvore : Gráfico
Ver a árvore genealógica
@Chrisol:
Dans la liste que vous donnez, le nom Zozime est celui d'un prénom et d'un saint: Saint Zosime, qui veut dire vigoureux en grec, et qui est aussi un saint dans l'église orthodoxe (comme catholique romaine) . Il y a le starets Zozima qui joue un rôle très important dans les frères Karamazov, je pense que les religieuses avaient donné un prénom de "l'ordinaire des saints" qui circulait dans tous les missels !

Moi j'ai une arrière grand mère nommée Hersilie Ephren enfant trouvée dans les hautes Pyrénées: le prénom est celui de l'épouse de Romulus, la Sabine qui s'est interposée entre Romains et Sabins avec son bébé, et le nom celui d'un personnage biblique mais aussi d'un saint oriental syrien .

Cela avait l'air d'être à la mode les saints orientaux dans ces cas d'enfant trouvés..
Cordialement
Dominique

chrisol
chrisol
Mensagens: 77
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Merci Dominique pour ces informations.
Je ne connaissais pas "l'ordinaire des Saints". J'étais allée chercher des listes de Saints courants au XVIIème et XIXème siècles.... et effectivement, certains "noms" me sont apparus plus compréhensibles....
Je viens de comprendre aussi, grâce au prof d'histoire de ma petite fille à qui j'avais passé mon étude, que certains noms sont tout simplement des anagrammes.... Ce qui, d'ailleurs, est assez intéressant sur l'état d'esprit des religieuses auxquelles j'ai essayé d'en savoir plus.
En tout cas j'en ai profité pour lire votre présentation de votre arbre : je l'apprécie beaucoup
Cordialement
Solange

novice
female
Mensagens: 773
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Bonjour,
En dépouillant les actes de décès de 1750 à 1792 de la paroisse Guiron et hôpital de Bazas (Gironde), j'ai trouvé une Marie LÉGLISE, servante de l'hôpital décédée à l'âge de 70 ans . Elle avait été trouvée à la porte de l'église du dit hôpital d'où son nom .
Le patronyme LÉGLISE est courant en Gironde
Cordialement
Marcelle

chrisol
chrisol
Mensagens: 77
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Oui, tout à fait d'accord avec vous LEGLISE est un patronyme courant en Gironde et Lot et Garonne . Cette Marie LEGLISE, abandonnée à la porte de l'église au XVIIIème siècle, n'aurait par contre pas eu ce "nom" après la création de l'état civil. E3n effet, il était explicitement écrit que les officiers d'état civil devaient veiller à ce que le "nom" donné aux enfants trouvés(c'est à dire vraiment abandonnés) ne soit pas celui d'un patronyme en usage localement.

brown60
male
Mensagens: 128
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Voici l'exemple de mon aïeul (retranscription de l'acte de naissance):

L'an 1848, le trois décembre à midi, par devant nous Constant Merlaud, quatrième membre du conseil municipal, remplissant à défaut de maire et d'adjoint et pour les premiers, deuxièmes et troisième conseillés municipaux empêchés, la fonction d'officier de l'état civil de la commune de Napoléon, est comparu Marie Soulier, âgée de quarante trois ans, infirmière à l'hôpital de cette ville qui avait déclaré qu'au jour d'hier à neuf heures du soir, il a été trouvé dans la crèche dudit hospice, un enfant tel qu'elle nous le présente, vêtu d'une couche en guenilles, une chemise en toile garnie de mousseline.
une brassière en laine tricotée et un toquet (*) en indienne. Après avoir visité l'enfant, nous avons reconnu qu'il était du sexe masculin, qu'il paraissait naissance et qu'il n'avait sur lui ni sur ses vêtements aucune marque distinctive. De suite nous l'avons inscrit sous les nom et prénom de Maron Vincent et avons ordonné qu'il fut remis à la commission administrative de l'hospice de cette ville. De quoi nous avons acte en présence des sieurs Jacques MARON âgé de quarante neuf ans, de François KIOLI âgé de quarante quatre ans, les deux infirmiers audit hospice y demeurant.
et après leur avoir donné lecture du contenu au présent procès verbal, nous l'avons signé, la déclarante et les témoins ayant déclaré ne savoir signer de ce enquis

nikitas13
nikitas13
Mensagens: 9
Árvore : Gráfico
Ver a árvore genealógica
Bonjour et merci pas avance de votre aide . La personne qui me pose probleme à ce jour c'est CORDOU ANDRE né ? marié le 11 aout 1841 à AURIBEAU ( alpes de haute provence ) avec BOUDOIR MARIE FELICITE née le 12 decembre 1822 à AURIBEAU DECES LE 4 DECEMBRE 1878 à MARSEILLE . CORDOU ANDRE est decedé le 21 avril 1893 à MARSEILLE à l'age de 80 ans (noté né à sisteron ). Il doit est né entre 1812 et 1813 ? sur l'acte de mariage il est noté né dans la cor..... ou saint geniées dromont je supose saint geniez de dromon ( alpes de hautes provence ) en son propre nom auqu'un nom de parent est mentionné . Je pense qu'il a été abandonné ! Quelle demarche dois je entreprendre ? car tes dur de faire les recherches sur internet ! Merci de votre aide .

bricor
bricor
Modératrice bénévole
Mensagens: 19793
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
nikitas13 Escreveu:
17 outubro 2019, 22:45
Bonjour et merci pas avance de votre aide . La personne qui me pose probleme à ce jour c'est CORDOU ANDRE né ? marié le 11 aout 1841 à AURIBEAU ( alpes de haute provence ) avec BOUDOIR MARIE FELICITE née le 12 decembre 1822 à AURIBEAU DECES LE 4 DECEMBRE 1878 à MARSEILLE . CORDOU ANDRE est decedé le 21 avril 1893 à MARSEILLE à l'age de 80 ans (noté né à sisteron ). Il doit est né entre 1812 et 1813 ? sur l'acte de mariage il est noté né dans la cor..... ou saint geniées dromont je supose saint geniez de dromon ( alpes de hautes provence ) en son propre nom auqu'un nom de parent est mentionné . Je pense qu'il a été abandonné ! Quelle demarche dois je entreprendre ? car tes dur de faire les recherches sur internet ! Merci de votre aide .
Bonjour nikitas13,

Hier, vous avez posté ici et j'ai déplacé votre message en créant un nouveau fil ici :

https://www.geneanet.org/forum/viewtopi ... 8#p1593438

Ne vous greffez pas sur un ancien fil

Je ferme ce fil pour éviter une dispersion des réponses et je sépare les messages qui se sont greffés et n'ont jamais eu de réponses.

Merci de votre compréhension.

Brigitte
Modératrice bénévole sans lien de subordination avec généanet.

Questions fréquentes
http://www.geneanet.org/forum/?topic=574496.0
________________________________________________________________
"A l'an que vèn, e se sian pas mai que siguen pas mens"

Bloqueado

Voltar para “Abandon et adoption”