Responder

Jugement d'adoption - 1946

lyonnais92
male
Mensagens: 2305
Árvore : Gráfico
Ver a árvore genealógica
Bonjour,

oui, à défaut d'un "fichier client", fournir des dates est une bonne idée (en faisant la distinction entre ceux que vous avez et les autres.

Il y a des risques que l'étude fasse payer les recherches.

Voyez avec la CNAOP si elle peut faire des choses pour vous sur ce sujet.

Cordialement.

lolitalola
female
Mensagens: 20
Árvore : Gráfico
Ver a árvore genealógica
Bonjour,

Ca y est, j'ai contacté le CNAOP afin de voir ce qu'il peut faire auprès de l'étude, et à défaut de possibilités, je me chargerai personnellement de les interroger (tant pis s'ils font payer, mon père compte plus que tout.)

J'ai également relancé les AD à son nom, et envoyé un courrier au Tribunal, au cas où (toujours au nom de mon père).

Je remonte doucement la piste de Marie Audabram et de son frère Casimir.
J'ai demandé à un site de bénévoles s'ils pouvaient vérifier si Marie avait fait une déclaration de succession, dans l'espoir de connaître ses descendants.
Casimir en tout cas, était toujours présent à Paris en 1936 et il a eu un fils Jules en 1899 à Ste-Colombe-sur-l'Hers (lui-même marié en Gironde.) J'ai l'espoir qu'il ait eu des enfants à son tour, qui pouvaient vivre non loin de leur grand-père, ou au moins avoir séjourné à Paris un temps.

Je vous tiendrai informé des suites, encore merci pour tout !

Lalie

lolitalola
female
Mensagens: 20
Árvore : Gráfico
Ver a árvore genealógica
Bonjour,

J'ai quelques nouvelles, mais hélas non concluantes.
- Le CNAOP a bien contacté l'étude Morel d'Arleux voilà bientôt 15 jours, nous sommes en attente d'une réponse.
- Le Tribunal m'a confirmé que le jugement d'adoption de mon père se trouvait aux AD.
- Mais nous avons contacté ces dernières, au nom de mon père comme suite à vos conseils, prenant soin d'indiquer qu'il souhaitait la version non tronquée du jugement (nous leur avons même joint le document que nous possédions, celui avec les pointillés, afin de montrer les passages manquants que nous souhaiterions pouvoir compléter.)
Elles ont répondu "qu'en effet, elles disposaient du document intitulé Jugement d'adoption" et nous invitaient à régler les frais utiles. Une fois le virement effectué, elles ne nous ont une fois de plus communiqué que le jugement censuré que nous possédions déjà, comme nous le leur avions pourtant indiqué.

Il ne me reste plus que l'espoir que l'étude retrouve ce document ou tout autre pouvant nous en apprendre davantage sur les origines de mon père, mais je trouve étrange qu'on ne retrouve pas la version non censurée de ce document. Est-il possible que ça soit les AD qui refusent de le communiquer, ou plus probable qu'elles ne le retrouvent simplement pas ? Dans le premier cas, mon père n'a-t-il vraiment aucun recours ? Dans le second, comment est-il possible que cette version intégrale ait disparu?

En vous remerciant par avance de votre réponse.
Respectueusement,

Lalie

Responder

Voltar para “Archives judiciaires”