Responder

Epidémie locale en 1692 ?

portnawak
portnawak
Mensagens: 81
Árvore : Gráfico
Ver a árvore genealógica
Je suis tombée sur une recrudescence de décès à Flayosc dans le Var en 1692. A partir de fin juin jusqu'à la fin de l'année 1692 j'ai compté environ 55 décès d'enfants, la plupart de moins de trois ans, pour 25 décès d'adultes, bien au dessus des nombres habituels pour ce village. Certaines pages du registre n'ont même quasiment que des décès, parfois plusieurs par jour.

Malheureusement la cause des décès n'est pas indiquée (dans ce village autour de 1627 les décès par "vérole" avaient été marqués mais c'est assez inhabituel), je suppose qu'une épidémie a sévi à cette période mais ça semble passer entre les grandes périodes recensées sur les sites que j'ai trouvé. Est-ce que ça pourrait être un foyer localisé ?

psaliou
psaliou
Mensagens: 9516
Árvore : Gráfico
Ver a árvore genealógica
Bonjour,

Vous parlez de ce village mais avez-vous sondé d'autres villages, d'autres régions pour la même période?

Peut-être pas d'épidémie mais une météo très particulière qui peut engendrer, par exemple, une disette et toutes ses conséquences sur la mortalité des plus faibles.
https://www.prevision-meteo.ch/almanach/1692

Vincent Huck 22 Juillet 2012 Almanach
Hiver 1692: Hiver très froid, glacial, neigeux
Janvier 1692: Neiges abondantes en Seine et Loire
Février 1692: Neiges abondantes dans le Centre et le Nord
Printemps 1692: Très froid
24 avril 1692: Très froid, « à peine une feuille sur les arbres »
Mai 1692: Gel des vignes
9 mai 1692: Pas plus de 9.6° à Paris
Eté 1692: Eté pourri, glacé et très pluvieuxsaisons « renversées »
22 juin 1692: Gros orage près de Ribeauvillé
Iuillet 1692: Pluies continuelles dans le Nord, et l’Est
6 août 1692:Le Furan déborde à St-Etienne
Automne 1692:Froid et humide, vendange le 12 novembre !
Septembre 1692: Pluies abondantes dans le Nord
14 septembre 1692: Max. 11.4° à Paris
11 octobre 1692: Max. 4.2° et neige à Paris !
18 octobre 1692: Le gel anéantit le peu de blé qui reste, grappes gelées avantmaturité
27 octobre 1692: 15 cm de neige à Paris !
Novembre 1692: Glacial dans l’Ouest


Je regarde dans les registres de Bretagne....La "Grande famine", c'est en 93-94 mais les périodes précédentes étaient aussi difficiles.
Kenavo,
Pierre

psaliou
psaliou
Mensagens: 9516
Árvore : Gráfico
Ver a árvore genealógica
Un doc intéressant: http://geneactinsolites.free.fr/famine%201693%201694.htm
1692 enregistre déjà une forte progression par rapport aux années précédentes.

Il semble que la Bretagne ait moins souffert de ces dérèglements climatiques hormis quelques événements exceptionnels plus ponctuels.... le Gulf-stream?
Kenavo,
Pierre

portnawak
portnawak
Mensagens: 81
Árvore : Gráfico
Ver a árvore genealógica
psaliou Escreveu:
03 maio 2019, 14:12
Bonjour,

Vous parlez de ce village mais avez-vous sondé d'autres villages, d'autres régions pour la même période?

Je viens de regarder et bizarrement les autres villes et villages autour ne présentent pas d'augmentation particulière des décès sur la même période, ce qui rend peu probable une épidémie si localisée.
J'en suis à présent à me demander si ce n'est pas juste que le vicaire s'est mis à noter les décès d'enfants en bas âge qu'il ne notait pas avant.

bricor
bricor
Modératrice bénévole
Mensagens: 20841
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Bonsoir,

Il n'y a rien de signalé dans le Sud :

http://angeneasn.free.fr/epidemies.htm

Question à poser aux spécialistes du Var :

RacinesVaroises-subscribe@yahoogroupes.fr

Cordialement

Brigitte
Modératrice bénévole sans lien de subordination avec généanet.

Questions fréquentes
http://www.geneanet.org/forum/?topic=574496.0
________________________________________________________________
"A l'an que vèn, e se sian pas mai que siguen pas mens"

portnawak
portnawak
Mensagens: 81
Árvore : Gráfico
Ver a árvore genealógica
Je pense que je me suis encore précipitée sur des conclusions devant mes "découvertes". Merci pour le lien.

nbernad
nbernad
Mensagens: 5096
1691 Louis XIV, dans un édit d’octobre 1691, crée les Offices de Greffiers, gardes et conservateurs des registres de mariages, baptêmes et sépultures, chargés de gérer les archives en recevant chaque année (avant le 15 février) une copie (la grosse) du registre paroissial.
Les Greffiers sont habilités à délivrer des extraits des actes mentionnés dans ces registres.

1692 Par Déclaration royale du 16 février 1692, il devient obligatoire de mentionner les dispenses de mariage et les publications de bans ou leurs dispenses, avec leurs dates d'insinuation dans les actes de mariage.


La réponse est peut-être dans l'édit de 1691

Louis XIV invente les Offices de Greffiers qui viennent en concurrence avec les actes de catholicité

Les greffiers imposent leurs règles, les curés doivent tenir les BMS en double exemplaire et en fournir un aux greffiers nouvellement nommés sous peine d'être gravement sanctionnés
Ils se mettent donc à saisir des actes qu'ils n'enregistraient pas toujours auparavant, les décès de bébés ou jeunes enfants

Mais ça n'a pas duré; les greffiers ont monopolisé l'Etat-Civil; leurs abus et gabégie expliquent aussi l'absence récurrente dans certains départements des registres jusqu'à pratiquement 1737

Louis XV s'en mêle:

1736: Dans sa Déclaration royale du 9 avril 1736, le roi Louis XV oblige la tenue des registres en double exemplaire, l'inscription de la date de naissance sur l'acte de baptême en mentionnant l'identité des parents et des parrains et marraines, l'inscription des noms, âges, qualités, domiciles et de la parenté éventuelle des conjoints sur l'acte de mariage, la mention du consentement des parents des époux, l'inscription de la date de décès, du nom et la qualité du défunt sur l'acte de sépulture.
Il est également obligatoire d'enregistrer les ondoiements.
Des actes de sépulture doivent être établis pour les enfants morts en bas âge.
Les deux registres ont un caractère authentique et font foi en justice. Ils sont donc signés tous les deux par les parties.
Il ne doit plus y avoir de blanc entre les actes.
Le fait de ne pas savoir signer doit être mentionné.
En cas de mort violente, l'inhumation n'est possible que sur l'ordonnance d'un lieutenant criminel ou autre premier officier au criminel.
Le dépôt, dans les 6 semaines qui suivent la fin de l'année, des registres au greffe est également confirmé.
Nadine

"Si la vie est éphémère, le fait d'avoir vécu une vie éphémère est un fait éternel. ": Vladimir JANKELEVITCH

"Mariage de jeune homme avec jeune fille est de Dieu, mariage de jeune homme avec vieille femme est de rien, mariage de vieillard avec jeune fille est du diable" Proverbe

pauvert
pauvert
Modérateur bénévole
Mensagens: 5644
Árvore : Gráfico
Ver a árvore genealógica
portnawak Escreveu:
03 maio 2019, 13:20
Je suis tombée sur une recrudescence de décès à Flayosc dans le Var en 1692. A partir de fin juin jusqu'à la fin de l'année 1692 j'ai compté environ 55 décès d'enfants, la plupart de moins de trois ans, pour 25 décès d'adultes, bien au dessus des nombres habituels pour ce village. Certaines pages du registre n'ont même quasiment que des décès, parfois plusieurs par jour.

Malheureusement la cause des décès n'est pas indiquée (dans ce village autour de 1627 les décès par "vérole" avaient été marqués mais c'est assez inhabituel), je suppose qu'une épidémie a sévi à cette période mais ça semble passer entre les grandes périodes recensées sur les sites que j'ai trouvé. Est-ce que ça pourrait être un foyer localisé ?
Il m'est arrivé de tomber sur ce genre de chose. C'est intrigant mais je pense qu'il ne faut y voir qu'une épidémie locale.
Je ne réponds pas aux sollicitations par messagerie concernant la modération, merci.
-----------------------------
MERCI DE PASSER VOS DEMANDES EN -RESOLU- LORSQU'ELLES LE SONT AVEC LE PETIT CRAYON A DROITE DU TITRE DE VOTRE DISCUSSION

Responder

Voltar para “Catastrophes et calamités”