Responder

de PETERSDORFF seigneurs de Genay

broisseau
broisseau
Mensagens: 141
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Bonjour,
Jean de PETERSDORFF noble protestant est arrivé du Palatinat en 1625 dans la suite de la princesse Amélie d'ORANGE NASSAU et Frédéric Casimir de LANDSBERG son mari, qui s'installent au château de Montfort.
En 1646, Jean de PETERSDORFF acquiert de la princesse, pour 2875 écus, la seigneurie de Genay, détachée de celle de Montfort. Son fils Jacques de PETERSDORFF la revendra en 1676 à François de CHOISEUL.

Dans les registres de catholicité de Genay on trouve des membres de cette famille comme parrain ou marraine :
En 1636 (vue 19/619) deux fois : Marie de FRESPONT femme de Jean de PETERSDORFF, marraine.
En 1661 (vue 84/619) : Jacques de PETERSDORFF, parrain.
En 1668 (vue 93/619) : idem.

Cette famille a donc abjuré la RPR à un moment où un autre.
Qui aurait des informations sur ce sujet ?

Cordialement,
Robert

PS : A noter les conflits et procès entre Jean de PETERSDORFF et Michel MAILLOT curé de Genay, qui tenait de temps immémoriaux le titre de "vicomte des bois de Genay".

echizelle
echizelle
Mensagens: 13916
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Bonjour Robert,

Les baptêmes cités sont datés après l'Edit de Nantes et avant la révocation de cet édit.
Jean de PETERSDORFF n'aurait-il pas pu être parrain à cette époque même sans être converti ?
Un seul parrain de la religion catholique est suffisant actuellement. Pourquoi
pas une situation semblable à cette époque avant la Révocation de l'Edit de Nantes ?
Jean de PETERSDORFF était quand même une personne de haut rang .

Il me semble que le baptême protestant était reconnu par la religion catholique et que les
personnes qui se convertissaient au catholicisme à partir de la Religion Réformée n'étaient
pas baptisées à nouveau dans la religion catholique.

Il n'y a donc peut-être pas eu de conversion de Jean de PETERSDORFF.
Ces questions d'histoire religieuse sont toujours assez difficile à éclairicir ;)

Cordialement
Edith

broisseau
broisseau
Mensagens: 141
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Bonjour Edith,

Et merci pour ces éclaircissements.
J'avais juste trouvé que pour être parrain "catholique", il fallait être "baptisé", et j'en avais déduit "être catholique"...

Cordialement,
Robert

cberaud
female
Mensagens: 934
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Bonjour Edith et Robert

Baptisé ne veut pas dire "catholique", les "protestants" baptisent et depuis longtemps.
Pour preuve ce registre de l'église réformée de Meyrueis (Lozère) en 1668.

http://archives.lozere.fr/ark:/24967/vta23b655118c52b6d2/daogrp/0/layout:table/idsearch:RECH_63e248d6ea795a472b85d4476a7953b7#id:500362781?gallery=true&brightness=100.00&contrast=100.00¢er=1881.616,-902.201&zoom=9&rotation=0.000

la différence est subtile dans la rédaction : Curé (procuré) ou pasteur (j'ai trouvé aussi Ministre de l'église).

L'époque que vous évoquez est certainement différente mais aujourd'hui le seul document qui semble faire foi et être demandé dans un sens ou l'autre est l'acte de baptême. Je suis marié à l'église catholique avec un protestant et mon fils baptisé à l'église catholique a une marraine protestante (et un parrain catho). Je me souviens que le prêtre nous a demandé un acte de baptême pour chacun. Que ce soit pour le mariage ou pour le baptême de mon fils.

Comme le dit Edith : les questions d'histoire religieuse sont toujours assez difficile à éclaircir.
Ce sont des temps autres et il avait peut-être parfois des dérogations ou des passe-droit compte tenu du rang des impliqués.

Bonne après midi
Si vous aimez vos morts, faites leur confiance au point d’aimer leur silence.
Amélie NOTHOMB

pelisson
pelisson
Mensagens: 1915
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Bonjour,
Après quelques lectures, je pense qu'un protestant pouvait être témoin mais pas parrain lors d'un baptême. En effet, le parrain doit répondre à la question "croyez vous en la sainte Eglise catholique et romaine ?", ce qui est embêtant.
On trouve parfois dans les registres paroissiaux des abjurations du protestantisme, à la suite (vu dans la Drôme par exemple). Avez vous vérifié qu'il n'y en avait pas ?
Dans certaines AD, on peut trouver une liste de ces abjurations :
https://fr.geneawiki.com/index.php/G%C3%A9n%C3%A9alogie_protestante
Bonne recherche
Pelisson

md8491
md8491
Mensagens: 3223
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Bonjour,

Il y a une possibilité supplémentaire : au premier baptême, c'est la femme de Jean qui est marraine. Pourrait-il s'agir d'un couple "mixte" : lui protestant, elle catholique (j'ai un couple d'ancêtres dans ce cas, au XVIIe siècle, dont les enfants ont reçu le baptême catholique) ? Là aussi, on ne peut en être sûr.

Cordialement.
M

cberaud
female
Mensagens: 934
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
pelisson Escreveu:
12 maio 2019, 13:34
En effet, le parrain doit répondre à la question "croyez vous en la sainte Eglise catholique et romaine ?", ce qui est embêtant.
Si j'en crois ce site (conférence des évêques de France)

https://catechese.catholique.fr/outils/conference-contribution/672-la-profession-de-foi-baptismale/

C'est le parrain qui répond......mais au nom du baptisé.
Si vous aimez vos morts, faites leur confiance au point d’aimer leur silence.
Amélie NOTHOMB

broisseau
broisseau
Mensagens: 141
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Bonjour,

Et merci à tous.
Effectivement, je vais tenter de confirmer si l'épouse de Jean de PETERSDORFF était catholique ou protestante.

Cordialement,
Robert

echizelle
echizelle
Mensagens: 13916
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Re,

Trouvé sur ce site une remarque qui irait dans le sens de ce que j'avais supposé pour la possibilité d'un parrain
protestant https://www.lhistoire.fr/l%C3%A9dit-de-nantes-est-il-vraiment-un-%C3%A9dit-de-tol%C3%A9rance

Le choix des parrains et des marraines, si important dans la société d'Ancien Régime, transgresse aussi assez fréquemment la frontière entre religions

Je ne connais pas la fiabilité de ce site et il n'y a pas d'exemples proposés :(

Cordialement
Edith

broisseau
broisseau
Mensagens: 141
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Bonjour,

Merci Edith.
Il semble effectivement qu'il y ait eu une "mixité".
Et comme si ce n'était pas assez compliqué, les protagonistes changent de temps en temps de religion....

A noter que les deux princes protestants (convertis) cités dans cet article sont les beaux-frères de la princesse Amélie d'Orange Nassau :
Henri de la Tour d'Auvergne, duc de Bouillon épouse Maria Elisabeth d'Orange Nassau.
Son cousin Claude de la Trémoïlle épouse Charlotte Branbantina d'Orange Nassau.

Cordialement,
Robert

Responder

Voltar para “Côte d'Or (21)”