Responder

Nicolas TREHEUX, porte-chaise d'affaires de la reine Marie Thérèse d'Autriche

bretoncreole
male
Mensagens: 488
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Bonjour,

Je cherche à relier Nicolas TREHEUX, porte-chaise d'affaires de Marie Thérèse d'Autriche, à la famille TREHEUX dont je descends.

http://catalogue.drouot.com/pdf/piasa/livres/14102008/piasabodin-141008-BD.pdf?id=2300&cp=75

334. MARIE-THéRèSE D’AUTRICHE (1638-1683) Reine de France, épouse de Louis XIV. P.S., Versailles 15 mai 1683 ; contresignée par Berryer ; vélin in plano. 300/400 lettres pour la charge de son porte-chaise d’affaires ordinaire en faveur de Nicolas Treheux , en survivance de son père… rare .

En survivance de son père.

Mon ancêtre Marin TREHEUX (? - 1711) a été garçon ordinaire de la chambre et cabinet de Marie Thérèse d'Autriche puis de Louis XIV. Son frère Estienne TREHEUX (Triel-sur-Seine 1651 - Saint-Germain-en-Laye 1717) était également au service de la reine. Ce dernier était gendre de Julien ARNOU(LT), maréchal des valets de chambre de la reine. Un autre frère, Jean Louis TREHEUX (Triel-sur-Seine 1654), était grand valet de pied de la reine. Leur frère aîné, Louis TREHEUX (1641-1711) était garde des plaisirs de Louis XIV.

Ils sont fils de Vincent TREHEUX (1612-1693), notaire, bourgeois de Triel-sur-Seine, et de Marie MICHEL. Les parrain et marraine de leur fils Estienne sont Estienne ANSELIN, écuyer, nourrissier du Roy, de la paroisse de Montesson, et Marie DE LA BOURDE, nourrice de Monsieur frère unique du Roy.

Je n'ai pas de renseignements sur Nicolas TREHEUX.

Sur sa fonction :

http://versaillesblog.blogspot.com/2008/09/les-commodits-versailles-sous-lancien.html

"Sous Louis XIV, il avait acquis sa place 20.000 livres pour laquelle lui succédera son fils. Son salaire s'élevait à 600 livres, ni nourri, ni blanchi. Son rôle consistait à dissimuler les selles royales."

Cordialement

D. Q.

bretoncreole
male
Mensagens: 488
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Marie BOURDE, la nourrice de Philippe d'Orléans, qui est marraine d'Estienne TREHEUX, était épouse de Jean HAMARD.

La famille a des liens avec Triel.

Marie BOURDE y aurait été baptisée le 10 septembre 1615 (acte pas encore repéré).

Son père, Absalon BOURDE, était boucher à Triel. Il y est décédé en 1659 et inhumé le 4 juin.

https://archives.yvelines.fr/ark:/36937/s0053e219664d80d/53e2196709964

Sa mère, Marie LE TELLIER, y était morte en 1653.

https://archives.yvelines.fr/ark:/36937/s0053dfd53281973/53dfd534f27c8

Jean HAMARD est dit né en 1608 à Triel.

Ce doit être Jehan HAMART, fils de Jean HAMART et de Philippe BOUCHER, baptisé le 9 avril 1608.

Marie MICHEL, épouse de Vincent TREHEUX, était fille de Nicolas MICHEL et de Marie/Marine BOUCHER

Il y a peut-être une parenté par les BOUCHER.

Philippe BOUCHER est décédée en 1662 à l'âge d'environ 95 ans.

https://archives.yvelines.fr/ark:/36937/s0053e219664d80d/53e2196714ade

mais j'ai un petit doute car je me demande si le prêtre aurait omis de préciser qu'elle était mère de Jean HAMARD, lequel est encore en vie.

Décédé à Paris en 1663, Jean HAMARD est enterré à Triel.

https://archives.yvelines.fr/ark:/36937/s0053e219664d80d/53e2196716288

Marie BOURDE est morte en 1662.

https://archives.yvelines.fr/ark:/36937/s0053e219664d80d/53e2196713334

Estienne ANCELIN (vers 1605-1668) était époux de Perette DUFOUR (vers 1615-1688), nourrice de Louis XIV puis femme de chambre d'Anne d'Autriche puis de Marie Thérèse d'Autriche.

Je suppose que les relations des TREHEUX avec Marie BOURDE, expliquent qu'ils aient commencé à servir la famille royale.

Je me demande comment Vincent TREHEUX a pu acheter ces charges à ses fils.

Responder

Voltar para “Yvelines (78)”