Qualques Escande sans lignée

michelescande
male
Mensagens: 23
Árvore : Gráfico
Ver a árvore genealógica
Bonjour,

Au travers de mes recherches j'ai trouvé des Escande isolés que je n'ai pas réussi à rattacher d'autan qu'ils vivaient entre le 13 ème et le 16 ème siècle. Dans la mesure où à l'époque il n'y a pas de département et que la famille est à cheval sur le Tarn et l'Hérault je poste sur les deux topics afin que plus de personnes puissent en profiter. Avant 1450 le nom est souvent orthographié en latin "Scandii".

1281- Raymond Escande clericus de Saissac. Propriétaire à Saissac.

1316- Raymond Escande de Saissac (le même ? un fils ? à l'époque le célibat des prêtres n'est pas vraiment enraciné l'obligation ne datant que de 1123, un neveu ? ) car il es donné comme Consol (consul-maire) achète 1/3 de moulin à St Denis (proche de Saissac) et une prise d'eau sur l'Alzau ou Alzeau (ruisseau qui coule sur le versant sud de la Montagne Noire Il descendra jusqu'à Montolieu, le «village du livre», où il rejoindra un autre ruisseau appelé La Dure).

1317- Pierre Escande dont la mention est faites à cette date devient Consol (Consul-Maire) de Saissac en 1321 (frère/fils/parents d’avec le précédent ?)

1428- les 2 moulin de Saint Denis (de très bon rapport) entrent dans le giron du Roi de France suite à une demande de la communauté de Saint-Denis (proche de Saissac). Il est possible que cette demande ai pour but d'éviter que ces deux moulins soient accaparés par un seigneur ou un clerc un peu trop avide. Certes la commune devra verser une "redevance" au représentant du roi mais gardera le bénéfice des moulins et un large retour.

1457- Georges Escande qui est charbonnier, achète des bois et terres en forêt de Lacaune. 0 cette époque encore le métier de charbonnier qui consiste à faire du charbon de bois est un métier très technique qui permet de produire (avant découverte tardive de la houille et plus tard du charbon) un combustible permettant de dépasser les 1000 degrés indispensable pour la production du métal des armes et armures et permet la double trempe récemment découverte.

1459- Pierre Escande (charbonnier) reçoit Bail à fief de 1/8 de Saint Front de Lémance (proche de Villeneuve sur lot dpt 47) du côté de Blanquefort une zone boisée et escarpée.

1590- Un Escande est cité dans un acte précisant qu'il vient du massage (soit une ferme ou mas) d'Escande. Ce massage existe toujours sous la forme du hameau de Escande quand on arrive par la route de La Salvetat et constitue le premier lieu habité du Tarn juste à la "frontière" entre Tarn et Hérault.

Il semble que ces Escande sont ceux dont descendraient à la fois les Escande de Saint Front mais Aussi de Lacaune/la salvetat. N'hésitez pas a apporter des précision et autres commentaires que vous trouverez utile d'apporter. D'avance merci.

Voltar para “Hérault (34)”