Responder

Recherche habitante St Pierre de 1841 à 1882

bretoncreole
male
Mensagens: 211
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Marie Eugénie en 1849 avec une très précieuse mention marginale

http://anom.archivesnationales.culture.gouv.fr/caomec2/osd.php?territoire=MARTINIQUE&commune=SAINT-PIERRE&annee=1849&typeacte=AC_NA

Vue 278

Reconnaissance par la demoiselle Marie Sophie DESRAVINIERES, 53 ans, sans profession, de ses deux enfants, Sophie Denise DOMAL et Auguste.

http://anom.archivesnationales.culture.gouv.fr/caomec2/osd.php?territoire=MARTINIQUE&commune=SAINT-PIERRE&annee=1859

Vue 703

Auguste, commis de négociant, est domicilié à Paris.

bretoncreole
male
Mensagens: 211
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Auguste DESRAVINIERES se marie à Paris (11e arrondissement) le 28 avril 1860. Sa mère est en vie en Martinique.

Il épouse Hortense LASNIER, lingère.

Un fils Jules décédé à Paris le 22 août 1864 (11e arrondissement), à l'âge de 3 mois. Il était né le 23 mat 1864.

Marie Sophie DESRAVINIERES est morte à Paris (9e arrondissement), le 21 octobre 1893. Elle avait 87 ans et était native de Saint-Pierre. Fille de père et mère dont les noms ne nous sont pas connus.

bretoncreole
male
Mensagens: 211
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Décès en 1865 de Louis Emile DESRAVINIERES, fils de Sophie Denise

http://anom.archivesnationales.culture.gouv.fr/caomec2/osd.php?territoire=MARTINIQUE&commune=SAINT-PIERRE&annee=1865

Vue 475

Naissance vue 300


bretoncreole
male
Mensagens: 211
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Base Saint-Pierre 1902

RÉSULTATS DE VOTRE RECHERCHE


Patronyme : DESRAVINIÈRES
Prénom : Eugénie
Type : A
Informations : concubine de Louis Albert MONTLOUIS*mère naturelle de Marie Louise Albertine MONTLOUIS
Lieu de conservation:
Fonds :
Carton :
Dossier ou numéro d'acte:
Type de document : courriel
Date : 26/12/2012
Organisme ou personne ayant communiqué les informations : Alex BOURDON


sandrinegilles
female
Mensagens: 40
Árvore : Gráfico
Ver a árvore genealógica
Bonjour BretonCréole,

Quand je vois toutes les infos que vous venez de trouver, je suis très impressionnée et je me demande: pourriez-vous svp m’aider également dans mes recherches ? Je suis bloquée aux actes d’individualité de mes ancêtres esclaves et je ne sais plus où chercher...

Merci et bonne journée,

Sandrine

bretoncreole
male
Mensagens: 211
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Bonjour,

Je crains qu'il n'y a pas grand chose à faire, à part vérifier si des registres des esclaves ou des registres matricules de Fort-de-France ont été conservés. Les actes d'individualité de vos ancêtres ne mentionnent pas le nom de leurs maîtres ou d'une habitation.

https://www.archivesportaleurope.net/ead-display/-/ead/pl/aicode/FR-SIAF/type/sg/id/FRDAF_esclavage001/unitid/FR+AD972+_SLASH_+2+E

2 E 10/48-50. Fort-Royal. — Population esclave : naissances, décès, 1841, 1847-1848.



porteljj
porteljj
Mensagens: 16
Árvore : Gráfico
Ver a árvore genealógica
Merci a "bretoncreole" (Mr Quénéhervé je suppose) pour nous avoir remis si souvent sur les bons rails et nous avoir permis de continuer les recherches sur nos origines martiniquaises, quand nous faisions parfois face au découragement devant les nombreux obstacles: registres d'esclavage incomplets ou perdus, archives de Saint-Pierre disparues, registres illisibles ou parcellaires, etc...
Merci donc à vous de rester notre "vigie" et d'accompagner (avec tous vos autres collègues "experts" de GHC aux connaissances et ressources si précieuses) , nos pas balbutiants de "généa-nautes" amateurs et débutants, parfois (souvent ?) désemparés devant la difficulté de trouver les bonnes pistes et les sources qui permettraient de débloquer telle ou telle énigme.

buhotmarc
buhotmarc
Modératrice bénévole
Mensagens: 34285
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
@ sandrinegiles,

Il faut cliquer sur "répondre", le "!" ne sert qu'à rapporter des messages indésirables et n'est vu que par les modérateurs.
Je fais la copie de ce que adressiez à "bretoncreole" :

"Je vous remercie de votre réponse, c’est malheureusement celle à laquelle je m’attendais.
Je vais consulter le lien que vous m’avez gentiment envoyé.
Bonne journée,

Sandrine
"

Cordialement
Monique
Modératrice bénévole, sans lien de subordination avec geneanet
------------------
Bouton (sous l'identifiant)  AIDE

sandrinegilles
female
Mensagens: 40
Árvore : Gráfico
Ver a árvore genealógica
Merci !

Fausse manip depuis mon IPhone.

Bonne journée

c75
female
Mensagens: 7
Árvore : Gráfico
Ver a árvore genealógica
Bonjour,

Monsieur Bretoncreole, je suis bluffée par toutes vos découvertes ! Je ne pensais pas pouvoir un jour mettre la main sur plus d'informations la concernant ! Vous êtes un vrai virtuose des archives : ) vraiment, un grand merci d'avoir trouvé tout ça !! J'ai encore beaucoup à apprendre. : )

Denise Sophie DOMAL a aussi eu une autre fille Marie Liobé DOMAL née en 1841 à Saint Pierre

http://anom.archivesnationales.culture.gouv.fr/caomec2/osd.php?territoire=MARTINIQUE&commune=SAINT-PIERRE&annee=1841&typeacte=AC_NA
vue 235

et qui s'est mariée une première fois à Gisors et une seconde fois à Paris. La présence de son oncle Auguste DESRAVINIERES en Métropole explique sans doute ce voyage et le fait qu'elle se soit retrouvé à Paris après la mort de son premier mari. Son fils s'est retrouvé dans le sud-ouest, ça en fait des migrations ! Je suis fascinée par tout ça.
Merci encore, mille fois, pour votre travail et votre générosité ! Ma journée commence formidablement bien : )

Excellente journée

bretoncreole
male
Mensagens: 211
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Bonjour,

Il n'y a pas de secret, il faut simplement fouiller dans les registres.

Dans l'acte de reconnaissance de Denise Sophie DOMAL et son frère en 1859, il est mentionné pour elle un arrêté local en date du 24 juillet 1841 transcrit le 6 août 1855 si je lis bien.

Je ne l'ai pas encore repéré.

Le gouverneur a bien pris un arrêté d'affranchissement le 24 juillet 1841. Il est mentionné dans un acte du 1 octobre 1841 relatif à la liberté de Petite Lise Bathilde et ses deux enfants (nom de famille attribué BATHOR). C'est vue 259

Pour Auguste, c'est un acte de catholicité qui est cité. Son baptême, paroisse du Fort, le 26 mars 1831.

Donc a priori, Denise Sophie DOMAL est devenue libre le 24 juillet 1841.

A défaut de trouver la transcription de 1855, il faudrait pouvoir consulter le Bulletin Officiel de la Martinique de 1841 ou les séances du Conseil privé.

Responder

Voltar para “Martinique”