Responder

Exploitation des relatives - méthode possible

pthobie
pthobie
Mensagens: 214
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Pour ceux de 23andMe qui sont intéressés par la construction d'un dendrogramme leur permettant d'avoir une idée de l'arbre les raccrochant à leur relatives par l'exploitation d'une matrice des distances, voici un site où l'explication en anglais est extrêmement bien faite et compréhensible par tout un chacun possédant toutefois des éléments de mathématiques simples.
Les pourcentages qui nous sont indiqués sur 23andMe ne sont pas des "distances" au sens habituel présent en génétique dont plus la valeur est faible plus la "proximité" est grande, il s'agit tout simplement de "proximité" dont plus le valeur est grande, plus la proximité est grande, il faudra donc procéder dans la matrice au calcul 100 - valeur% pour avoir un semblant de "distance" et par là même pouvoir appliquer les éléments présent dans la présentation suivante :
http://www.slimsuite.unsw.edu.au/teaching/upgma/

treb15
male
Modérateur bénévole
Mensagens: 1562
Árvore : Gráfico
Ver a árvore genealógica
pthobie Escreveu:
13 outubro 2019, 11:59
La méthode à appliquer est

1 - repérage du/des segment(s) commun(s) sur le(s) chromosome(s) concerné(s) avec le jeune anglais,
2 - téléchargement du fichier des relatives complet (23ndme est simple à télécharger, MyHeritage en 2 partie, etc...) csv
3 - focus sur le(s) segment(s) concerné(s) à l'aide d'un tableur et repérage de la liste des personnes ayant en commun cela,
4 - comparaison un à un des relatives pour vérifier qu'ils partagent tous un lien commun sur le même segment
5 - on ne retient que ceux ayant un point commun
6 - on contacte un par un les-dits relatives dans l'espoir d'en rencontrer un qui possède un arbre, sinon on tente de le construire à l'aide de familysearch.org, google obituaries/obituary, fastpeoplesearch, find a grave etc... plus simple s'il s'agit d'américains

Le géniteur possède une famille paternelle et une famille maternelle, il va donc se trouver des relatives ayant un rapport avec l'un ou l'autre des cotés, mais aucuns rapports entre eux et d'autres collatéraux ayant un rapport avec les deux cotés.

Sur mes 1392 cousins potentiels sur 23andMe, j'ai moins de français que les doigts de la main, et ce sont pourtant ces derniers qui soit sont muets comme des carpes, soit carrément ne veulent pas partager, comportement que je n'ai rencontré qu'une fois avec une américaine et qui me surprendra toujours, cependant j'oublie à chaque fois le coté consumeriste de l'affaire et de la société dans laquelle nous vivons, donc avec un anglais c'est assez curieux, mais bien dommage car il possède sans doute dans son arbre la clé de vos interrogations.

Patrice
pthobie Escreveu:
13 outubro 2019, 12:13
Ce travail s'il concerne les USA est d'une plus grande facilité, mais malheureusement s'il est en France, là, cela va être une autre paire de manches sauf si la chance veux qu'il y ai déjà des arbres sur geneanet où que l'un des relatives possède la flamme de la généalogie.

Patrice

Bonjour,

Vous avez raison de tenter de motiver les personnes de donner du sens et du concret à ce qui est au départ un "simple" test ADN...

De plus, que cela peut permettre de le lier en effet avec la généalogie classique :D

Malheureusement, comme pour vous, dès lors qu'il s'agit de français, c'est malheureusement assez souvent porte close et c'est bien dommage :(
Modérateur bénévole

pthobie
pthobie
Mensagens: 214
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
J'ai un triste exemple avec le fils d'une de mes cousines germaines sur MyHeritage qui n'a jamais répondu à mes sollicitations, c'est fort triste car j'ai certainement pas mal de photographies de famille qu'il ne connait pas et lui peut-être d'autres que je ne connais pas et tout plein d'anecdotes..
C'est bien dommage d'avoir plus de rapport avec ses cousins éloignés de Louisiane qu'avec sa propre famille française proche.

cai000040
cai000040
Mensagens: 1394
Árvore : Não gráfico
Ver a árvore genealógica
Bonjour,
A la décharge de nos cousins plus ou moins éloignés, reconnaissons que dans notre monde d’arnaques généralisées, il y a de quoi devenir complètement paranoïaque !
Cordialement

Responder

Voltar para “Généalogie génétique”