Levantamentos colaborativos

Arquivos militares - França

Département de transcription
75-PARIS
Nome
PINTA
Nome próprio
Luc Pierre Paul
Grau
sous-Lieutenant
Numéro de régiment
132e
Type de régiment
RI
Matrícula
719
Bureau de recrutement
75-Seine 2e bureau
Classe
1914
Lieu de mort
54-Doncourt-Fillières
Genre de mort
tué à l'ennemi
Data de nascimento
06/01/1894
Local de nascimento
Paris 06e
Código município/concelho
75
Idade
20
Date de jugement
18/06/1920
Tribunal de jugement
75-de Seine
Date de transcription
10/08/1920
Lieu de transcription
75-Paris 07e

Arquivos militares

França
Período : 1914 - 1918
Carregar : 16 de set. de 2022
GUERRE 14-18 - MEMORIAL VIRTUEL NATIONAL DU 22 AOUT 14
Ce mémorial virtuel a été réalisé par Michel Lecouteur grâce aux indexeurs de Mémoire des Hommes, à Jean-Michel Gilot qui a été à l'initiative de l'indexation - et n'oublions pas le site de Mémorial Genweb qui m'a permis de compléter le lieu d'inhumation et pour finir sur le site de Gallica "le Journal des disparus des années 1915 à 1917" ... (Ver mais) Ce mémorial virtuel a été réalisé par Michel Lecouteur grâce aux indexeurs de Mémoire des Hommes, à Jean-Michel Gilot qui a été à l'initiative de l'indexation - et n'oublions pas le site de Mémorial Genweb qui m'a permis de compléter le lieu d'inhumation et pour finir sur le site de Gallica "le Journal des disparus des années 1915 à 1917" (une quarantaine de soldats n'ont pas été retrouvés) (Ver menos)
Ce mémorial virtuel a été réalisé par Michel Lecouteur grâce aux indexeurs de Mémoire des Hommes, à Jean-Michel Gilot qui a été à l'initiative de l'indexation - et n'oublions pas le site de Mémorial Genweb qui m'a permis de compléter le lieu d'inhumation et pour finir sur le site de Gallica "le Journal des disparus des années 1915 à 1917" ... (Ver mais) Ce mémorial virtuel a été réalisé par Michel Lecouteur grâce aux indexeurs de Mémoire des Hommes, à Jean-Michel Gilot qui a été à l'initiative de l'indexation - et n'oublions pas le site de Mémorial Genweb qui m'a permis de compléter le lieu d'inhumation et pour finir sur le site de Gallica "le Journal des disparus des années 1915 à 1917" (une quarantaine de soldats n'ont pas été retrouvés) (Ver menos)